Kévin Titeux

Interview & présentation

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

Fort de mes expériences dans la gestion clients / projets … au sein d'une agence située dans le 16e arrondissement de Paris, grâce à un patron qui m'a pris sous son aile et qui m'a appris à gérer des projets de A à Z, j'ai décidé d'ouvrir ma propre agence de communication il y a maintenant plus de 5 ans.

Imagincreagraph.com est une agence de communication 360°.

360° car je m'occupe de tous les aspects de la communication, du logo au site web en passant par les cartes de visites et goodies.

Je propose à mes clients des prestations clefs en main afin de les guider et les accompagner de la naissance de l'idée jusqu'à la concrétisation du projet.

Plus besoin de perdre votre temps dans la recherche de différents prestataires pour mener à bien un seul et même projet, je m'occupe de tout.

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

Je travail aussi bien pour des petites entreprises (artisans, commerçants …) que pour des grandes enseignes et collectivités.

Je porte beaucoup d'importance aux petites entreprises et aux créateurs / repreneurs car il est primordial pour un professionnel de mettre toutes les chances de son côté pour valoriser son activité et développer son Chiffre d'Affaire.

Cependant, bien que le travail est différent, j'aime beaucoup travailler avec de grands groupes car les projets sont souvent plus étendus et plus complets d'un point de vue créatif. 

Le plus important est que, peu importe la taille du client, il sera reçu dans les mêmes conditions.

Je m'adapte, tant que possible à son budget en lui propose des produits adaptés à ses besoins.

Vision de mon métier : Quels sont les sujets ou préoccupations par rapport à ton métier qui te questionnent?

Il y a plusieurs problématiques et intérrogations dans mon domaine d'activité, car bien souvent, le produit est un produit digital et donc "virtuel", il n'a pas de matière à contrario d'une voiture, ou d'un vélo par exemple.

Je vois bien trop souvent des personnes qui me disent qu'ils n'ont pas besoin de logo, de communication, sous pretexte qu'ils sont créateurs d'entreprise ou de petites entreprises.

J'essaie donc de leur expliquer que justement, comme ils sont "petits", ils ont donc besoin de se faire connaître pour développer leur activité.

© Coca-Cola, ou © Burger King, tout le monde connaît, le "petit" commerçant, artisan ou prestataire de service par contre, n'est pas forcément connu et a besoin de se faire connaître.

Il est inutile de choisir des campagnes de com' extravagantes comme les grandes firmes, mais il faut s'adapter aux besoins de chaque client

Des fois en fonction des secteurs d'activité, une simple carte de voeux, des calendriers, des tenues professionnelles publicitaires ou des panneaux de chantiers peuvent suffire en fonction des besoins / attentes / budget du client.

Je vois également des artisans ou commerçants qui ont plusieurs d'années d'expérience et me disent, de toute façon, on me connaît.

C'est en parti vrai, pour le bouche à oreille, mais je discutais avec un client architecte sur l'importance du digital et de la communication dans la société actuelle et il me disait que malheureusement, il avait vu beaucoup d'artisans avec qui il travaillait et qui étaient reconnus perdre de la vitesse, voir même mettre la clef sous la porte car ils n'avaient pas pris le virage du digital.

Aujourd'hui, quelqu'un qui recherche un professionnel, ou recherche des avis sur lui, ne vont plus rechercher sur le bottin, mais sur google. Et c'est là que le bas blesse, car, à moins de connaître une entreprise par le bouche à oreille ou de la connaître personnellement, une entreprise qui n'a pas de site internet ne sera pas choisie

D'autre part, un site internet qui n'est pas responsive et qui est mal référencé ne servira à rien. À ce jour, plus de la moitié des recherches internet se font sur mobile et moins de 10% des internautes vont au delà à la 3ème page google

C'est là que vient une autre problématique !

Aujourd'hui on "vend" à des clients des sites ou des impressions "professionnel(le)s gratuit(e)s" dans les pubs à la télé ou sur internet.

Tout d'abord, il ne faut pas oublié que si c'est gratuit, c'est vous le produit (revente d'information personnelles, de mailing listes …).

Ce n'est en aucun cas équivalent à la qualité d'un professionnel de la communication car :

  • Un site professionnel, sera bien monté, référençable naturellement et sera unique.
  • Un visuel professionnel, cartes de visite par exemple, sera unique, fait pour vous et l'impression sera faite sur un support de qualité premium.


Votre site ou votre visuel fait par un professionnel de la communication ne ressemblera pas à celui de votre concurrent. Il reflètera l'image de votre société et la mettra en valeur.

