Nathalie Lafourcade

Interview & présentation

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

En ce moment, je suis à Madagascar et j'occupe un poste de responsable de service pré-production, dans une usine de confection textile, spécialisée dans le déguisement. Je suis en quelque sorte l'oeil du client qui est en Europe ou aux Etats-Unis, et je crée leurs costumes à partir de boards envoyés par leurs stylistes.
Sinon, je reste graphiste, ma formation et ma passion principale. Je continue à faire quelques missions freelances dans mon temps libre, comme la création de logos ou de visuels pour des affiches de film.

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

En tant que graphiste, aujourd'hui je travaille en particulier avec Aloest Distribution qui est dans le domaine du cinéma documentaire. Je collabore en général avec des clients dans les domaines du divertissement, du cinéma et de l'événementiel.
Je souhaite continuer en particulier dans le cinéma avec la création d'affiches et pourquoi pas d'éléments pour le tournage ! Je l'ai déjà fait pour le court-métrage Ody Vy d'Ando Raminoson. En plus d'avoir créé l'affiche, j'ai aussi participé à la création du décor, des costumes, et de l'habillage du journal télévisé diffusé dans une scène.

Vision de mon métier : Quels sont les sujets ou préoccupations par rapport à ton métier qui te questionnent?

C'est un métier en perpétuel renouvellement. Dans un premier temps visuellement, les modes évoluent, il faut suivre les tendances et j'aime beaucoup ça. Ensuite, je me suis spécialisé dans le print, car je voulais surtout réaliser des affiches. Aujourd'hui, le monde du numérique commence à prendre une part importante. Je sais préparer des images pour intégrer dans du contenu web ou vidéo, mais on demande de plus en plus au graphiste de faire aussi lui-même de la programmation web ou du montage vidéo, mais pour moi ce sont des métiers différents. Ce n'est pas une seule personne qui doit faire ça, mais une équipe. Il est important de penser à la qualité du résultat en associant des compétences complémentaires.

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

Après une scolarité classique avec un bac S en poche, je savais que ce qui me plaisait le plus depuis toujours était le monde de l'image. Etant des les Landes, je n'avais pas de formation connue autour de moi, à part les beaux arts. J'ai découvert qu'il existait un BTS Communication Visuelle qui correspondait exactement à ce que je recherchais. J'ai donc fait une année de MANAA à Angoulême qui m'a conforté dans mon choix. Cette année a été révélatice pour moi, me permettant de choisir le graphisme comme voie.
Puis, c'est lors du stage effectué durant le BTS que j'ai aimé être dans la réflection concrête et surtout découvrir les mille possibilités de Photoshop et le montage photographique.

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

Je dois avouer que c'est grâce à Hergé et Disney que je me retrouve là-dedans. Toute petite je m'amusais à recopier leurs dessins, puis à inventer mes propres histoires. J'aurais pu continuer vers la BD ou le dessin animé, mais j'étais aussi très attiré par les images de publicité, comprendre les messages cachés. C'est assez naturellement que je me suis tournée vers la communication.
J'ai une affection particulière pour toutes affiches de cinéma et de publicité vintage, des années 40-70, l'art déco et le surréalisme.

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

Mon favoris est Photoshop. J'aime beaucoup faire de la retouche d'image et du montage photographique. Mais je ne laisse pas de côté Illustrator ou InDesign, qui se complètent. J'utilise aussi une tablette Wacom pour le travail de précision.

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

Je suis très branchée cinéma. Les visuels des films nourrissent ma culture graphique en permanence, c'est un domaine où tout est possible, aux influences multiples. Ensuite, je trouve de l'inspiration sur Behance, Pixelcréation et des sites de ressources comme Graphic Burger ou Design Cuts.
Quand je peux, je vais aux musée des Arts Déco ou autres musées de la capitale. C'est toujours impressionnant de voir des créations, des oeuvres d'Arts en vrai. Ou simplement flâner du côté du Louvre et ressentir toujours cette émotion dans les couloirs de la Renaissance...