Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
Inscription
ou
Je me connecte avec :
10% de réduction sur votre commande de papier cadeau avec le code CRAZYNOELEXA10
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Grille de tarifs 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 ... etc

Bienvenue sur le forum réservé aux graphistes professionnels ! Métier plaçant la créativité au premier plan, le graphisme est à ce jour l'un des métiers où la demande est la plus forte. Cela a juste titre puisque que le graphiste professionnel est amené à travailler pour de plus en plus de secteurs professionnels diversifiés. Journalisme, imprimerie, création multimédia, industrie tertiaire, agences publicitaires, etc... Chacun de ces métiers se retrouve un jour ou l'autre à la recherche d'un ou des graphiste(s).

Vous êtes un freelance et/ou salarié professionnel graphiste ? Que vous soyez nouveau dans ce métier ou un travailleur confirmé, vous pouvez à tout moment vous retrouver devant un questionnement en rapport avec votre travail et dont la réponse se laisse désirer... C'est ici que nous intervenons ! Avec une communauté composée de centaines de membres salariés et freelances graphistes, nous sommes à même de vous apporter les réponses à vos problèmes professionnels. N'hésitez pas à déposer votre/vos question(s). Merci aussi d'user et abuser avant de la fonction recherche du forum afin de gagner du temps, votre question à surement été déjà posée récemment.

Quelles sont les grilles tarifaires d'usage cette année pour les graphistes en freelance ? Quel est le salaire moyen d'un salarié professionnel graphiste ? Quel statut est le plus avantageux lorsque l'on démarre en tant que freelance ? Quels outils gratuits et/ou payants sont à la disposition des graphistes professionnels ? Voici quelques questions déjà présentes sur le forum et que vous pouvez visiter à votre guise. N'hésitez pas à enrichir cette liste de vos propres questions, la communauté est à votre disposition !

Les graphistes freelances viennent ici échanger sur leurs problématiques métiers, questions sur les tarification, devis et taux journalier moyen. Postez et répondez aux questions techniques ou juridiques des graphistes indépendants et salariés inscrits. Vous pouvez aussi utiliser notre calculateur de prix de logo pour avoir une première méthode de définition de prix. Si vous souhaitez calculer votre TJM utilisez notre simulateur de "salaire" freelance. Enfin postez vos créations en cours, logo , identités visuelles pour solliciter les avis et remarques des graphistes professionnels connectés.

Vous avez besoin de recruter un graphiste? Postez une annonce d'emploi ou mission free dans la rubrique "Jobs" pour obtenir des devis.
houba
Rang 8
Rang 8
Messages : 642
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par houba » mer. 30 sept. 2009 13:22

lol, c'est marrant d'accuser les gens de contradictions au fil des posts, et que quand on te met devant les tiennes de dire "j'arrête de discuter"

Bon, j'ai tenter de raccourcir mon dernier post au minimum pour ne pas tacher la discutions. J'ai arrêté "de discuter" pour cette même raison. (et aucune autre)

Que tu ne vois pas la contradiction, c'est pas grave, y'a pas que toi qui ne la vois pas.

Elles ne dictent à personne une façon de travailler, si on change c'est que c'est plus facile pour nous aussi. Mais tu vois de quoi on parle en fait ou bien ??
Je vois aucune différence entre un commerçant (client direct) qui fais une commande pour faire une pub sur un magazine qui va durer 2 mois et ce même commerçant qui va demander à une agence de faire cette même pub. Ha si, y'a un problème avec l'agence ! où on (vous) discute(z) de quoi là ?

houba
PS : je viens de lire le msg de Yamo, sur-ce je quitte ce topic.

