La Galerie Wanted et ses photographes doués

Visite guidée de ce lieu parisien de 200m2 d’exposition, incontournable pour la photographie contemporaine. Un dimanche, en flânant dans les rues du Marais, à Paris, je tombe sur la galerie Wanted. On est au 23 rue du Roi de Sicile, non loin du métro Saint-Paul et de la MEP (maison européenne de la photographie).

200m2 d’exposition. La galerie est située dans une ancienne usine vaste et sobre faite de béton brut et d’acier brossé. L’espace au sous sol vraiment grand est fait de recoins qui mettent en valeur des photographies d’artistes divers mais vraiment doués.

Laurent Joly de Sailly de Nays Candau, le propriétaire des lieux, a l’œil pour repérer les talents actuels de ce milieu artistique. C’est un peu « the place to be ».

La galerie m’a attirée immédiatement car  en vitrine et dans l’espace du rez de chaussée sont exposées les fameuses photos des jeunes artistes Romain Meffre et Yves Marchand. Ce binôme qui travaille ensemble depuis plus de 5 ans redonne vie et immortalise des mondes en ruines. Après un travail en Allemagne de L’est, c’est ici leurs photos sur la ville américaine dévastée de Détroit que l’on peut admirer. Des friches post-industrielles : usines, théâtre, appartements abandonnés. Les photos sont à couper le souffle, belles et désolantes à la fois. On a l’impression que les hommes qui hantaient les lieux viennent juste de partir et que l’on peut encore entendre leurs voix et la musique qu’ils écoutaient. Les deux archéologues urbains aiguisent notre curiosité, mêlée d’admiration et d’incompréhension. Les photos sont les témoins de l’état ultime d’un endroit. Ce dernier  reprend ses droits et retourne lentement et silencieusement à la terre.

Capture d’écran 2011-07-26 à 14.12.21 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.12.42 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.13.03 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.13.27 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.13.56 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.11.53

Les photos très grands formats sont à vendre entre 1700 et 3200 euros environ.

La galerie « Wanted » abrite aussi plein d’autres artistes tels que Sacha Goldberger  avec sa Mamika. Cet ancien publicitaire fantaisiste et décalé qui a travaillé pendant 17 ans chez  Euro R.S.C.G., Publicis, Enjoy Scher-Lafarge, Young et Rubicam, TBWA, CLM BBDO, met aujourd’hui en scène sa propre grand-mère de 90 ans.  « Mamika » signifie en hongrois « ma petite mamie ». Sa grand-mère, appelée Frédérika, qui avait travaillé jusqu’à l’âge de 80 ans, est tombée en dépression  lors de sa retraite. Son petit-fils bien aimé qui avait des livres édités a alors eu l’idée de la prendre en photos pour la mettre sur son site afin qu’elle présente ses publications et ce pour lui changer les idées. Un succès inattendu retentit alors sur la page myspace de Sacha Goldberger. Tout le monde est fan de sa grand-mère ; surgit donc l’idée de faire une série de photos décalées où l’humour est le maître mot, symbole de la victoire des rides et de la bonne humeur sur le jeunisme et la morosité actuels.

Capture d’écran 2011-07-26 à 14.14.30 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.14.52 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.15.24

Sinon des photos plus « tendance mode » m’interpellent aussi ; celles de Thomas Krappitz, Kourtney Roy, Victor de Mello, toujours des ambiances, des angles  et des couleurs très recherchés.

Capture d’écran 2011-07-26 à 14.20.55 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.21.32 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.21.52 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.22.26 Capture d’écran 2011-07-26 à 14.22.52

Ceux qui sont fans de photos politiques ou engagées seront sûrement un peu déçus ; les autres qui désirent juste rêver en plongeant dans un cliché seront ravis.

Dans cette galerie Wanted, coexistent des tirages à plus de 5000 euros avec d’autres appelés les Wanties à moins de 100 euros qui sont tirés à pas mal d’exemplaires. Tout le monde peut y trouver son compte.  C’est là-bas que j’apprends aussi le terme de  « procédé d’encadrement Diasec » développé par Filmolux. Pas mal d’œuvres sont encadrées ainsi. Ce procédé technique déposé fait appel à la méthode du pleximontage . La face image du tirage photo original adhère à l’arrière d’un plexi transparent. Cette technique assure une résistance dans le temps au niveau des couleurs avec sa protection UV. Le contraste des teintes est accentué, les détails mis en valeur, et ainsi aucune trace de colle, de poussières ou de bulles d’air n’est possible.

Revenue chez moi, je me rends compte qu’en plus d’être un lieu incontournable le site de la galerie est vraiment moderne.

On peut acheter les œuvres directement en ligne en faisant une recherche par artistes ou par thèmes : « abstrait, architecture, aviation, conceptuel, faune et flore… » classement certes commercial mais aussi judicieux et efficace.  On peut aussi faire des bons cadeaux pour des événements importants.  Ca donne des idées.

Bref je suis conquise ; la galerie « Wanted » est ouverte tous les jours sauf le lundi. Tout cela me donne envie de faire des photos ; pas sûre que ma grand-mère de 86 ans veuille mettre une combinaison de plongée et accepte d’être shootée dans sa baignoire, il va falloir trouver un concept plus évident et novateur ! Affaire à suivre…

Partages
250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calculez le tarif de création d’un logo
Outils et Services freelances
KobOne-calcullogo
Outil gratuit de génération d’un devis de création de logotype professionnel
Découvrir l’outil