Evènements

Exposition photos – Gilles Coulon « White Night »

Exposition photos – Gilles Coulon « White Night »
A l’occasion de la sortie du livre  » White Night  » (7L/Steidl)ARTAZART  » Design Bookstore  » vous invite à l’exposition photo Gilles Coulon  » White Night « ARTAZART  » Design Bookstore  » vous invite à l’exposition photo Gilles Coulon  » White Night  » Vernissage/signature du livre en présence du photographe le Lire la suite

Besoin d’un créatif professionnel?

Des offres qualifiées Réponses en -12h

Exposition photos – Gilles Coulon « White Night »

A l’occasion de la sortie du livre  » White Night  » (7L/Steidl)ARTAZART  » Design Bookstore  » vous invite à l’exposition photo Gilles Coulon  » White Night « ARTAZART  » Design Bookstore  » vous invite à l’exposition photo Gilles Coulon  » White Night  » Vernissage/signature du livre en présence du photographe le jeudi 23 février à partir de 19h chez ARTAZARTExposition du 23 février au 28 mars 2006Exposition du 23 février au 28 mars 2006 Le projet photographique "White Night" a pris sa genèse en 2000 à l’occasion d’un voyage au Niger. " C’était une première image d’un néon dans un marché de nuit à Niamey, qui est devenue le point de départ d’une veritable obsession, d’une fascination par cette lumière universelle, à la fois banale et suggestive ", dit Gilles Coulon.
" C’était une première image d’un néon dans un marché de nuit à Niamey, qui est devenue le point de départ d’une veritable obsession, d’une fascination par cette lumière universelle, à la fois banale et suggestive ", dit Gilles Coulon.
Le néon : outil incontournable et universel, présent au Nord comme au Sud, s’approprie l’espace et habite les lieux, pour leur donner une existence nouvelle. En oscillant entre lumière froide et couleurs chaudes, entre espace de vie et vides de l’espace, le néon dans la série " White night " crée un jeu de contrastes qui nous renvoie à un univers nocturne, peuplé de rêves et d’interrogations…
. En oscillant entre lumière froide et couleurs chaudes, entre espace de vie et vides de l’espace, le néon dans la série " White night " crée un jeu de contrastes qui nous renvoie à un univers nocturne, peuplé de rêves et d’interrogations…
Né en 1966, Gilles Coulon vit et travaille à Paris au sein du collectif " Tendance floue ". Fasciné par l’Afrique, il y réalise plusieurs séries documentaires photographiques. En 1997, il reçoit le premier prix du World Press pour son travail sur les peuples transhumant entre le Mali et la Mauritanie. Plusieurs voyages en Afrique suivent [Avoir 20 ans à Bamako (Editions Alternative, 1999), Delta (Editions Donniya, 2000)]. En 2000, il répond à une commande du Ministère de la Culture sur la jeunesse en France, en réalisant Les samedis soirs, travail exposé en 2001 au festival Visa pour l’image de Perpignan, au Centre photographique d’Ile-de-France de Pontault-Combault, et au festival de Ping Yao, en Chine.

" White Night " est une recherche radicalement esthétique, dans laquelle Gilles Coulon prend le contre-pied de ses précédents sujets. Un retour au sentiment de photographie, à la couleur et à la matière, portée par une irréductible envie de voyage à travers le monde.http://www.artazart.com