Message édité par : houba / 30-09-2009 13:23
Julien Berlemont - développeur web - http://www.jberlemont.fr
en ce moment en CDI dév delphi / C# ;)

Avatar de l’utilisateur
mjason
Rang 6
Rang 6
Messages : 182
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par mjason » mer. 30 sept. 2009 13:54

Yamo > ok

Message édité par : mjason / 30-09-2009 14:31

Avatar de l’utilisateur
yosh
Rang 11
Rang 11
Messages : 5529
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par yosh » mer. 30 sept. 2009 14:13

non mai sles gars c'est bon là, ouvrez d'autres topic sinon bientôt y'en a un qui va demander une demande de devis et de collaboration dans celui là :-D

Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
Modérateur
Messages : 17992
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par Yamo » mer. 30 sept. 2009 14:22

mjason > la TVA n'est pas le sujet de ce topic.
Le livre pour les graphistes > www.profession-graphiste-independant.com
Le livre pour tous les créas > www.creatif-freelance.com

Avatar de l’utilisateur
thorea
Modérateur
Modérateur
Messages : 1611
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : CAEN ET PARIS

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par thorea » mer. 30 sept. 2009 15:15

Citation : Yamo 
mais que se passe-t-il si ton travail n'est plus exploité après 2-3 ans ?
c'est fréquent avec des sites Internet.


En fait, la durée de la cession de mes droits, je la négocie avec le client. Avec ma méthode, c'est la durée de la cession qui est le véritable enjeux de la négociation.
Une fois que le client et moi avons conjointement estimé les besoins du client en terme de durée de cession de droits.
Ensuite, en fonction de la rentabilité financière de la commande, je module le montant de mes droits d'auteur, et surtout la date de fin de leur gratuité. Il faut trouver l'équilibre entre rentabilité et attrait commercial. Ca n'est pas à toi que je vais expliquer le principe de l'offre et de la demande.

A partir de là il y a plein de cas de figure possibles:
Si j'estime que la mission est financièrement rentable pour moi sans les droits d'auteur, je lâche un peu sur la négo des droits. Soit je recule la date des premiers paiements correspondant à la cession de droits, soi je baosse le montant. Il y a deux leviers possibles.

Pour le cas précis dont tu parles : Un travail qui ne sera diffusé que pendant 3 ans, il n'est évidemment pas dans notre intérêt d'en céder gratuitement les droits pour 3 ans. C'est une question de négo quoi. C'est pour ça que l'estimation conjointe avec le client de la durée de la diffusion est importante.

Céder gratuitement ses droits d'auteur pendant 2 ou 3 ans, c'est un cadeau commercial énorme quand même. C'est encore fréquent parce que le marché est tendu, mais dans l'absolu, un an de gratuité, c'est déjà beaucoup.

Citation : Yamo
et au-delà de ça qu'est-ce que je fais de ta méthode moi qui bosse dans la com' sur des sites ou campagnes dont la durée de vie moyenne évolue entre 3 et 6 mois ?

Tu disposes des mêmes leviers de négo, mais avec une échelle de valeur moins importante.
Tu peux jouer sur le montant de la cession, le nombre de mois ou semaine de gratuité, et la date à laquelle ils paieront la cession. Pourquoi pas un an apres comme la sacem le fait pour les musiciens?

Citation : Yamo
en outre, désolé de revenir là-dessus d'autant que c'est un détail, mais ce système tu l'as mis en place avec des clients directs ou des agences ?

Tu as raison, nous évoluons dans des contextes commerciaux différents, et je me doute qu'avec les agences, le problème se pose plus. Je pense que ton vrai problème se trouve là.
Je ne travaille pas sur des opération smarketing ponctuelles à la durée de vie limitée et prévisible. Je travaille sur des projets à la diffusion au long cours. Là ou je gagne le plus d'argent, c'ets lorsque les client estiment la durée de la diffusion à 2 ou 3 ans (c'est une moyenne dans mon secteur), mais je sais bien que dans 80% des cas, ils ne vont pas refondre leur sites pendant 4 ans. C'est également une moyenne récurrente que je constate. Grand prince, je peux alors annoncer une cession gratuite de 2 ans et facilement espérer toucher 2 ans de cession de droits à partir de N+2 et jusqu'à N+4 ou plus.
Tu pourrais peut etre instaurer ce genre de système tout de même. Tu ne factureras pas de droits, ou des droits minimes pour la durée de l'opération, mais si la campagne cartonne et que l'annonceur décide de continuer la diffusion après la date de fin, tu prévois une cession de droits de 100 € par jour supplémentaire de diffusion.
Ca arrive souvent dans ton secteur que les campagnes soient reconduites?

