Comment fixer son TJM pour un freelance ?

Définir son Taux Journalier Moyen : le défi de tout freelance qui débute ! Pour pratiquer le tarif qui convient pour vos missions, il est en effet nécessaire de trouver le juste équilibre entre ces deux impératifs : rentabilité et valorisation de vos compétences ; satisfaction des attentes du client. Pour réussir ce numéro d’équilibriste particulièrement délicat, quelques conseils peuvent vous aider. A quel tarif doit facturer un indépendant ? Est-il préférable de le faire à l’heure ou la journée ou même au forfait ? Sur quels critères se baser pour fixer votre tarif freelance ? Comment ne pas se retrouver noyé par les démarches administratives ? Le point sur les pistes à envisager pour résoudre ces questions capitales.

Besoin d’un freelance pour sous traiter un projet ?
Demander un devis (gratuit)
100% gratuit – sans inscription – recevez 10 devis en moins de 12h

Un dilemme à trancher : TJM, THM ou tarif forfaitaire ?

Contrairement au Taux Journalier Moyen qui consiste à facturer à la journée, le Taux Horaire Moyen (THM) fixe le montant que vous souhaitez facturer pour chaque heure effectuée sur la réalisation d’une prestation. Les tarifs à l’heure restent rarement pratiqués et le sont le plus souvent pour des missions ponctuelles de quelques heures seulement. Le tarif au forfait consiste quant à lui à facturer à la tâche. Des indépendants comme les graphistes, les designers web, les photographes peuvent par exemple les pratiquer.

En général, le TJM reste la méthode de facturation la plus adaptée lorsque votre activité de freelance vous permet d’enchaîner la réalisation de projets importants les uns après les autres. A vous donc d’opter pour le type de facturation qui convient le mieux au domaine d’activité dans lequel vous évoluez et au rythme de travail auquel vous êtes habitué.

Méthodes pour fixer le tarif idéal

Pour définir convenablement votre tarif, vous devez tenir compte de 3 critères majeurs :

  • Savoir ce que vos clients potentiels sont prêts à payer pour vos prestations : pour l’évaluer, une étude de marché sera en général nécessaire. Vous pourrez également demander conseil à des freelances expérimentés dans votre domaine d’activité qui pourront vous faire bénéficier de leur retour d’expérience.
  • Connaître le prix de vos concurrents : cela vous permettra de vous positionner de façon réaliste sur le marché en fonction de votre propre parcours universitaire et professionnel, de votre expérience et d’autres atouts que vous avez tout intérêt à mettre en valeur. Consulter les CV-thèques, les jobboards ou les offres d’emplois présentes sur le net sera notamment très utile pour vous faire une idée de ce que valent vos prestations. Ces repères tarifaires vous permettront de vous orienter vers le tarif le plus objectif possible.
  • Evaluer le prix qui rendra rentable votre activité de freelance (statut juridique, part de temps productif, niveau des charges sociales et fiscales, frais liés à votre activité, …) : une fois les prestations facturées et payées, il ne faut pas oublier qu’un nombre important de frais et de charges devront être soustraits à ce montant initialement obtenu.

Une évaluation réaliste de votre travail

Si la satisfaction du client est importante, elle ne doit pas vous amener à sous-estimer votre travail et son ampleur réelle. Un pan entier de votre métier non visible par vos clients doit impérativement être pris en compte dans le calcul de votre tarif de freelance :

  • Tâches effectuées hors du temps facturé (comptabilité, administratif, …) : si vous avez décidé de vous en charger personnellement, cette partie de votre activité reste incontournable et se révèle particulièrement gourmande en temps. Impossible donc de ne pas en tenir compte.
  • Frais de mission et de fonctionnement
  • Travail qui ne produit aucun chiffre d’affaire direct (démarchage commercial, veille technologique, …) : indispensable pour assurer une visibilité à votre activité de freelance et pérenniser cette dernière.
  • Marge commerciale : de façon générale, celle-ci se calcule en soustrayant le coût d’achat hors taxe des marchandises aux ventes hors taxe de ces dernières. En revanche, s’il s’agit de prestations de service, votre marge ne peut se calculer sur aucune marchandise matérielle. Il conviendra donc de calculer votre marge en soustrayant votre coût d’achat hors taxe de ces prestations (fournitures, charges courantes, rémunération à la journée à multiplier par le nombre de jours requis pour effectuer la mission) aux ventes hors taxe de ces mêmes prestations.

