Inspiration graphique : Shepard FAIREY l'histoire d'un artiste Américain borderline

Natif de Caroline-du-Sud, Shepard Fairey vient au monde le 15 Février 1970. Artiste pionnier, il est connu dans le monde du skateboad, pour ses autocollants et t-shirts flockés, il est aujourd'hui mondialement reconnu. C’est un artiste aux multiples facettes; illustrateur, muraliste, grapheur, scénariste ou encore sérigraphiste. Shepard Fairey fait parler de lui grâce à son travail de campagne « Obey Giant » avec quelque peu 500 000 affiches ainsi que de nombreux autocollants à plus de 300 000 exemplaires « André the Giant has a Posse ». Influencé par les grands à l'image d'Andy Warhol, Barbara Kruger, Alexander Rodchenko et bien d'autres... Artiste engagé, Shepard Fairey devient célèbre grâce à sa création d'affiches « HOPE » en 2008 lors de la campagne présidentielle de Barack Obama à l'élection présidentielle des Etats-Unis. Celui-ci, alors candidat, reconnaît même les bienfaits des affiches et messages réalisés sur le peuple américain dans une lettre de remerciements du 22 octobre 2008. Il connaît alors une notoriété artistique et médiatique internationale.  
Besoin d'un graphiste? Poster une annonce (gratuite) 100% gratuit - sans inscription - recevez 10 réponses en moyenne

Quelques uns de ses travaux :

  • 2000 : Exposition de son œuvre « Duality of Humanity » à la Shooting Gallery de San Francisco
  • 2006 : Livre Supply and demand, the Art of Shepard Fairey
  • 2007 : Exposition à la galerie Jonathan LeVine de son œuvre « E Pluribus Venom »
  • Le 7 Février 2007 est lancée une rétrospective de ses œuvres à l'institut d'art Contemporain de Boston
  • Mai 2007, participation au M.U.R du côté de WK interact.
  • 2008 : affiches et posters de la campagne présidentielle d'Obama
  • 2008 : Obey giant- the formative Years créé par Sarah Jaye willams
  • 2009 : Participation à l'exposition « né dans la rue- graffiti »
Il débute dans l'univers du graphisme en 1984, dès l'age de 14 ans, il a commencé à dessiner sur des t-shirts et des skateboards, il intègre Rhode Island school of design à l'age de 16 ans. C'est diplômé qu'il fonde différentes entreprises dans le graphisme et l'impression à l'image d'alternate Graphics basée à Rhode Island. Puis il œuvre au service de grands noms sur des créations d'illustrations de marketing produits. Il co-dirige la BMK/MRKT avec Dave Kinsey et Philip De Wolf en conseillant et réalisant des figures à l'image de Nescape, Hasbro où encore Pepsi. Une de ses plus connues, le dinosaure rouge, mascotte de Mozilla devenue le logo présent sur quasiment tous les ordinateurs. Malgré son talent artistique spécialisé en « Guérilla Marketing » Shepard Fairey frôle constamment avec la légalité et se voit à de nombreuses reprises jugé et condamné devant les tribunaux. A savoir que l'utilisation de certaines images ne lui appartenant pas ou l'utilisation de graffitis sans autorisation lui offre une publicité sans précédent et voit ses expositions attirées de nombreux adeptes ! Amateur du noir et du rouge, il œuvre quasi de façon permanente avec ses couleurs aux allures provocatrices et flashies. Il s'agit même, désormais, d'une réelle marque de fabrique reconnue. Anti-Bush, Shepard Fairey vogue de l'affiche « Anti-propagande » au Poster de campagne présidentielle, dans l'idée de parodier la propagande aux USA. Shepard Fairey s'illustre dans l’œuvre de Street Art Obey en faveur de la culture Hip Hop. Il est élu influenceur de l'année après son œuvre « Be the Change » devenue l'affiche officielle pour l'investiture de Barack Obama à la présidentielle des Etats-Unis. Il détourne les propagandes politiques qu'elles soient nazies, chinoises, communistes, ou encore populistes. Il les juxtapose sur des publicités d'origines commerciales provenant de la mondialisation. Shepard Fairey n'hésite pas à participer, à titre gratuit, en créant des images, des affiches ou encore des autocollants, contre la candidature de Donald Trump. Un court-métrage est réalisé, fin 90, par la réalisatrice Helen Stickler. Elle y présente tout le travail de Shepard Fairey, sous forme de documentaire sur son oeuvre "«Andre the Giant Has a Posse»". Celui-ci connaîtra alors son succès de par sa diffusion au Festival NY Underground Film de 1995, ainsi qu'en 1997 au Festival du Film Sundance. Suite à une déclinaison de sa marque marque « OBEY Giant »  utilisée pour de nombreux goodies et autres objets, Shepard Fairey est soumis à la critique pour une idéologie contradictoire entre l'art venant de la rue et ses fins consuméristes. En France vous pouvez découvrir son œuvre surdimensionnée de 40 mètres de haut située à Paris dans le 13ème arrondissement à l'angle de la rue Jeanne-d'Arc et du boulevard Vincent-Auriol.
Photo Matthieu Soudet
Quelques une de ses références : 
  • Symbolic Resources in Development,Tania Zittoun
  • Upcoming Exhibitions in The Institute of Contemporary Art
  • Hope Obama's On-the-Wall Endorsement
  • Icon Maker Shepard Fairey
  • Shepard the Giant
  • "En Californie, les "afficheurs-guérilleros"
  • "Local woman’s grandson “Hope” poster "
Besoin d'un imprimeur ? Profitez de 58€ de réduction de bienvenue En exclusivité, chez Exaprint, pour les pros des arts graphiques*
*Chaque nouvel inscrit venant de la part du site KobOne dispose d'un crédit de 58€ lors de sa première commande. Pour profiter de votre remise de bienvenue merci d'utiliser le code exclusif précisé sur la page d'inscription spéciale.

Cet article vous a plu?

Merci de le partager auprès de vos collègues créatifs !