Imprimante 3D, la révolution industrielle à portée de tous

L’imprimante 3D se démocratise et vous permet de produire un objet réel en volume à partir d’un simple fichier 2D.

L’impression 3D, un truc de dingue, sorte d’invention de science fiction, commence à devenir abordable désormais pour les particuliers.

Issue du monde des arts appliqués mais n’étant pas pour autant une geek de technologie, je vais quand même essayer de vous éclairer sur le principe de fonctionnement de ces imprimantes 3D.

Vous avez toujours eu le rêve fou de voir vos croquis ou dessins 2d devenir réalité ? C’est maintenant réalisable. La technique commence à se démocratiser ; en 1960 déjà Arthur C. Clarke parlait d’une « machine à répliquer ».  Aujourd’hui Makerbot, entre autre, a crée une première ligne de robots capables de reproduire des objets par ce système d’impression. C’est une sorte de mini révolution industrielle.

L’impression 3D est une technique de production industrielle développée pour le prototypage rapide en plastique, cire ou métal . Issue du MIT (Massachusetts Institute of Technology), elle permet de produire un objet réel à partir d’un fichier CAO que l’on peut réaliser via des logiciels 3D du type de SketchUp, AutoCAD, ArchiCad, Allplan, 3Ds… Une fois l’impression du fichier lancée, un système robotisé vient déposer des couches thermoplastiques successives pour former l’objet à partir du fichier 2D.

20110616news_G583NTbaGUzen 20110616news_uwBTr995QYzen

Le robot produit de petits objets, très détaillés, en plastique façon Lego. Makerbot vend son kit pour construire son robot pour 750 $ (environ 540 Euros). Si vous préférez un robot déjà monté et clé en main, comptez 2 500 $ (environ 1 800 Euros). La technique reste donc assez onéreuse mais quand même accessible.

20110616news_Mi2f2kt1Czen 20110616news_f3HcOkbtb6zen
Les applications utilisant cette technologie commencent à se développer. Par exemple avec le site américain « Maqet.com  ». Géré par l’artiste Keith Conningham, le site vous permet, par exemple, de créer vos propres personnages en modifiant leurs couleurs, leurs motifs, leurs attitudes. Une démo est visible sur le site Vimeo. Une fois tous vos choix faits, un prototype 3D est effectué puis envoyé à l’utilisateur. Vous recevez votre figurine unique comme vous l’aviez imaginée !

20110616news_SI3nwQor40zen 20110616news_h8Co0UfH2nzen

En France la société Sculpteo va un plus loin en proposant le prototypage de votre propre création architecture, ludique, design d’intérieur ou mécanique à partir de votre fichier 3D. Elle propose cependant aussi un service similaire à Maqet de personnalisation de designs pour les visiteurs ne maîtrisant pas les outils de CAO.

Pour illustrer cette technique, regardez aussi ces deux designeuses Liz Kinnmark et Kegan Fisher de Design Glut.  Elles créent chacune une salière puis se rendent dans un « Fab lab », ici appelé « NYC Resistor ». Une imprimante 3D Makerbot est installée dans le bureau. En quelques minutes, leur objet est reproduit aussi facilement que si on imprimait les dessins en 2D sur une imprimante classique.

Un projet plus poétique a été réalisé. Un père a fait dessiner aux enfants d’une classe un collier. L’une des créations a été réalisée. La ressemblance avec le dessin de départ est bluffante.

Imaginez les possibilités à l’infini. Si vous souhaitez designer une ligne de bijoux en petite série ?

Les architectes ont aussi vite compris l’intérêt de la fabrication 3D ; finies les charrettes interminables et les maquettes bancales…

Bref, chacun peut y trouver son compte. On n’en est qu’au début de cette technique magique…

20110616photo_3Kkous7Amqzen

Partages
250 cartes de visite gaufrées gratuites
Offre de notre partenaire Exaprint
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul offertes avec le code promo KOBPART
Je crée mon compte
Une mutuelle santé dédiée aux freelances
L'ASSURANCE NOUVELLE GÉNÉRATION
Offre spéciale KobOne: 15% de votre cotisation remboursés la 1ère année... et jusqu'à 50%
Devis gratuit