Interview & présentation

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

Contacté par un journal gratuit au détour d'une exposition collective avec des camarades de promo (je sors des Beaux-Arts), mon activité s'est durant ma première année d'activité surtout concentrée autour de photographies illustratives au sein de reportages journalistiques, et de commandes de particuliers, essentiellement de portraits, continuant une recherche artistique personnelle sur le côté.

Avec le temps, et une clientèle élargie, je travaille désormais plus dans la photo publicitaire, et le portrait.

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

Actuellement, mes clients les plus réguliers restent les agences, avec lesquelles mes prestations se résument le plus souvent à de la vente de droits d'auteurs sur certaines de mes photographies. C'est une clientèle qui me satisfait, et que j'aimerai agrandir, même si je suis plus que tout ouvert à la photo publicitaire.

Vision de mon métier : Quels sont les sujets ou préoccupations par rapport à ton métier qui te questionnent?

Je ne sais pas s'il y a de réelle questions vis-à-vis de ce métier qui me font questionner. Il reste évidemment ce que devient cette profession, qui n'est pas forcément au meilleur de sa forme, et le regard des clients vis-à-vis des photographes.

Je suis peut-être pas le mieux placé pour en parler étant fraîchement arrivé dans ce métier, mais l'avénement de la photo numérique a vraiment fait beaucoup de mal, et ça se sent réellement dans les exigences tarifaires de beaucoup de clients. Et je ne parle pas ici que de particuliers. Il m'est arrivé d'être remplacé par la directrice de publication et son compact...

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

Je n'ai pas de formation à la photographie au sens littéral du terme. Sorti d'une licence Cinéma, je suis rentré aux Beaux-Arts où j'ai été l'élève de Philipe Bazin, photographe artistique Parisien amoureux du portrait. C'est là que j'ai commencé à me faire une réelle culture photographique, tout en expérimentant chaque semaine diverses séries.

Un bon moyen de progresser, même si j'estime y avoir réellement réussi de façon auto-didacte. 

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

Mes référents, ceux que je considère comme mes "pairs" sont clairement dans le milieu artistique de la photographie. Ce sont des personnes comme Jeff Wall ou Hiroshi Sugimoto. 

Il y a évidemment beaucoup d'autres photographes, peut-être plus accessible que j'apprécie, comme Rémi Chapeaublanc, ou Keffer.

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

Au niveau du matériel, je suis assez simple. Je jongle la plupart du temps entre un 7D et un 5D MKII; sur lesquels sont montés un 24-105L (pas très lumineux, mais un réel bijou de polyvalence), et une 50mn 1.4.

Au niveau post-prod, essentiellement Lightroom.

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

Essentiellement des bouquins, en fait. Êtant assez touche-à-tout, je collection les bouquins (et même les DVDs) relatifs à la photo, l'une de mes acquisitions récentes étant "100 contemporary fashion designers", chez TASCHEN. Une espèce de grosse bible de ce que peut être la photographie de studio.

Sinon, Fubiz, Behance, et dans de moindres mesures, Flickr.