Grille de tarifs 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 ... etc

Grille de tarifs 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 ... etc
Bienvenue sur le forum réservé aux graphistes professionnels ! Métier plaçant la créativité au premier plan, le graphisme est à ce jour l'un des métiers où la demande est la plus forte. Cela a juste titre puisque que le graphiste professionnel est amené à travailler pour de plus en plus de secteurs professionnels diversifiés. Journalisme, imprimerie, création multimédia, industrie tertiaire, agences publicitaires, etc... Chacun de ces métiers se retrouve un jour ou l'autre à la recherche d'un ou des graphiste(s).

Vous êtes un freelance et/ou salarié professionnel graphiste ? Que vous soyez nouveau dans ce métier ou un travailleur confirmé, vous pouvez à tout moment vous retrouver devant un questionnement en rapport avec votre travail et dont la réponse se laisse désirer... C'est ici que nous intervenons ! Avec une communauté composée de centaines de membres salariés et freelances graphistes, nous sommes à même de vous apporter les réponses à vos problèmes professionnels. N'hésitez pas à déposer votre/vos question(s). Merci aussi d'user et abuser avant de la fonction recherche du forum afin de gagner du temps, votre question à surement été déjà posée récemment.

Quelles sont les grilles tarifaires d'usage cette année pour les graphistes en freelance ? Quel est le salaire moyen d'un salarié professionnel graphiste ? Quel statut est le plus avantageux lorsque l'on démarre en tant que freelance ? Quels outils gratuits et/ou payants sont à la disposition des graphistes professionnels ? Voici quelques questions déjà présentes sur le forum et que vous pouvez visiter à votre guise. N'hésitez pas à enrichir cette liste de vos propres questions, la communauté est à votre disposition !

Les graphistes freelances viennent ici échanger sur leurs problématiques métiers, questions sur les tarification, devis et taux journalier moyen. Postez et répondez aux questions techniques ou juridiques des graphistes indépendants et salariés inscrits. Vous pouvez aussi utiliser notre calculateur de prix de logo pour avoir une première méthode de définition de prix. Si vous souhaitez calculer votre TJM utilisez notre simulateur de "salaire" freelance. Enfin postez vos créations en cours, logo , identités visuelles pour solliciter les avis et remarques des graphistes professionnels connectés.

Vous avez besoin de recruter un graphiste? Postez une annonce d'emploi ou mission free dans la rubrique "Jobs" pour obtenir des devis.
Répondre
Avatar du membre
pample
Rang 10
Rang 10
Messages : 3796
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : LYON

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par pample » mar. 29 sept. 2009 12:05

le fait est que si on veut jouer le jeu de l'auteur jusqu'au bout, quite à accorder la gratuité d'un des deux postes de la facture, il vaudrait peut-être mieux faire la mise en oeuvre à zéro, et facturer les droits.

C'est ce que je me dis aussi face a mon souci.
On devrait faire une cession qui couvre le temps de travail. Pas l'inverse.
C'est comme ca que c'est logique.

+1 pour yamo.
Grand Ordonnateur de Pixels - pegeco.com /// Quand je tweet c'est pour dire des trucs importants

Avatar du membre
yosh
Rang 11
Rang 11
Messages : 5530
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par yosh » mar. 29 sept. 2009 12:08

Je ne suis pas chaud pour la cession gratuite, et je trouve que c'est bizarre de défendre au taquet les droits d'auteurs de manière super procédurière pour finalement dire "moi je fous une ligne en bas du devis et c'est gratuit". Drôle de façons d'évaluer une cession.

Je reste adepte du tarif jour avec la cession incluse dans le prix jour ou distingué sur une ligne du devis, et je suis désolé mais ça reste proportionnel à la diffusion, l'un n'empèche pas l'autre.

Quand à fixer le prix, c'est subjectif, et j'essaye avant tout de dégager le bénéfice que tirera mon client de mon boulot, et je prends un pourcentage là dessus.

Avatar du membre
Yamo
Modérateur
Modérateur
Messages : 18493
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par Yamo » mar. 29 sept. 2009 12:10

"Si la cession est séparée alors la facture initiale indique forcément des honoraires... C'est pour ca que j'ose pas séparer la cession de la facture."

bah oui c'est le souci de la plupart des graphistes qui se mettent à envisager le droit d'auteur, ça nait de cette situation bâtarde dont je viens de parler.

le clients nous envisagent comme des prestataires, mais nous sommes bel et bien des auteurs.
nous avons un environnement professionnel en décalage avec notre statut légal.
que faire ?

à moi, balancer des cessions gratuite à tire larigot ne me semble franchement pas beaucoup plus crédible, et en tout cas pas "mieux" que de fusionner droits et mise en oeuvre dans une facture globale comme on le fait presque tous aujourd'hui.
Le livre pour les graphistes > www.profession-graphiste-independant.com
Le livre pour tous les créas > www.creatif-freelance.com

Avatar du membre
APOKA
Rang 8
Rang 8
Messages : 960
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par APOKA » mar. 29 sept. 2009 12:12

Bonjour tous,

Désolé si je recoupe ce que d'autres personnes ont dites mais je n'i pas eu le temps de tout lire en détail mais il me semble qu'il y a une grand point d'interrogation sur le prix des cessions de droits.

