Olivier merlin

Interview & présentation

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

Je suis illustrateur autodidacte - Humour et poésie sont l'âme de ces illustrations réalisées à partir de personnages "fait main" pouvant servir pour de l'animation en stop motion. Le tout photographié afin d'être finalisé sur ordinateur. Les décors pouvant être :  photographie, peinture, crayon, image de synthèse... Et tout ce qui peut me passer dans les mains.

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

Étant autodidacte, j'ai commencé par la photographie il y a un dizaine d'années. Ma référence étant Raymond Depardon. La photographie bridant mon imaginaire, j'ai continué avec la création 3d  en utilisant Blender (travaillant sous Linux depuis plus de 15 ans). La stop motion m'attirant, j'ai commencé il y a quelques années à confectionner des personnages animables. Et c'est fin 2014 que mon univers a vu le jour. J'ai donc créé Omergraphie.

Mes points forts sont d'être tous les jours en recherche de création, d’expérimentation, d'idées à illustrer. De prendre conscience du monde qui nous entoure afin d'en faire naître par mes illustrations, des scènes sensibles, poétiques ou réalistes. Le fait de pouvoir mélanger plusieurs techniques est un vrai régal.

Être autodidacte est un apprentissage à part entière. Le désir d'apprendre et d'expérimenter fait que je suis en formation tous les jours. 

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

Grand fan depuis mon enfance du travail de Ray Harryhausen et des films réalisés en stop motion, je pense que c'est ce qui m'a mené vers la création de mon univers.

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

Etant Linuxien depuis plus de 15 ans, je n'utilise que des logiciels libres, tel que Blender pour la création 3d ainsi que Gimp pour le coté graphique.

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

Il y a trop de sites sur lesquels je vais régulièrement pour pouvoir les nommer. Ma source d'inspiration est autour de nous. Le quotidien, les petits détails de la vie auquels nous ne prêtons pas forcement attention.