Surenchère de candidatures originales

Surenchère de candidatures originales
Défouloir général, tous les sujets, toutes vos réactions .... n'hésitez pas donnez votre avis sur les sujets qui vous tiennent à cœur !
Avatar du membre
Graphicflo
Rang 5
Rang 5
Messages : 159
Enregistré le : dim. 21 déc. 2014 14:40
Localisation : Toulouse

Re: Surenchère de candidatures originales

Message par Graphicflo » jeu. 10 mars 2016 20:15

@ Zoulette: oui, mettre en avant une compétence dans la façon de mettre en page le CV est bien, puisqu'effectivement quand je parle de CV "conventionnel" je parle de CV papier A4 avec un minimum de créa graphique quand on est un créatif. Mais cela reste quelque chose qui reprend les codes du CV classique: Expérience/Etude, etc. J'oppose le CV conventionnel aux CVs over originaux (le mec qui a fait une figurine 3D de lui même, la meuf qui avait moulé sa silhouette dans une tablette de chocolat, etc) qui sont vraiment extravagants!

@Yamo Merci de ta réaction. Je rejoins ce que tu dis, même si je trouve cela malheureux qu'on jette sans considération les CVs des gens quelque soit leur forme. Je sais que c'est la société qui veut ça, mais je pense que ce manque de considération de l'humain sera notre perte.
Du coup, que penses-tu du mec qui a envoyé ses figurines de lui-même (ou des autres avec leur tablette de chocolat, leur faux passeport, etc), et qui s'est fait embauché dans la foulée? Parce qu'il a supplanté les autres candidats, on a parlé de lui, et il a fait le bûÛûzz et tout le monde veut le débaucher.

Donc concrètement, dans notre métier, notre seul C.V ne vaut (presque) rien en fait? Pourquoi les autres jobs sont jugés sur ce support uniquement (genre un responsable RH, un informaticien, un banquier, un boulanger, etc) et nous on doit passer des "étapes"!
C'est ce que je constate dans mes entretiens: pour un CDD de 3 mois, on a regardé mon CV, pour passer à l'étape 2: regarder mon site, pour ensuite avoir un entretien avec moi, puis ensuite avoir un deuxième entretien... Pour finalement ne pas avoir été retenue.
Et pour un autre entretien, je dois aussi passer un test "technique" en situation réelle. Toujours pour un CDD pour remplacer quelqu'un, donc sans perspective de CDI et avec un salaire dans la fourchette basse, à peine au dessus du SMIC (voir un autre topic du moment).
C'est quand même aberrant de devoir passer par ce parcours du combattant pour ce genre de contrat!
J'ai toujours l'impression d'être dans un "Fighting Pit" où le dernier survivant est celui qui obtient un contrat précaire...

Peut-être qu'une véritable arène avec mise à mort permettrait d'avoir moins de candidats sur le marché... :mrgreen:

Avatar du membre
lkjc
Rang 9
Rang 9
Messages : 2207
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : RENNES

Re: Surenchère de candidatures originales

Message par lkjc » jeu. 10 mars 2016 21:42

Graphicflo a écrit :Donc concrètement, dans notre métier, notre seul C.V ne vaut (presque) rien en fait? Pourquoi les autres jobs sont jugés sur ce support uniquement (genre un responsable RH, un informaticien, un banquier, un boulanger, etc) et nous on doit passer des "étapes"!
Non, je rejoins Yamo. J'ai 30 ans d'activité derriere moi et je l'ai vécu des 2 cotés, ( en recherche emploi ou recruteur ) et j'ai plusieurs copines RH qui m'ont confirmé que c'etait de pire en pire vu le nombre de personnes qui répondent aujourd'hui. Quand on voit 300 reponses pour un poste d'assistante, CDD 1 mois, ils n'ont pas le temps, c'est donc de la diagonale.

QUEL QUE SOIT le métier et la branche, les recruteurs ne passent pas plus de 20 secondes sur un CV. idem lettre de motivation. ( en gros de toute maniere c'est toujours les memes conneries, super motivée, super secteur d'activité, super boite etc...)

La pratique est la même pour beaucoup de metier :
- lecture en diagonale des CV, convocation d'une dizaine de candidats, entretiens => on elague...
les 3 ou 4 qui restent : tests.
( en general il reste toujours quelqu'un de surdimentionné pour le poste qui va servir d'étalon pour les autres)
suite aux tests, entretien ( un ou 2 suivant les branches) et grand gagnant ....

