Hugues Hugues Roualdes

Interview & présentation

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

Photographe freelance. Je débute mon activité


Je fais des images fixes pour les gens ! Particuliers ou entreprises. Un peu de consulting sur de l'évènementiel, notamment autour d'exposition photographique. Un peu de vente de matériel, de conseils pour des utilisateurs amateurs, donc plutôt de la vente de compacts numérique.

De l'assistanat aussi en studio ou en extérieur, ce qui implique rigueur, réactivité, bon sens et bonne humeur constante !

Mon activité photographique tourne surtout autour du photojournalisme, du portrait et de la musique.

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

Aujourd'hui, une marque de vêtement, un tatoueur à Millau, Aveyron. 
Des particuliers...


Demain ? Des musiciens, productions. 

Vision de mon métier : Quels sont les sujets ou préoccupations par rapport à ton métier qui te questionnent?

Les budgets. Rares sont les clients qui comprennent qu'aujourd'hui un photographe équipé numérique a des dépenses en matérielle à assumer. Hier, c'était les pellicules, aujourd'hui c'est l'usure du matériel.

On rajoute à cela la présence de plus en plus marquée de photographe amateurs ou semi-professionnels qui cassent les prix voire travaillent gratuitement. 


Aussi, l'évolution d'internet change radicalement notre façon de travailler, de proposer des projets... Notre façon de penser notre métier. 

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

J'ai passé un an en BTS Communication des Entreprises à l'ISCOM Toulouse. J'en suis parti parce que cela ne me correspondait pas totalement.

Après avoir assimilé quelques notions essentielles de l'image, de la communication, je me suis tourné vers des études en photographie à Icart Photo à Levallois-Perret.

J'en suis ressorti cette année 2011 après 3 années d'études avec le diplôme Icart Photo ainsi que le European Bachelor of Photography.

Durant ce cursus, j'ai appris les techniques de la photographie argentique et numérique, de la chambre 4x5" au petit format 24x36.

J'y ai appris la rigueur que demande ce métier, et surtout l'ouverture d'esprit qui semble si rare.

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

Je suis rentré en école de photographie avec un objectif en tête : devenir reporter de guerre. Avec des modèles comme James Nachtwey, Gilles Caron, Stanley Greene... 

J'ai vite perdu cette envie car je me suis aperçu que c'est un choix de vie à part entière et surtout un métier pour lequel il faut LE mental.

Plus tard je découvre en profondeur les travaux de Raymond Depardon, de Robert Frank, John Davies, Drew Gardner, Dave Hill, Chase Jarvis, Todd Owyoung, Graham Smith, Youri Lenquette, Olivier Roller. 

Que ce soit pour leur travail commercial ou personnel, j'y trouve des idées que j'essaie de développer.

Et bien sûr les photographes des staff des grandes agences comme l'AFP, Reuters, SIPA restent des exemples de rigueur en composition d'image quel que soit le domaine.

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

Je travailles en numérique et en argentique sur plateforme Macintosh. Je gère mes archives avec Adobe Lightroom qui me permet également d'appliquer les quelques retouches colorimétriques et de contrastes qu'on besoin mes images.

Je travailles avec du matériel Canon en numérique : 1D mark II, 30D et powershot G10.

Leica en argentique.

Éclairages Elinchrom D-Lite 4

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

Le travail des collègues, des amis sur Facebook donne toujours des idées, et avec ça Instagram qui permet de partager des images et d'en voir des quantités astronomique.

Le site Big Picture pour voir ce que produisent les grandes agences.

Le site des photographes Todd Owyoung, Chase Jarvis, Olivier Roller, Youri Lenquette, de l'agence VII.

Fubiz

Les magazines VSD, Paris Match pour leur reportages. Men's Health pour des idées de stock photography. Toute la presse qui touche au tatouage puisque que je travailles sur ce milieu. Libération et Le Monde quand il y a des commande intéressante. Réponse photo pour les portfolios qu'il propose, les résultats des concours. Un peu de presse féminine pour les pubs...