Stéphane Brianza

Interview & présentation

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

J'ai travaillé 20 ans dans la publicité comme graphiste, salarié et intérimaire, réalisant des catalogues, des plaquettes, des chartes graphiques et tout ce qui concerne la communication print ainsi qu'un peu de web. Pas mal de travaux en retouche photo également, de la créa en vectoriel, des logos, des mascottes, un peu de tout. Au bout d'un moment j'ai souhaité accentuer l'aspect créatif de ma carrière et surtout, travailler pleinement à mon compte, "être seul maître à bord", travailler sur des projets qui me plaisent et choisir mes clients. Je fais donc plus de créa, toujours autant d'éxé, mais surtout, je choisis mes clients et mes projets.

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

J'ai toujours travaillé avec des entreprises : grands comptes, PME, TPE. A vrai dire, je regarde plus la qualité du projet que le budget. Mon projet est de m'orienter vers l'édition, la création, mais toujours en gardant un pied dans la communication d'entreprise, car c'est viscéralement un milieu qui m'intéresse.
Faire grandir une entreprise avec son travail, ça reste toujours très valorisant, et ça permet de nouer de belles relations.

Vision de mon métier : Quels sont les sujets ou préoccupations par rapport à ton métier qui te questionnent?

Je vais paraître égoïste, mais ce qui me préocupe le plus par rapport à mon métier, c'est de m'améliorer sans cesse. Améliorer ma technique, mon graphisme, mes connaissances du milieu. Le monde du graphisme est un puit sans fond où il y a toujours quelque chose à apprendre, un style dont s'inspirer, un logiciel à découvrir, une technique à assimiler.
Apprendre, digêrer et restituer du mieux que je peux ce que j'ai appris. C'est ce que j'aime faire.

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

Un parcours classique, école de graphisme en méthode traditionnelle, croquis de nu, typographie à la main, perspective et illustration puis ensuite un an de formation sur les outils PAO toujours en école. Mais heureusement que ça ne s'arrête pas là, puisque je me suis auto-formé sur Wordpress et la 3D.
Récemment, je me suis constitué une belle base de données sur les illustrateurs de la fin 19e, début 20ème : bio, galerie, technique, tout y passe. J'ai mis quelques années à faire ça... Là, j'attaque la même chose avec les digitals painter, de la même manière : bio, galerie, techniques et méthodes de travail à assimiler.
Ce que je veux dire par là, c'est que la formation ne fait pas tout, au delà de cela, il y a l'envie et la méthode. Et c'est toute une vie comme ça.

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

Je crois que le début, le tout début de tout ça, vient de ma découverte à 13 ans du livre de Frankenstein illustré par Bernie Wrightson.
La plus grosse claque visuelle que j'ai prise, encore aujourd'hui. Je reviens toujours à cette oeuvre, pour moi c'est le summum. Mon sommet inatteignable.
Cet artiste m'a permis de découvrir la littérature fantastique comme Lovecraft, Poe, puis les illustrateurs américains des années 70 : Frazetta, Corben, Jeff Jones, puis Jack Kirby, Frank Miller, qui lui même était influencé par Milton Caniff... Tous ces enbranchements, je les ai suivis comme on suit un plan du métro parisien : d'où vient telle influence ? tel courant graphique ?
Je suis le même processus pour le design : quels étaient les maitres de la mise en page ? Les courants graphiques ? Les écoles à suivre ? Comment faisaient-ils ? d'où provenaient leurs influences ?

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

Le papier, un crayon, de l'encre de chine, une plume, de l'acrylique... ça sonne vieillot mais j'aime bien avoir une trace physique de ce que je fais.
Mais aussi de plus en plus la palette graphique et Photoshop/Illustrator. Quelques logiciels en vrac que j'utilise suivant mes besoins : Painter, ZBrush, Manga Studio...
Des logiciels pas trop chers et pratiques à utiliser.
Pour le matériel, j'ai longtemps été sur Mac, mais finalement le côté bidouille du PC l'a emporté. Sans compter qu'un PC à remplacer c'est pas le même prix qu'un Mac.

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

La Bande Dessinée bien sûr, l'illustration, les pulps, la pop-culture. Des musées comme Orsay ou le Jardin des Plantes, les quais de la Seine.
Je fréquente beaucoup les sites sur les romans populaires du début du XXe siècle. En magazines : 2D et 3D Artist, Imagine FX, Inked et quelques revues de déco.
Quelques séries comme Fargo, Breaking Bad, Vikings ou bien Mr Selfridge. J'y cherche une ambiance, une esthétique, un parti pris graphique.
Musicalement, je suis souvent accompagné par dEUS, Kat Onoma, Lou Reed, Kurt Vile, Kruder & Dorfmeister. Mais là encore il faudrait une autre interview.