Interview & présentation

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

Je suis graphiste indépendante.

Je crée aussi bien des identités visuelles (logos, cartes de visite, etc.), que des affiches (musique, spectacle, évènement) ou des images à imprimer sur des supports plus originaux tels que des médiators ou des badges par exemple.

Je crée également des faire part pour les évènements heureux d'une vie ! 

Et pour compléter le tableau, je peux aussi m'occuper de webdesign.

Le tout, complètement sur mesure, bien entendu. Sinon ça ne serait pas rigolo.

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

Mes clients sont des particuliers, des associations culturelles, des institutions, des musiciens...

Vision de mon métier : Quels sont les sujets ou préoccupations par rapport à ton métier qui te questionnent?

Ce qui est proprement passionnant dans mon métier, c'est la créativité ! J'ai du mal à me retenir de créer des tas de trucs et de bidules sans arrêt... 
Il y a tant de techniques à explorer. En ce moment, j'apprends la gravure (gomme et lino).
Je garde toujours les yeux ouverts à ce qui se fait aux quatre coins du monde, particulièrement dans le Street Art, qui questionne la société autant qu'il l'embellit.

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

J'ai passé un Bac L option Arts Plastiques et j'ai enchaîné avec la Fac d'Arts Plastiques, je suis allée jusqu'en Licence.
Ensuite, j'ai suivi une formation en infographie. A l'époque on apprenait Illustrator, Photoshop et Quark X Press. Le web n'en était qu'à ses balbutiements.
C'est pour ça que je n'ai pas cessé de m'autoformer depuis... Les outils sont en constante évolution !

Parallèlement à ma formation "graphique", j'ai appris la musique dès l'âge de 4 ans. A 9 ans, j'ai eu le droit d'entrer au Conservatoire. J'y ai fait du solfège, du piano, de la guitare et de l'harmonie. Ca m'a apporté la rigueur et des méthodes de travail efficaces : au Conservatoire, ça rigole pas franchement... 
Je n'ai jamais quitté la musique : j'ai joué dans plusieurs groupes, chanté aussi, composé des bandes originales pour le théâtre et même un long métrage ! J'écris encore pas mal de textes de chansons.

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

Il y en a énormément, bien entendu... S'il fallait vraiment choisir, je dirais que les mouvements artistiques qui m'ont retournée totalement lors de mes études sont le Bauhaus, De Stijl et le Pop Art.
Le peintre qui m'a procuré le plus d'émotions, c'est Kandinsky. Il faut voir ses toiles en vrai, c'est complètement mystique. Il a, de plus, écrit sur le rôle de l'artiste et ça m'a beaucoup éclairée.
Dans la culture pop, mes références sont du côté des super animations qu'on pouvait voir dans l'Ile Aux Enfants, chez Jim Henson bien évidemment (Muppets, Fraggle Rock) et dans la BD : Peyo, Franquin, Moebius et tant d'autres...

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

En tout premier, mes nombreux carnets et mes tas de stylos trop géniaux.
Ensuite : Illustrator, Photoshop, mon scanner et ma palette graphique.

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

Pour citer trois choses (parce que sinon la liste serait trop longue) :
Je passe pas mal de temps sur Twitter et Instagram à lire et regarder les créations des autres.
Je lis Néon, un chouette petit magazine bien dans son époque.
Et je rêve de finir mes jours en Normandie...