Vous l’avez compris, si le client est roi, il ne doit pas vous amener pour autant à vendre vos prestations au rabais sous peine de fragiliser votre travail de freelance. Vous travaillez pour gagner votre vie. Si un de vos clients trouvent votre tarif trop élevé, faites preuve d’initiative. Vous pouvez par exemple lui proposer un tarif plus avantageux s’il s’engage à vous confier un nombre de prestations plus importants. Evitez toujours de décrédibiliser vos compétences et votre savoir-faire en proposant un tarif trop bas.

calcul-tjm-freelance-france-graphiste-designer


Le simulateur de « salaire » : un outil efficace pour définir votre tarif

Votre démarche peut être amplement facilitée par les différents simulateurs de salaire disponibles sur internet.

Selon les cas, ils peuvent vous aider à atteindre différents objectifs :

  • Fixer un tarif en fonction du chiffre d’affaires envisagé
  • Connaître le montant des charges à payer selon votre chiffre d’affaires
  • Estimer les bénéfices potentiels et les impôts à régler durant l’année
  • Prendre en compte les statuts : nécessité de compter 30% supplémentaires pour le statut d’auto-entrepreneur et 50% pour d’autres statuts.
  • Intégrer des « congés payés » : le travailleur freelance ne bénéficie pas de congés payés, il convient donc d’ajouter un certain pourcentage aux rémunérations pour les intégrer.

Le simulateur de « salaire » vous apportera ainsi un point de vue objectif et réaliste sur votre activité.

Une autre astuce peut être utilisée si vous étiez salarié avant de vous lancer dans votre activité en freelance. Cette expérience peut en effet vous aider à calculer le tarif de vos prestations. Il suffira de définir votre TJM en vous basant sur le salaire net de votre dernier emploi. Il conviendra cependant de ne pas oublier qu’un freelance facture en moyenne entre 120 et 150 journées par an pour que la comparaison soit viable.


Le portage salarial : un bon compromis pour les indépendants

Vous l’avez compris, pour que votre activité de freelance soit rentable, vous devez jongler avec nombre de paramètres parfois relativement compliqués. Une solution est cependant envisageable pour vous libérer de toute la pression administrative et comptable que génère votre activité de freelance.

Pour bénéficier des avantages d’un statut de salarié tout en gardant votre autonomie, le portage salarial semble en effet un bon compromis. Il suffit pour le freelance de choisir une société de portage qui lui offrira un statut de salarié. Le travailleur indépendant signe un contrat avec cette société et devient ainsi un salarié porté. Sa rémunération est alors mise en place par la société de portage. Un salaire va rémunérer la totalité des prestations facturées par le travailleur freelance. La société de portage s’occupe quant à elle de déduire toutes les charges existantes. Par ce procédé, le freelance peut augmenter significativement sa productivité. En effet, il est dispensé de toutes les démarches administratives et comptables générées par son activité et peut davantage se consacrer à son travail. Autre avantage : avec un salaire mensuel fixe, il peut mieux gérer ses frais du quotidien et ainsi organiser sa vie.

Offre spéciale : 250 cartes de visite gaufrées gratuites
Je m’inscris et j’en profite !
Valable lors de votre 1ère commande chez Exaprint avec le code KOBONE19 *

*Chaque nouvel inscrit venant de la part du site KobOne dispose d’un crédit de 58€ lors de sa première commande. Pour profiter de votre remise de bienvenue merci d’utiliser le code exclusif précisé sur la page d’inscription spéciale.

Cet article vous a plu?

Merci de le partager auprès de vos amis freelances !

KobOne
About 
KobOne c’est plus de 75 000 professionnels inscrits qui viennent s’informer sur leurs statuts ou problématiques techniques. Trouvez le meilleur créatif pour votre projet. Faites le mix parfait entre expérience, prix et références.
250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calculez le tarif de création d’un logo
Outils et Services freelances
KobOne-calcullogo
Outil gratuit de génération d’un devis de création de logotype professionnel
Découvrir l’outil