Avatar de l’utilisateur
yosh
Rang 11
Rang 11
Messages : 5529
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par yosh » mer. 30 sept. 2009 15:21

non jamais.
même les sites.

Et c'est ça le problème, et c'est pour ça qu'on réfléchit depuis 6 pages.

Et des fois comme je disais les campagnes c'est 1 semaine, voir quelques jours en one shot. Tu saisis la problématique ?

Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
Modérateur
Messages : 17992
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par Yamo » mer. 30 sept. 2009 15:36

ça arrive quelques rares fois, reconduites et/ou déclinées, et dans ces cas-là, je négocie une extension de droit comme je l'ai déjà expliqué, c'est pas un problème.

mais l'écrasante majorité non, ça suit tout simplement un plan média, et au-delà ça repose sur un principe d'évenementiel continu. et parier sur un tel succès phénoménal d'une campagne que le plan initial soit bouleversé et que l'évènementiel devienne pérenne, c'est pas un espoir valable pour facturer des droits.

donc non je n'ai pas les mêmes leviers, et je ne pense pas que ce soit une question de faire plus ou moins pareil en remplaçant les mois par des semaines ou des jours, parce que le problème reste entier : il n'y a aucun intérêt pour l'agence à négocier la premiere semaine puis les suivantes puisqu'elle sait très bien combien de semaines ça va durer dès le départ.

encore une fois, l'unité de calcul et de négo de l'agence, c'est le jour/homme, qu'on finisse par bosser à la journée ou au forfait, que les droits soient cédés ou pas.
parce que l'agence se vend comme ça à ses propres clients.

le problème repose effectivement là : comment s'adapter à ce "format" sans y laisser des plumes en tant qu'auteur ?
pour le moment la plupart d'entre nous faisons la même chose : on inclue la cession à notre tarif jour et on retombe sur nos pattes.

mais ça pose des problèmes de conformité et de renégo comme tu l'as signalé.
alors je cherche une meilleure solution et la meilleure je pense avoir trouvée ici c'est à l'inverse de facturer 100% en droits.
Le livre pour les graphistes > www.profession-graphiste-independant.com
Le livre pour tous les créas > www.creatif-freelance.com

Avatar de l’utilisateur
thorea
Modérateur
Modérateur
Messages : 1611
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : CAEN ET PARIS

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par thorea » mer. 30 sept. 2009 15:41

Et des fois comme je disais les campagnes c'est 1 semaine, voir quelques jours en one shot.

Ben oui, bon ben voilà. Vous avez choisi un secteur ou les visuels sont diffusés 1 semaine. Comme le montant d'une cession de droits est proportionnel à la durée de sa diffusion, les cessions de vos droits d'auteur ne valent pas grand choses (< rien de péjoratif, je parle en temps).

C'est sur, quand on bosse dans un secteur où les visuels sont diffusés pendant 4 ou 5 ans, on touche beaucoup plus de droits d'auteur. C'est logique. Un auteur peut aussi se demander comment optimiser la visibilité de ses œuvres et choisir un secteur de diffusion qui l'avantage plus. Cette réflexion est indispensable lorsqu'on commence à s'intéresser à la rentabilité commerciale de la cession de ses droits d'auteur.

Pour ce qui me concerne , j'évite totalement les missions en avant vente qui ne sont pas destinés à la diffusion (pas de diffusion = pas de droits d'auteur) par exemple.

Évidemment, se battre avec les agences pour récupérer 3 euros de droits d'auteur en contrepartie d'un visuel diffusé 3 jours, je comprends que ce soit décourageant.

