Inspiration graphique : Tyrsa

Le travail du graphiste parisien Tyrsa renouvelle l’art de la typographie en le mâtinant de culture pop, tout en conservant un grand respect pour cette technique ancestrale.

Du graff’ au graphisme 

Tyrsa, de son vrai nom Alexis Taïeb, passe son enfance en Normandie, où il découvre le graffiti vers l’âge de 15 ans. Sous le pseudonyme de Satyr, avec son comparse Ilk, il commence à orner les terrains vagues et les bunkers des plages autour de Caen. On sent déjà, dans le dessin sophistiqué des lettrages réalisés par le futur graphiste entre la fin des années 1990 et le début des années 2000, la passion pour le tracé typographique qui sera sa marque de fabrique par la suite.

Après des études de graphisme à l’école des Gobelins, à Paris, où Alexis Taïeb apprend les techniques traditionnelles de la typographie et du dessin de lettre, il décroche en 2007 une place comme graphiste aux Guignols de l’info, puis devient rapidement freelance pour différentes grandes agences. Le graffeur Satyr devient alors le graphiste Tyrsa.

En 2013, le très branché Barber Shop, un restaurant du 11e arrondissement parisien, lui confie sa direction artistique : la carrière de Tyrsa explose. Aujourd’hui, son portfolio est impressionnant, et ses clients nombreux : Nike, Moët & Chandon, Carhartt, la Ligue des champions, Netflix… Mais aussi des rappeurs, comme Oxmo Puccino qui commande son logo à Tyrsa en 2014 , attiré sans doute, en tant qu’artiste du verbe, par le travail sur la lettre qui guide le graphiste depuis le début.
Des publicitaires aux artistes, en passant par des marques de vêtements ou d’alcool, la liste est donc longue… Et les horizons de Tyrsa continuent de s’élargir. Le graphiste a en effet décidé de partir pour Los Angeles, afin de conquérir le marché américain, et on murmure qu’il s’apprête à lancer son propre studio de création, comme l’évoquait le magazine Les Inrockuptibles en mars dernier.

LOGO_99PRINT_OK

TyrsaBARBER_V2_02
Un art du lettrage 

Malgré la grande diversité de ses clients et de ses commandes, la travail de Tyrsa se démarque par sa grande homogénéité stylistique. Alliant un travail typographique pointu à des références à la culture américaine, ses visuels se repèrent au premier coup d’oeil.
Les inspirations d’Alexis Taïeb viennent du graffiti, bien sûr, qu’il pratique depuis l’adolescence, mais aussi des enseignes new-yorkaises clinquantes et des logos de clubs de sports américains à la typographie très agressive. Son travail a également des accents issus du tatouage, comme le montre sa participation à la campagne du « World Food Programme », qui consistait à tatouer sur le torse du célèbre joueur de football Zlatan Ibrahimovic le nom de 50 personnes souffrant aujourd’hui de la faim dans le monde. Le lettrage des tatouages était conçu par Tyrsa, dans la droite ligne du tatouage calligraphique.

Le travail du graphiste se base donc sur tout un pan de culture pop, contrebalancé par des influences asiatiques plus traditionnelles : calligraphie chinoise et art de l’épure japonais. Il allie donc la recherche de la couleur vive et du mouvement avec une grande maîtrise technique et une recherche de la perfection formelle. Cette mise en avant de l’aspect « manuel » du métier, on le retrouve sur les réseaux sociaux du graphiste, très transparent sur ses processus de travail. Sous le pseudonyme de « tyrsamisu », il met en effet régulièrement en valeur sur Instagram et Facebook les étapes de « fabrication » de son travail de graphiste ainsi que l’aspect artisanal du travail de créateur.

 

Besoin d’un graphiste freelance ?
Recevez 10 devis ( gratuits )
100% gratuit – sans inscription

Expérimentations typographiques 

L’attachement de Tyrsa à la maîtrise technique du tracé des lettres ne l’empêche pas d’expérimenter. Comme il l’explique dans un entretien avec le Campus Fonderie de l’image de 2015 : « La typographie est un terrain de jeu très large. On peut croire que c’est assez restreint parce que ce n’est que de la lettre, mais j’essaie d’en faire des choses très différentes : des bijoux, des pâtisseries, des illustrations… »

Le jeu avec les lettres ne s’arrête donc pas aux logos et à l’imprimé. Pour le prouver, le graphiste collabore en 2014 avec le chef Benoît Castel, co-fondateur de la boulangerie pâtisserie artisanale Liberté, à Paris. Le résultat : une « pâtisserie typographique » qui réinvente la recette du célèbre tiramisu. Prenant la forme des lettres de plomb traditionnellement utilisées dans l’imprimerie, les différentes parties du gâteau s’agencent pour former, avec l’aide du chocolat noir qui sert d’ « encre », le nom de la création… qui n’est autre que « Tyrsamisu », bien sûr, en clin d’œil au pseudonyme du graphiste !

Cette alliance de deux artisanats, la pâtisserie et la typographie, permet donc la création d’un objet nouveau, graphique et savoureux. On peut s’en convaincre en regardant la vidéo consacrée à sa réalisation, qui donne l’eau à la bouche… et l’envie d’écrire.

Vous pouvez suivre son travail sur son site, instagram, facebook, twitter

TyrsaAG_OK2TyrsaFABULA_TYRSA04_RVB TyrsaGrand_Playground_PHOTO11 TyrsaRIBBON_TYPE03 TyrsaROUGH_APPLE_WWF01-1200x846 TyrsaVISUEL_APPLE_WWF_COULEUR TyrsaZLATAN_PHOTO_Sketch02 TyrsaZLATAN_PHOTO07

Offre spéciale : 250 cartes de visite gaufrées gratuites
Découvrir l’offre
Valable lors de votre 1ère commande chez Exaprint avec le code KobOne18 *

 

Cet article vous a plu?

Merci de le partager auprès de vos amis freelances !

KobOne
About 
KobOne c’est plus de 75 000 professionnels inscrits qui viennent s’informer sur leurs statuts ou problématiques techniques. Trouvez le meilleur créatif pour votre projet. Faites le mix parfait entre expérience, prix et références.
250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calculez le tarif de création d’un logo
Outils et Services freelances
KobOne-calcullogo
Outil gratuit de génération d’un devis de création de logotype professionnel
Découvrir l’outil