Portage Salarial

1) Principes du Portage Salarial

Le portage salarial est une solution alternative aux différents statuts possibles pour les travailleurs indépendants.
C’est un fonctionnement à trois : l’intervenant, aussi appelé « porté » (vous), le client, et entre les deux, la société de portage, aussi appelée « porteur ».
Dans la pratique, l’intervenant se charge de sa propre prospection commerciale, établit ses tarifs et soumet ses devis à ses clients potentiels, réalise les travaux demandés.
A chaque mission, l’intervenant soumet au client un contrat reprenant précisement les travaux à effectuer, le délai et la rémunération convenus. Ce contrat est un document fourni par la société de portage. Le client signe ce contrat et l’envoie à la société de portage.
Une fois le travail effectué, la société de portage peut demander un rapport d’activité à l’intervenant, qui devra être signé par le client et retourné à la société de portage.
La société de portage facturera alors directement le client.
Quand le client a payé (ou avant si la société de portage le permet), le porteur retire de la somme les charges sociales et patronales (soit environ 40%), et sa commission (de 5 à 12 %) et reverse à l’intervenant le reste de la somme sous forme de salaire. Un contrat de travail de type CDD ou CDI est signé entre le porteur et le porté soit pour chaque mission, soit pour chaque client etn cas de missions régulières avec un client récurrent.
Ce qu’il faut avoir en tête :
En tant que « porté », vous avez un statut de salarié. Vous n’êtes pas à proprement parler indépendant, vous n’avez pas de numéro de SIRET et ne facturez pas en votre nom.
Vous êtes pour simplifier « employé occasionnel » de la société de portage, comme on peut l’etre en interim, à la différence que vous gérez vous-même la recherche de clients et les tarifs.
Le client n’est pas juridiquement votre client mais bien celui de la société de portage. Cependant vous gardez cette clientèle si vous changez de société de portage ou de statut (passage en EURL par exemple)

2) Types d’activités possibles

Vous pouvez en tant que porté proposer à vos clients toutes les activités dites « immatérielles »
Soit : La formation, la programmation, l’exécution, la création, le conseil, le coaching, l’expertise technique, la traduction …
Vous ne pouvez pas vendre ou revendre de matériel (de l’impression par exemple), ou des prestations tierces (de l’hébergement web par exemple). Il est cependant possible de facturer ces prestations en « frais », mais sans pouvoir marger dessus (vous devez fournir les factures).

3) Avantages

Le portage salarial présente de nombreux avantages quand on souhaite lancer une activité en tant qu’indépendant en minimisant les risques.

  • L’inscription auprès d’une société de portage est gratuite et en générale rapide. (48 heures)
  • En tant que porté, vous bénéficiez des avantages sociaux d’un salarié : Droit à la sécurité sociale, points retraite, droits aux ASSEDICS maintenus.
  • Vous n’avez pas à gérer la facturation, et donc les relances de paiement, les litiges financiers avec la clientèle, le porteur se charge de cette partie.
  • Vous pouvez obtenir le remboursements des frais liés à vos missions (consommables, déplacements, achats de matériels, logiciels, polices ou images …)
  • Vous pouvez bénéficier de formations professionnelles
  • Le large champ d’activités possibles ne vous limite pas à la seule créa comme à la MDA.
  • Certaines societés de portage mettent à votre disposition des locaux pour vos missions (formations par exemple).
  • Vous pouvez utiliser les outils de communication du porteur tels que les cartes de visites et plaquettes pour votre prospection.
  • Vous pouvez utiliser le portage pour une seule mission, ou plusieurs missions ponctuelles, sans engagement.
  • Vous pouvez utiliser le portage en complément d’une autre activité, en temps partiel par exemple.
  • Si vous bénéficiez de versement des Assedics à la suite de la perte d’un emploi, et que vos revenus en portage ne dépassent pas ces aides, vous recevez un complément Assedic et ne perdez pas vos droits.
  • La demarche pour le client est relativement simple et transparente (un contrat suivi d’une facture)
  • Certains porteurs ne demandent pas de montant minimum de facturation, et acceptent de facturer des particuliers.
  • Le temps économisé sur la facturation et la relance des mauvais payeurs est du temps disponible pour la prospection et le travail porprement dit.