Ça vous évitera de perdre un client qui a appelé votre concurrent car votre carte de visite avait le même visuel que la sienne (cas réel cité par un professionnel lors d'une rencontre inter-entreprise).

Bref, plein de problématiques à prendre en compte mais qui ne rendent pas pour autant ce métier moins passionnant.

Pour finir, je dirais qu'un professionnel sera à votre écoute, vous conseillera et vous accompagnera dans votre démarche de valorisation de votre entreprise ;)

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

Tout d'abord, j'ai fait des études dans l'électronique et l'informatique (ouais j'ai connu la programmation binaire et hexa à se tirer les cheveux). Ce qui m'a notamment permis de participer en 2000 au trophée robotique E=M6, durant lequel, mon équipe et moi, avons fini à la 2ème position après une finale stressante, on ne va pas se mentir ;)

Je suis parti dans cette filiaire, car, depuis mon premier PC Amstrad, je suis tombé dingue de l'informatique et des possibilités que ça offrait. Faire bouger des choses avec des suites de 0 et de 1, quelle merveille.

Par la suite, plutôt que de rester sur la voie éléctronique, j'ai dérivé sur l'informatique dont l'internet le graphisme.

J'ai beaucoup appris en autodidacte, puis, pour asseoir mes connaissances, j'ai passé une formation Graphisme et une formation Programmation Web au sein de l'INFA de Nogent sur Marne. Passionné et curieux, je ne concevais pas de faire de la programmation web sans apprendre le graphisme et ses techniques ;)

Après quoi, j'ai eu la chance de travailler dans une agence de com' située Paris XVI, dans lequelle, le patron m'a pris sous son aile et m'a appris la gestion de client / projet … afin que je puisse ouvrir mon entreprise, chose que j'ai faite il y a maintenant plus de 5 ans en ouvrant Imagincreagraph.com - Une agence de communication 360°.

Enfin, pour parfaire mes connaissances et me "mettre à jour", le domaine évoluant à une vitesse faramineuse,  je me suis rapproché du Conservatoire Nationnal des Arts Et Métiers pour devenir Analyste programmeur.

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

Un grand nombre de personnes et de projets m'ont marqués, aussi bien point de vue relationnel que créatif. 

En effet, j'ai rencontré des personnes d'un grand nombre de milieux professionnel :

De l'architecte au psychologue, en passant par des styliste, professionnels du fitness, de l'animation pour enfants ou encore de la mécanique moto / auto. Mais encore des confrères du graphisme et du web avec qui j'ai beaucoup échangé.

J'ai cotoyé des créateurs / repreneurs d'entreprises qui souhaitaient se faire connaître avec des petits moyens, des clients avec des projets plus grands et complets, mais je dois avouer que mon expérience dans l'agence Paris XVI et les clients que j'ai cotoyés (Transport VIP, Agence de relation presse, Avocats) m'ont laissé une empreinte graphique chic & luxe.

Ces personnes m'ont certes permis de m'enrichir personnellement grâce aux choses et rapports humains qu'elle m'ont apportés, mais également professionnellement par la découverte de nouvelles contraintes ou techniques m'ayant permis d'évoluer et de me perfectionner.

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

Je travaille principalement sur environnement Mac et Linux (Ubuntu ou Kali) par choix personnel (mais j'ai également appris à utiliser l'environnement Windows, même si ça a tendance à me filer des boutons, je l'avoue :p ).

Je me sert principalement des logiciels de graphisme de la suite adobe (illustrator, indesign, photoshop), ainsi que d'Atom ou Bracket qui sont des logiciels de programmation me permettant de gagner du temps sur la productivité. J'adore coder moi même ;)

Je sais bien évidemment monter un Wordpress et un Prestashop, que je n'utilise qu'au cas par cas, en fonction des besoin et attentes des clients ;)

Je ne suis pas photographe, mais j'aime bien la photo, avec mon nikon D3300 et mon objectif Tamron ;)

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

Je lis très souvent certains magasines vendus en boutiques me permettant d'une part de développer mon côté artistique par l'association d'idée et de techniques, que pour me tenir au courant des dernières technologies etc.

J'aime aussi beaucoup parcourir des sites ou forum de graphisme et de développeurs me permettant d'échanger et également de me tenir aux courant des dernières nouveautés.

Je m'enrichis également dans ce qui m'entoure que ce soit les publicité présente dans les magasines, rue, du web, les lieux que je découvre ou que je visite, certains artistes etc.

Et bien évidemment, les incontournables Instagram et Pinterest qui regorgent de choses intéressantes ;)