Wilogo ferme: la fin du crowdsourcing créatif c’est maintenant ?

Ce lundi 02 novembre 2015 a été annoncée la fermeture programmée de Wilogo,  service controversé de mise en compétitions de créatifs. Pourquoi de nombreux graphistes sortent le champagne? Peut-on y voir un signe de renversement du marché du travail spéculatif créatif?

Besoin d’un graphiste ?
Déposer une annonce
100% gratuit – sans inscription – recevez 10 devis en moyenne

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissaient pas le business modèle de Wilogo, pour faire simple il est basé sur la mise en concurrence de dizaines de créatifs sans rétribution de l’ensemble des maquettes demandées. Il surfe sur l’aspect concours créatif tel qu’il peut être présenté dans les marchés publics (eux encadrés) mais en industrialisant le processus , sans limite de nombre de participants et sans dédommagement de l’ensemble des professionnels participants.

2000- 2010 l’âge d’or du “travail gratuit” ?
Pour l’histoire la “naissance” du travail gratuit peut être fixée en France aux alentours de novembre 2003 avec le lancement du site Lafraise . A l’époque le site mettait en concurrence des dizaines de créatifs en organisant des concours permanents de création de motif de tshirt.
3 ans après sa création Lafraise est revendu 2 millions d’euros en juillet 2006.
Wilogo est créé en mars 2006 en prenant comme modèle le fonctionnement de Lafraise et va alors décliner le principe sur tout support créatif.
6 ans après sa naissance, Wilogo est vendu à Fotolia en mars 2012.
Creads apparaît en 2008 sur un modèle totalement similaire.
Graphiste.com suit le mouvement en 2012 en créant aussi son service de mise en concurrence de graphistes.


2010- 2015 fin de la rentabilité du travail spéculatif des graphistes?
Depuis quelques années on sent une tension naissante sur le secteur des plateformes de concours créatifs. Les gros rachat ont provoqués une montée du nombre de lafraise-like. Cette mise en concurrence des plateformes les a obligés à se diviser le gateau des créatifs producteurs de contenus . Le nombre de jeunes créatifs crédules prêt a travailler gratuitement n’étant pas infini, le système a commencé a avoir des hoquets.
Avec le développement grandissant du nombre de plateformes, le système de creative crowdsourcing a commencé a générer beaucoup de mécontentement.
En juillet 2014 les mouvements de défenses des créatifs se sont mobilisés pour interpeller la Ministre Axelle Lemaire sur les limites légales et éthiques de ces modèles de la Frenchtech. Un rapport de synthèse et préconisations de mesures d’encadrement a même été remis à la Ministre Axelle Lemaire qui depuis l’a laissé prendre la poussière sur son bureau.

Hasard de calendrier ou début de retournement du marché?
Fin 2014 lafraise annonce la fin de son activité.
En juin 2014 le site Graphiste.com ferme son service pour une durée indéterminée pour se donner le temps de repenser son modèle économique.

2016 vers la fin du crowdsourcing créatif ?
Depuis on sent bien des tentatives d’évolution en mode agence de communication à grand renfort de communiqués de presse mais force est de constater que dans les faits cette mutation est loin d’être encore réalisée, l’argument de vente des plateformes de travail gratuit restant toujours le nombre de propositions gratuites de logos pour une annonce.


La mobilisation de chacun porte ses fruits
Un an après la remise du rapport sur le travail gratuit et des derniers entretiens à Bercy force est de constater que rien ne semble plus vouloir bouger coté Ministère.
Il y a bien de temps en temps quelques déclarations d’intention de notre Ministre de la Culture mais derrière les mots rien de plus voir même des gros couacs.

Aujourd’hui plus qu’hier il semble important que chacun d’entre nous continue l’éducation de ses clients, confrères et consoeurs sur les problématiques liées au travail gratuit.
Vos actions ponctuelles dans vos réseaux personnels (facebook, twitter, likedin …) ou dans des associations de créatifs (MetiersGraphiques, Afd,…) sont autant de pistes à privilégier et développer.
On nous annonce la fin du salariat pour demain, si le tout freelance devient la règle il est clair que la défense de nos métiers passera par le regroupement.

Continuez de communiquer et lancer des alertes sur les concours créatifs abusifs et interpellez les marques clientes de ces plateformes sur leurs pages facebook.

KobOne
About 
KobOne c’est plus de 75 000 professionnels inscrits qui viennent s’informer sur leurs statuts ou problématiques techniques. Trouvez le meilleur créatif pour votre projet. Faites le mix parfait entre expérience, prix et références.
250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Combien vendre la création d’un flyer
Outils et Services freelances
KobOne-calculflyer
Utilisez notre calculette pour estimer au plus juste combien vendre votre création de flyer
Faire une simulation