4) Inconvénients

L’un des principaux inconvénients du portage par rapport à la MDA pour les créatifs est son coût : les 40 % de charges + les 10 % de commissions en moyenne sont assez dissuasifs pour de nombreux indépendants. On récupère sous forme de salaire en gros la moitié de ce qu’on facture.

  • En portage, vous n’êtes pas le seul interlocuteur de votre client : la facture vient du porteur. Ce fonctionnement à trois n’est pas toujours simple à expliquer, il arrive qu’un client manque de confiance dans un système qu’il ne connait pas.
  • Le traitement de la facture par le porteur peut rajouter un délai supplémentaire : il faut donc le temps de la signature du contrat, plus le temps de la signature du compte rendu d’activité, plus le temps de l’émission de la facture, plus le temps du règlement de la facture, plus le temps de l’émission de votre contrat de travail et le règlement de votre salaire … ouf ! il peut donc y avoir un décalage d’un à deux mois entre une signature de contrat et le versement effectif de votre rémunération. (certaines boites de portages proposent cependant un paiement anticipé de l’intervenant)
  • Le portage vous limite à un rôle d’intervenant, impossible légalement de revendre et de marger sur l’impression par exemple.
  • Vous ne pouvez pas comme en EURL retrancher de vos impôts vos frais de matériel, ou de logement.
  • La societé de portage ne vous apporte sauf rares exeptions aucun client, vous devez faire vous même votre prospection.

5) Comment choisir une société de portage ?

Le choix n’est pas anodin, il en va de votre crédibilité vis à vis de vos clients, de votre sécurité financière, de votre tranquillité d’esprit.
Je vous conseille d’abord ce comparatif effectué par El_nino : Questions aux porteurs (pdf)
Voici ensuite quelques points essentiels (extrait du journal « L’entreprise » n°230)

6) Comment expliquer le portage aux clients ?

Un Conseil : Annoncer la couleur le plus tôt possible !
Indiquez clairement sur vos devis, et site si vous en avez un, que vous travaillez par le biais du portage. N’hésitez pas à rediriger votre futur client sur le site de votre porteur pour plus d’infos. Ne laissez pas planer le doute sur votre statut, vous aurez un mal fou à obtenir les signatures sinon.
Un argument à mettre en avant : Vous avez fait le choix du portage pour vous concentrer sur ce qui est dans l’intérêt du client : votre prestation technique ou créative. Vous externalisez votre facturation pour consacrer le temps nécessaire à vos missions.
Si vous sentez que le client est impatient et ne souhaite pas perdre de temps avec les signatures de contrats, machez lui le travail, pré- remplissez les documents, quitte à les poster avec une enveloppe déjà affranchie à l’adresse de votre porteur. Priviligiez quand c’est possible le fax et le mail pour transmettre vos contrats.
Si au contraire un client rechigne et traine des pieds pour signer les contrats, méfiance, expliquez bien que rien ne commencera avant ces signatures. C’est en général le signe d’un client peu fiable, qui risque de disparaitre avant le reglement des factures. Faites toujours signer vos contrats.
Indiquez bien à votre client qui fait quoi : Vous définissez le tarif, vous faites le travail, le client signe le contrat et l’envoie au porteur, le porteur facture le client et relance si besoin. Le client règle la somme au porteur, pas à vous.

Partages
KobOne
About 
250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calculez le tarif de création d’un logo
Outils et Services freelances
KobOne-calcullogo
Outil gratuit de génération d’un devis de création de logotype professionnel
Découvrir l’outil