Zoulette
Rang 5
Rang 5
Messages : 142
Enregistré le : mar. 1 mars 2016 20:08

Re: Surenchère de candidatures originales

Message par Zoulette » jeu. 10 mars 2016 21:53

Pour la figurine en 3D, pourquoi pas l'exposer dans une galerie d'art, pour pas la vendre ? :)

300 postulants, pourquoi se fatiguer ??? 299 ne seront pas retenues. (A moins d'avoir une expérience et des refs bétons)

Par contre, par rapport à vos remarques, expérimentées et pertinentes, Yamo et ikjc, je peux aussi comprendre qu'il y ait des postulants qui tentent des trucs de ouf... si cela n'a pas marché autrement.

Avatar du membre
Yamo
Modérateur
Modérateur
Messages : 18493
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Re: Surenchère de candidatures originales

Message par Yamo » jeu. 10 mars 2016 22:02

je trouve cela malheureux qu'on jette sans considération les CVs des gens quelque soit leur forme. Je sais que c'est la société qui veut ça, mais je pense que ce manque de considération de l'humain sera notre perte.
Tu en fais peut-être un peu trop.
Il n'est pas ici question de "manque de considération pour l'être humain". Ce ne sont pas des gens qu'on met à la poubelle, ce sont des bouts de papiers.
Lorsque tu passes une annonce et que tu reçois plusieurs centaines de réponses, tu ne peux tout simplement pas te permettre de passer 5 minutes sur chacune d'entre elles, tu es obligé de faire un premier (voire ensuite un deuxième) tri sur les bases les plus immédiates possibles.
L'une de ces bases est la clarté et l'efficacité d'un CV, c'est comme ça. Et j'ajoute que ça n'est pas si arbitraire que ça. À l'étape du CV, le recruteur évalue une première chose : le fait que le candidat ait oui ou non compris ce qu'on attend de lui et comment fonctionne le monde du travail. Un CV inadapté est par définition la marque de quelqu'un qui s'est trompé. Et a fortiori pour un métier de communiquant comme le nôtre, c'est tout de même un facteur qui a un sens.

L'efficacité, la pertinence, la concision, la capacité à comprendre la demande et à véhiculer les bonnes informations au bon moment sont les bases de nos métiers (bien plus que l'originalité, il faut bien l'avouer). Partant de là, qu'y aurait-il de si choquant à ce que ces compétences commencent à être évaluées dès le CV ?

En fait, tu sembles être d'accord pour qu'on se fasse une première idée d'un profil sur la base du seul CV, mais seulement si elle est positive. Tu revendiques le fait qu'un CV original puisse faire bonne impression, mais refuses qu'il puisse au contraire en faire une mauvaise... N'est-ce pas un peu contradictoire ?

L'originalité c'est un risque. Si tu joues, tu gagnes ou tu perds. Si un recruteur décide qu'un CV cartonné en origami n'est pas ce qu'il recherche, je ne vois pas au nom de quoi on pourrait le lui reprocher ou s'en servir pour prédire la fin de l'espèce.
Du coup, que penses-tu du mec qui a envoyé ses figurines de lui-même (ou des autres avec leur tablette de chocolat, leur faux passeport, etc), et qui s'est fait embauché dans la foulée? Parce qu'il a supplanté les autres candidats, on a parlé de lui, et il a fait le bûÛûzz et tout le monde veut le débaucher.
Je pense que les médias adorent raconter de belles histoires, et que celle-ci revient dans les colonnes sous une forme ou une autre tous les deux mois : le candidat qui envoie son CV en tube de dentifrice, le candidat qui envoie sont cv dans une boîte de hamburger, le candidat qui s'envoie lui-même enroulé dans du plastique, etc...

Je ne nie pas la réalité de ces petites histoires mais d'une part je serais curieux de voir combien de ces profils-là, au-delà du buzz, on vraiment réussi à être embauchés dans de bonnes conditions et sur le long terme (le dernier que j'ai lu, il avait décroché un stage, youhou), d'autre part un cas comme celui-ci sur 20.000 candidats à l'embauche par jour (c'est un chiffre que je dis comme ça, c'est juste me faire comprendre) ne peut pas être érigé en règle ou en exemple.