Cela fait presque un an que je commence à l'intégrer dans mes factures et depuis peu que je commence réellement à la vendre en supplément du temps de réalisation.

Je me suis confronté aux mêmes problématiques d'estimation de prix que tout le monde ici et je suis sur de ne pas encore être au point mais j'apprends à mieux évaluer à chaque fois.

Une chose qui m'étonnes mais vraiment dans ce que j'ai pu lire c'est l'absence de bon sens...

Désolé de vous dire ça mais pour moi c'est exactement le même problème abordé par yosh dans son le de départ au sujet des tarifs. Sauf que c'est pour évaluer le coût des cessions au lieu des coûts de réalisations. La même réponse s'applique aux deux cas : Celle de la formule.

Pour ceux qui ne savent pas la formule pour établir un cession est comme suit. Du moins c'est ce que j'ai pu trouver. N'hésitez pas à compléter si vous connaissez mieux:
(Etendue Géographique + Droit de modification + Droit de reproduction + Quantité de reproduction + Durée de cession + Exclusivité + Confidentialité*) x Coefficient client = Prix de la cession
*optionnel mes pas obligatoire juridiquement

Mais le réel problème n'est pas de connaître la formule mais de justement remplir chaque composant ! Car même si il en manque un on ne peux obtenir le bon résultat. C'est le principe même d'une formule. Pour remplir tout ça il y a deux choix :
1- le piffomêtre
2- ALLER CHERCHER SES INFORMATIONS AU PRÉS DE SON CLIENT.

En effet pour évaluer correctement le coût d'une cession, vous devez poser certaines questions à vos clients et ils sont tenus d'y répondre si ils veulent légalement et librement pouvoir utiliser votre création. Des questions comme sur les éventuels bénéfices engendré par les graphismes, la proportion du budget graphisme aux budget global etc.. etc...

Si vous n'avez pas la réponse à ces questions pas vous ne pourrez jamais évaluer la cession correctement. N'ayez pas peur de voir cela avec vos clients. En tant que professionnels, ces questions doivent normalement poser aucun problème. Il ne faut pas oublier à quoi sert la cession, pourquoi elle existe et savoir l'utiliser les pour faire les choses correctement !

Skiper les cessions par ce que l'on ne sait pas les évaluer n'a pas plus de sens que de ne pas donner de devis car on ne sait pas évaluer le coût des travaux. On se coupe volontairement l'herbe sous le pied tout simplement.
www.apoka.com - DA, DC, Graphiste freelance - Tasmainan D

Avatar du membre
Yamo
Modérateur
Modérateur
Messages : 18493
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par Yamo » mar. 29 sept. 2009 12:16

"Je ne suis pas chaud pour la cession gratuite, et je trouve que c'est bizarre de défendre au taquet les droits d'auteurs de manière super procédurière pour finalement dire "moi je fous une ligne en bas du devis et c'est gratuit". Drôle de façons d'évaluer une cession."

exactement

"Je reste adepte du tarif jour avec la cession incluse dans le prix jour ou distingué sur une ligne du devis, et je suis désolé mais ça reste proportionnel à la diffusion, l'un n'empèche pas l'autre. "

le problème c'est que c'est pas légal !
pour qu'une cession soit valable on DOIT y spécifier un prix, ce prix soit-il de 0€...
donc non, on ne peut pas en rester à cette solution d'où l'idée à priori de thorea de stipuler des cessions gratuites... sauf que comme vous je pense que ça n'arrange pas grand chose.

donc je me dit que la solution serait peut-être de facturer uniquement des droits d'auteur.
et, oui, je te rejoins un peu là-dessus yosh, la pratique d'un tarif/jour, pour peu qu'il soit ajusté et pondéré en cas de besoin, n'est pas totalement incompatible avec la proportionnalité de la diffusion : plus on bosse longtemps sur un projet, plus on aura une grande part dans un plus gros projet.
donc la paye finale évolue bien sur la même courbe que l'usage qui sera fait de notre travail.
d'ailleurs il ne peut en être qu'ainsi : plus on nous paye, plus on rapporte directement ou indirectement.

donc, pourquoi ne pas dire "je suis à 500€ de droits d'auteur facturés par jour de travail" ? ça semble bizarre comme ça, mais pourquoi pas ?
Le livre pour les graphistes > www.profession-graphiste-independant.com
Le livre pour tous les créas > www.creatif-freelance.com

Avatar du membre
mediapress
Modérateur
Modérateur
Messages : 8354
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : Paris

