Histoire du graphisme: David Carson

David Carson est un designer et graphiste américain. Il est principalement connu pour avoir révolutionné certains codes de la typographie afin de créer une relation nouvelle entre textes et images. Son travail a été particulièrement remarqué lors des nombreuses mises en pages qu'il a réalisées pour divers magazines. Il a reçu bon nombre de prix tout au long de sa carrière et certains de ses plus célèbres travaux sont des couvertures ou mises en pages du magazine dont il était le directeur artistique : Ray Gun.
Besoin d'un graphiste? Poster une annonce (gratuite) 100% gratuit - sans inscription - recevez 10 réponses en moyenne

Un parcours atypique

David Carson est né le 8 septembre 1955 dans une ville du Texas appelée Corpus Christi. Il passe une enfance tout à fait normale et commencer à s'intéresser à la sociologie qui deviendra rapidement son premier domaine d'étude. Il l'étudie à l'université d'état de San diego et en ressort diplômé. C'est au cours de ces années qu'il découvre pour la première fois le design graphique en se rendant pour une période de deux semaines à l'université d'Arizona. Passionné depuis toujours par le surf, il se lance dans la compétition quelques années plus tard jusqu'à grimper au classement de 9 ème meilleur surfeur du monde. C'est en 1980 qu'il débute ses premières véritables études en arts graphiques. Deux ans plus tard, il devient professeur de sociologie, psychologie, économie et histoire à l'université de Torrey Pines. Il exercera ce rôle jusqu'en 1987. Pendant cette période qu'il passe à transmettre son savoir, il cumule plusieurs autres activités. Au cours de l'année 1983, alors également inscrit à l'Oregon College of Commercial Arts, il suit un stage de design graphique pour une durée de trois semaines en Suisse. En 1984, il obtient le poste de directeur artistique du magazine Transworld Skateboarding. C'est durant ces années qu'il développe son style grâce notamment à l'utilisation de polices de caractères peu utilisées jusqu'alors (polices détruites, déstructurées) ainsi qu'à l'aide de photos originales obtenues grâce à des prises de vues expérimentales et de sa propre création. Il occupera cette fonction pour une durée de quatre ans. En 1987, convaincus par la qualité de son travail, on lui propose le poste de rédacteur artistique de la revue cousine pour laquelle il travaillait déjà et qui se nomme Transworld Snowboarding.

Beach Culture

De 1989 à 1991, on lui demande de réaliser les couvertures et mises en pages de Beach Culture Magazine. Cette revue ne sortira que six numéros mais c'est à ce moment-là que son travail sera particulièrement remarqué et que sa renommée grandira. Sur les couvertures de ce trimestriel ainsi que sur la plupart des mises en pages, le style Carson ne passe pas inaperçu. Il utilise des procédés qui n'avaient jamais été vus jusque-là. Des polices d'écritures géantes, des mots incomplets, des formes déstructurées, des titres qui chevauchent le visage des gens qui en font la couverture... La touche Carson devient très rapidement reconnaissable entre toutes. Son genre révolutionne les codes pré-établis et le monde découvre les possibilités et le vrai sens des mots "Arts Graphiques". Bien sûr, comme tout ce qui est nouveau et inconnu jusqu'alors, certaines personnes n'apprécient pas et le critiquent vivement pour son travail.

Ray Gun

Parmi les personnalités qui ont remarqué et apprécié son travail, l'éditeur Marvin Scott Jarett. Il décide alors d'immédiatement l'embaucher afin qu'il s'occupe du design de son nouveau magazine appelé Ray Gun, revue dédiée à la culture Rock alternative, et qui sera lancée dès l'année suivante, en 1992. Cette période marque l'avènement du graphiste. Jouant toujours dans le même registre, Carson s'amuse à utiliser des polices d'écriture jamais vues jusqu'à présent et casse définitivement tous les codes connus et utilisés jusqu'à son arrivée. Il déforme complètement les lettres, n'hésite pas à couper en deux les visages des artistes présents en couverture, écrit des titres de travers, insère des paragraphes entiers à l'horizontal obligeant ainsi le lecteur à tourner le magazine pour pouvoir lire et bien d'autres choses... On se rappellera notamment de la fameuse interview d'un artiste appelé Bryan Ferry. En relisant ses mots, il avait trouvé que finalement cette interview était complètement inintéressante et ennuyeuse et avait alors décidé de la taper en utilisant une police d'écriture qui ne contenait aucune lettre mais uniquement des symboles incompréhensibles. Son état d'esprit était très simple. Quitte à lire une entrevue dont tout le monde se fiche, autant la rendre amusante. Il publiera cependant le reportage sur l'artiste en caractères normaux à la toute fin du numéro. Ses travaux pour Ray Gun sont restés et resteront pour toujours des modèles en matière de design graphique. Ils sont toujours étudiés dans de nombreuses écoles d'art à l'heure actuelle.

David Carson, un homme qui peut tout faire

Non content d'être devenu avec les années l'un des graphistes les plus reconnus de notre ère, il décide de publier en 1995 son premier ouvrage intitulé "End of Print". Sa renommée est alors mondiale et son livre se vend à plus de 200 000 exemplaires ce qui le classe naturellement dans les meilleurs best-sellers mondiaux de tous les temps dans la catégorie des arts graphiques. Il en publie un second, tout aussi intéressant, en 1997 appelé "2nd sight". L'année suivante, il travaille en collaboration avec le professeur John Kao de la prestigieuse Harvard Business School sur un documentaire intitulé "The Art and Discipline of Creativity". En 1999 et 2000, il publie à nouveau deux ouvrages dont les noms sont "Fotografiks" et "Treks". David Carson a naturellement lui-même été cité dans plusieurs ouvrages dont le très connu "The History of Graphic Design" écrit par Philip Meggs.

Le mot de la fin

Entre 1989 et 2004, David Carson a reçu plus de 170 récompenses et autres prix en tout genre pour sa carrière et le travail qu'il a accompli. Son audace et sa créativité l'ont conduits à être aujourd'hui l'un des designer graphiques les plus connus et reconnus de par le monde. Ses manières et son savoir dans l'art de transgresser les règles mais également bouleverser tous les codes pré-établis dans un domaine ont fait de lui une personne à part. Il est devenu et continuera d'être une source d'inspiration pour toutes les personnes qui s'intéressent à l'art. Vous pouvez le suivre sur son site internet, son instagram ou twitter.    
Graphiste ? Vous avez besoin d'un imprimeur ? Profitez de 58€ de réduction de bienvenue En exclusivité, chez Exaprint, pour les pros des arts graphiques*
*Chaque nouvel inscrit venant de la part du site KobOne dispose d'un crédit de 58€ lors de sa première commande. Pour profiter de votre remise de bienvenue merci d'utiliser le code exclusif précisé sur la page d'inscription spéciale.

Cet article vous a plu?

Merci de le partager auprès de vos collègues créatifs !