D'ailleurs qu'est-ce qui nous dit dans ces histoires que le type n'aurait pas été recruté même sans son CV super wizz ? :)

Ce qui m'amène à la suite :
Donc concrètement, dans notre métier, notre seul C.V ne vaut (presque) rien en fait?
Je n'ai jamais dit ça. Bien au contraire, j'ai expliqué en quoi le CV est une étape cruciale du processus de sélection et pourquoi justement il ne faut pas se louper dessus.
Pourquoi les autres jobs sont jugés sur ce support uniquement (genre un responsable RH, un informaticien, un banquier, un boulanger, etc) et nous on doit passer des "étapes"!
Euh, je ne sais pas quelle est ton expérience des autres secteurs mais je pense que tu te fourres le doigt dans l’œil jusqu'au coude.
Aucun recruteur, nulle part, dans aucun secteur, ne choisit son futur employé sur la simple base d'un bout de papier.

L'expérience du responsable RH va être examinée sous toutes les coutures, l'informaticien va être testé et retesté, le boulanger va commencer par de l'apprentissage, etc. Tous les futurs embauchés passent par les mêmes étapes, qui incluent au minimum un CV, l'étude d'un dossier, un ou plusieurs entretiens, et une négociation.

Pour ne citer qu'un cas proche mon frère, paysagiste dans un bureau d'étude, a en plus de toute la paperasse passé 3 entretiens avec 3 niveaux hiérarchiques successifs de sa boîte avant d'être engagé. Voilà à quoi ressemble bien plus la réalité.
C'est ce que je constate dans mes entretiens: pour un CDD de 3 mois, on a regardé mon CV, pour passer à l'étape 2: regarder mon site, pour ensuite avoir un entretien avec moi, puis ensuite avoir un deuxième entretien... Pour finalement ne pas avoir été retenue.
Ben c'est la vie. Un ou une autre que toi est passé par les mêmes étapes et ça lui a permis de convaincre et d'être recruté(e).
Un jour je l'espère ce sera toi, et tu te plaindras probablement beaucoup moins du processus.
C'est quand même aberrant de devoir passer par ce parcours du combattant pour ce genre de contrat!
Non, c'est tout simplement l'expression de la loi de l'offre et de la demande, et aussi la marque d'une certaine frilosité des employeurs, qui s'explique par bien des choses que je ne développerai pas ici car c'est pas le sujet.

Le fait est que quand des milliers de jeunes diplômés du graphisme arrivent chaque année sur un marché du travail déjà bien pourvu, forcément ça bouchonne. Les recruteurs ne vont pas pour autant se mettre à embaucher les gens en les tirant aux dés. Qu'il y ait 10 ou 1000 candidats à un poste ils essaieront toujours d'embaucher le meilleur, et c'est bien légitime. Tu ferais pareil à leur place.
J'ai toujours l'impression d'être dans un "Fighting Pit" où le dernier survivant est celui qui obtient un contrat précaire...
Peut-être qu'une véritable arène avec mise à mort permettrait d'avoir moins de candidats sur le marché...
Encore des extrapolations lyriques... Je préfère qu'on reste dans les limites de la réalité si ça ne te dérange pas.

Je suis désolé, mais personne n'a jamais prétendu que le secteur était facile et que pratiquer notre métier était à la portée de n'importe qui (à part les conseillers à la masse de l'ANPE).
Trouver du travail c'est galère, le chômage est élevé, c'est comme ça partout et pour tout le monde dans notre pays.

Donc je ne dis pas que tout va pour le mieux dans le meilleur des marchés de l'emploi, très loin de là. Par contre, se plaindre que les recruteurs font ce qu'ils ont à faire pour recruter les meilleurs profils me semble franchement à côté de la plaque, car les problèmes sont ailleurs. Crise ou pas, secteur bouché ou pas, personne ne te donnera du travail parce que tu es sympa ou que tu as de la chance, on t'en donnera si tu es le profil le plus intéressant qui se présente. Ça a toujours été comme ça, ça le sera toujours quel que soit le contexte, et j'ai beau me remuer les méninges, je n'arrive décidément pas à voir en quoi c'est un problème, ni en quoi on serait censé assimiler ça à un combat à mort de gladiateurs ou je ne sais quel délire extrême. Restons sérieux.

La sélection c'est normal. Tous les jours sur des tas de sujets tu fais des choix, ceux qui te semblent les meilleurs pour toi, sur les critères que tu as choisis. Les patrons et les recruteurs font pareil, c'est tout.
Le livre pour les graphistes > www.profession-graphiste-independant.com
Le livre pour tous les créas > www.creatif-freelance.com

Répondre
Suivez-nous sur
close
Me connecter

Avec mon compte :

Ou via mon compte kobOne :