Actualités

Créatifs freelances, attention aux escroqueries au devis et RIB ! Découvrez les méthodes d’arnaque en cours.

Créatifs freelances, attention aux escroqueries au devis et RIB ! Découvrez les méthodes d’arnaque en cours.
Nous constatons, depuis quelques temps, l’apparition d’un nouveau type de tentative d’escroquerie: l’arnaque aux devis par de « faux clients ». Plusieurs membres du site kobOne nous ont transmis, via notre forum freelance, le contenu de leurs échanges avec 2 de ces pseudos « entreprises ». Nous souhaitons vous en faire une synthèse et un débrief Lire la suite

Besoin d’un créatif professionnel?

Des offres qualifiées Réponses en -12h

Créatifs freelances, attention aux escroqueries au devis et RIB ! Découvrez les méthodes d’arnaque en cours.

Nous constatons, depuis quelques temps, l’apparition d’un nouveau type de tentative d’escroquerie: l’arnaque aux devis par de « faux clients ».

Plusieurs membres du site kobOne nous ont transmis, via notre forum freelance, le contenu de leurs échanges avec 2 de ces pseudos « entreprises ».

Nous souhaitons vous en faire une synthèse et un débrief pour vous alerter sur ces nouvelles pratiques qui abusent de votre confiance. Avec tout de suite une grosse mise en garde : vous ne devez jamais rembourser une somme d’argent à un client, sans avoir eu la confirmation de votre banque que le montant initial a été bien crédité sur votre compte !

Pourquoi il ne faut pas rembourser un « client », exemple détaillé d’escroquerie au devis

« Suite à votre devis le « client » vous envoie un chèque (ou virement sous forme de remise de chèque) d’un montant supérieur au montant de votre devis.
Il vous demande ensuite de reverser la différence (à lui ou une autre personne), une fois les fonds crédités sur votre compte.
Mais le temps que votre banque vous informe que c’était un chèque sans provision, vous avez déjà versé la différence. »

Dans le détail, voici les différentes étapes de l’escroquerie aux devis:

  • Vous répondez à une annonce de mission freelance pour créer un logo (réseaux sociaux, site d’intermédiation, sollicitation mail directe).
  • Vous envoyez un devis à 500 € à votre client.
    • Votre client a un SIRET et un nom d’entreprise réels, vous avez vérifié et tout correspond a une entreprise en activité.
      (sauf que le faux client a usurpé l’identité d’un gérant et récupéré son numéro de siret et ses noms prénoms).
  • Le faux client:
    • vous envoie un chèque de 2000 € à votre nom
    • ou vous demande votre RIB et vous dit qu’il vous fait un virement
      (le faux client usurpe votre identité et dépose un chèque à votre place sur votre compte qui apparaît en dépôt de chèque)
  • Prétextant une erreur de son comptable, le client vous demande de faire un remboursement par virement de 1500 € sur son compte, une fois que vous avez le chèque
  • Vous déposez le chèque sur votre compte et/ou constatez  l’arrivée des 2000 € sur votre compte
  • Vous faites le virement des 1500 €
  • Le client reçoit vos 1500 €
  • Votre banque vous notifie le refus du chèque de 2000 €
  • Le client ne répond plus à vos messages…

Cette escroquerie vous aura coûté 1500 € + les heures de travail réalisées et livrées au faux client (si vous aviez commencé à travailler).

PS : Le mode de prise de contact, l’ordre et la manière de maquiller la procédure peut varier d’un escroc à l’autre, soyez vigilants!

Pour éviter les escroqueries & arnaques aux freelances:

  • Faites un devis précis et complet définissant les livrables et le montant
  • Demandez un acompte (exemple 30 ou 50%)
  • Une fois le devis signé et l’acompte reçu sur votre compte, demandez à votre banque de vous confirmer la validité du montant crédité.
    Si le virement a lieu un vendredi soir ou samedi, attendez le lundi ou le mardi que votre banque soit ouverte pour avoir une réponse de celle-ci.
  • Une fois la confirmation de votre banque reçue, vous pouvez commencer à travailler.
  • Le client vous paie le solde à la livraison du projet.

Ne remboursez JAMAIS de trop perçu avant qu’il n’ait été validé définitivement par votre banque.
Refusez systématiquement de faire un virement, mandat cash, western union, chèque à un client!

C’est le client qui doit vous régler une prestation. Ce n’est pas vous qui devez payer.
Si un client vous fait une demande douteuse et vous demande de l’argent, pour lui rendre service ou n’importe quelle autre raison :
>>>> ce n’est pas un client.
C’est une personne qui cherche à tromper votre attention et abuser de votre confiance. Vous n’êtes pas obligé de donner suite!

Si vous avez déjà effectué une transaction via courrier postal, email, virement avec une personne de ce type et vous n’avez plus de contact ou ne parvenez pas à régler le différend avec votre interlocuteur à l’amiable, nous vous conseillons de vous rendre au plus vite au commissariat ou à la gendarmerie pour déposer plainte.

Cet article vous a plu?

Merci de le partager auprès de vos amis freelances !