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par mediapress » mar. 29 sept. 2009 12:20

concrètement,

par exemple : vous faites payer votre cession de travail pour 3 ans à une agence (par exemple 4000 €) , le client (un artisan par exemple) a un site vitrine qui ne bouge pas d'un yota... au bout de 3 ans, vous allez voir l'agence en demandant 2500 € de cession de droit supplémentaire pour l'utilisation de 3 ans supplémentaires... comment croyez vous que l'agence va le prendre ? elle paiera peut-être si elle est obligée mais je ne suis pas sur des ententes cordiales par la suite...

maintenant faire payer à une agence ces 4000 € et leur faire signer un contrat que dans 3 ans il faudra repayer 2500 €, c'est pas gagné non plus pour obtenir le contrat avec cette même agence...


tout ça pour dire que peut-être le cas par cas est peut-être nécessaire, le système de thorea est bon et celui de yamo aussi, mais il faut pouvoir faire les différences entre les clients, les travaux et les supports...

Avatar du membre
mitch
Rang 10
Rang 10
Messages : 3242
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : QUIMPER

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par mitch » mar. 29 sept. 2009 12:20

donc je me dit que la solution serait peut-être de facturer uniquement des droits d'auteur.

Intéressant, je n'avais pas vu ça comme ça, et a y réfléchir, ça semblerait + en accord avec le fonctionnement de la MDA, non?
Mon Folio ///
Mon Twitter

Avatar du membre
pample
Rang 10
Rang 10
Messages : 3796
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : LYON

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par pample » mar. 29 sept. 2009 12:20

à moi, balancer des cessions gratuite à tire larigot ne me semble franchement pas beaucoup plus crédible,

Je reprécise : ca je l'ai mis en place pour mes clients historiques, ceux que j'avais avant de savoir appliquer les cessions. C'était une soluce pour que ca ne change pas notre base de négociation. Ce que je voulais c'était formaliser au moins, cadrer la diffusion. C'est une situation provisoire à priori.

Mais pour les nouveaux clients, je chiffre oui.



donc, pourquoi ne pas dire "je suis à 500€ de droits d'auteur facturés par jour de travail" ? ça semble bizarre comme ça, mais pourquoi pas ?

Ca me semble largement moins bizarre que ce qu'on fait actuellement.
Mais "un jour de travail" n'est pas une donnée recevable de la cession de droit, ca n'entre pas dans les critères de l'exploitation et de la diffusion. J'ai bien suivi ta démonstration par rapport a l'investissement dans le projet (plus on bosse longtemps + on a une part), mais ca s'integre pas vraiment dans la loi.


Message édité par : pample / 29-09-2009 12:36
Grand Ordonnateur de Pixels - pegeco.com /// Quand je tweet c'est pour dire des trucs importants

Avatar du membre
mitch
Rang 10
Rang 10
Messages : 3242
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : QUIMPER

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par mitch » mar. 29 sept. 2009 12:29

Mediapress, je suis d'accord sur la difficulté de mise en pratique, mais d'un autre côté, historiquement et théoriquement les droits d'auteurs sont censés être à terme une des principales sources de revenus des créatifs. C'est d'ailleurs le noyau du problème du piratage.

Message édité par : mitch / 29-09-2009 12:30
Mon Folio ///
Mon Twitter

houba
Rang 8
Rang 8
Messages : 642
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Grille de tarifs 2009, 2010 etc...

Message par houba » mar. 29 sept. 2009 12:36

haha, je crois que je suis perdu :>

Dans ce que tu m'avais dit, Yamo, sur 1Dcafé, à propos d'une édition de prologiciel ; reste dans ma tête.

un forfait pour la réalisation et un pourcentage sur les ventes (une fois le forfait épuisé. Si on le traduit aux métier graphique, il me semble que ça reviens à la façon actuel de faire les choses, sauf que effectivement la réalisation c'est de la presta (le beurre et l'argent du beurre donc pour caricaturer). Sur ce contrat, je suis resté en presta et bien stipulé que toute demande de personnalisation, devait passé par moi.

Pour un écrivain, c'est la même il peut demander une 'avance' (forfait) sur ses notes d'auteur, puis une fois que l'exploitation dépasse le cout du forfait, avance, il perçois son pourcentage sur chaque bouquin vendu

On peut aussi voir ça dans certains sites d'applications (boutique en ligne par exemple) où le client ne paye rien pour l'utilisation, mais paye un pourcentage sur ces ventes à l'éditeur. (on peut imaginé pareil avec les stats d'un site web par exemple, visiteur unique = x% $)

Question conne mais la mda / agessa, geree uniquement les droit d'auteur, pas les prestation ? et l'urssaf les presta et pas les droits d'auteurs ?

houba
Julien Berlemont - développeur web - http://www.jberlemont.fr
en ce moment en CDI dév delphi / C# ;)

Répondre
Suivez-nous sur
close
Me connecter

Avec mon compte :

Ou via mon compte kobOne :