Message édité par : thorea / 30-09-2009 15:44

Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
Modérateur
Messages : 17992
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par Yamo » mer. 30 sept. 2009 15:56

"Comme le montant d'une cession de droits est proportionnel à la durée de sa diffusion, les cessions de vos droits d'auteur ne valent pas grand choses"

non non non attention, tu peux pas simplifier le problème comme ça, ce que tu dis n'est pas vrai.

la durée n'est qu'un facteur parmi d'autres, elle ne suffit en rien à évaluer la portée d'une diffusion (c'est à dire son audience) et les résultats d'exploitation qui en découlent, tu le sais très bien.

pour prendre un exemple, il n'y aurait rien d'étonnant à ce qu'une de "mes" opérations en ligne 3 semaines soit vue par 10 fois plus de monde et génère directement 10 fois plus de chiffre qu'un intranet ou un portail d'entreprise laissé en ligne 5 ans.

"C'est sur, quand on bosse dans un secteur où les visuels sont diffusés pendant 4 ou 5 ans, on touche beaucoup plus de droits d'auteur. C'est logique."

non, c'est simpliste.

"Un auteur peut aussi se demander comment optimiser la visibilité de ses œuvres et choisir un secteur de diffusion qui l'avantage plus. Cette réflexion est indispensable lorsqu'on commence à s'intéresser à la rentabilité commerciale de la cession de ses droits d'auteur."

Le problème n'est pas de savoir si on a bien fait de choisir tel ou tel secteur ni de savoir où les droits rapportent le plus, mais de trouver une façon de faire respecter le statut de tous les auteurs graphiques (et le principe de proportionnalité) quel que soit leur secteur..


Message édité par : Yamo / 30-09-2009 15:59
Le livre pour les graphistes > www.profession-graphiste-independant.com
Le livre pour tous les créas > www.creatif-freelance.com

Avatar de l’utilisateur
thorea
Modérateur
Modérateur
Messages : 1611
Inscription : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : CAEN ET PARIS

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par thorea » mer. 30 sept. 2009 16:01

le problème repose effectivement là : comment s'adapter à ce "format" sans y laisser des plumes en tant qu'auteur ?
De mon point de vue, les agences sont des intermédiaires uniquement destiner à négocier les prestations les moins chers possibles et à marger dessus. Il ne faut pas compter sur ces gens là pour faire évoluer la rémunération des auteurs.

J'en reste sur mon idée. Pour faire valoir ses droits et sa rémunération, un auteur peut (doit) utiliser le dispositif législatif mis à sa disposition pour assurer la gestion de ses droits.

Si tu estimes que ta rémunération pour avoir conçu la charte graphique d'un site qui fait 1 million de visiteur/jour n'est pas en accord avec la valeur de ton travail, tu dois engager des actions.
Là ou tu cherches une solution pour te défendre (cf: "ne pas y laisser des plumes"), tu ne trouveras rien d'autre que des solutions d'action en justice ou amiable. La loi est prévue comme ça.

Je ne sais pas si je suis très clair lorsque je dis que les actions amiables ou en justice sont inhérentes" à notre activité. (oui, le inhérentes" est peut-être fort, mais les droits d'auteur sont si souvent impayés ou bafoués que les actions offensives sont souvent nécessaires pour fair valoir nos droits).

La gestion des droits c'est :
1) renégocier avec les diffuseurs de nouvelles cessions en cas de prolongent d'une diffusion initiale.on est là dans le cadre d'un contrat, et pas dans une procédure offensive.
2) Engager des actions amiables ou en justice contre les personnes qui violent nos droits ou qui se rende coupable de délit de contrefaçon.
En tant qu'auteur moi-même, je suis persuadé que les revenus générés par la gestion de nos droits (points 1 et 2), devraient être plus important que les revenus générés par les commandes client.
Puisse qu'un auteur ne connait pas la popularité de son œuvre avant qu'elle soit diffusée, c'est normal de revenir demander un complément de rémunération au diffuseur lorsque l'œuvre a rapporté plus que prévue.

Répondre
250 cartes de visites SoftTouch + Vernis 3D gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes pelliculées mat Soft Touch + Vernis sélectif 3D recto Exa-Bigfoot-PelliculageSoftTouch_250_GRATUIT
Je profite de l'offre
Calculez le tarif de création d’un logo
Outils et Services freelances
KobOne-calcullogo
Outil gratuit de génération d’un devis de création de logotype professionnel
Découvrir l’outil
Close
Connexion