Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?
Forum de discussion et d'entraide autour du logiciel de retouche d'image d'Adobe. Partagez vos tips et posez vos questions pour améliorer vos connaissances.
Avatar du membre
lucea
Rang 1
Rang 1
Messages : 8
Enregistré le : mar. 21 juin 2011 03:34
Localisation : Toulouse

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par lucea » jeu. 9 févr. 2012 23:57

PRCI a écrit :S'il s'agit de s'inscrire à l'université uniquement pour avoir accès à des tarifs réduits pour certains logiciels, je trouve que ce n'est pas une méthode très honnête (…) Bref, laissons les inscriptions en fac aux vrais étudiants et préférons la solution de la location de licence.
Quand on s'inscrit en «examen final» on ne pique un banc d'amphi à personne. Et ça engraisse la fac pour quelqu'un qui va pas squatter, je ne vois pas où est le mal…
Le tarif édu de la CS est trèèèès intéressant, inscription en fac comprise, c'est loin d'être stupide ! Plus de 2000€ c'est refroidissant par contre ! (en sachant que depuis la CS5 on peut facturer avec sa licence édu).
Sinon, y'a le marché de l'occasion. C'est comme ça que j'ai fait un débutant, une CS eBay avec transfert de licence (attention, bien veiller à ce que le vendeur libère la licence !!)

Gimp j'y crois pas. Ça dépend dans quoi notre ami bosse, mais même Photoshop seul, ça me paraît insuffisant…

Avatar du membre
lucea
Rang 1
Rang 1
Messages : 8
Enregistré le : mar. 21 juin 2011 03:34
Localisation : Toulouse

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par lucea » ven. 10 févr. 2012 00:03

CityZen a écrit :T'as plus de risques avec ta propre conscience qu'avec Adobe. Donc, si tu ne peux te la payer pour le moment : pourquoi ne pas louer une suite adobe ? C'est à partir de 35$ par mois pour Photoshop, c'est pas la ruine...
Louer n'est pas bête non plus.

À propos des «risques», ne pas les sous-évaluer. Quand on se fait épingler on a droit à une très très grosse amande !
Et d'après ce que j'en ai entendu dire, ils t'appellent pas en te disant «Bonjour, c'est Adobe, vous avez des logiciels piratés ?», mais plutôt comme :
«Bonjour, on aimerait travailler avec vous, vous utilisez quoi comme logiciels ?
(toi, tout fier) — Photoshop CS 5.5 bien sûr !
— Votre numéro de série s'il vous plaît»
(et là, bing !)

Bref, si on achetait les logiciels Adobe par «conscience» ça se saurait (vu leur politique de compatibilité de fichiers entre les versions, c'est pas des philanthropes…)

Avatar du membre
STPo
Rang 8
Rang 8
Messages : 949
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par STPo » ven. 10 févr. 2012 11:12

Tejah a écrit :La seul difficulté, c'est de devoir apprendre un autre log.
Non, la seule difficulté c'est de devoir travailler avec d'autres personnes qui, elles, n'ont pas ce logiciel : passer un fichier de Gimp à Photoshop (et inversement) ne se fait pas sans y laisser des plumes (groupes de calques flingués me semble-t-il pour commencer). Personne n'a envie de se faire chier avec ce genre de contraintes lourdes et c'est bien normal, on est là pour bosser, pas pour résoudre des conflits de portabilité de formats.

Bref, le serpent se mord la queue, c'est le problème des monopoles...

EDIT : puisque transat vient troller jusqu'ici, ce n'est que justice que vous lisiez son article sur le vilain Photoshop !
:D

Avatar du membre
Tejah
Rang 4
Rang 4
Messages : 41
Enregistré le : mar. 17 mai 2011 00:22
Localisation : Bordeaux

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par Tejah » ven. 10 févr. 2012 11:30

STPo a écrit : Non, la seule difficulté c'est de devoir travailler avec d'autres personnes qui, elles, n'ont pas ce logiciel
c'est aussi pour ça que je parlais de "philosophie". Les autres personnes ne l'ont pas ? elles ont juste à le télécharger pour l'avoir. Pas évident à faire passer, bien sur, mais outre le fait que ça ne leur coutera plus un rond pour faire les mises à jour, avec gimp par exemple on n'encombre son ordi que de ce dont à besoin. Les plug et autres script permettent de faire à peu près tout.
mais je suis bien conscient que ce n'est pas pour demain, alors je "milite" pour après-demain. Et encore une fois, quand je vois ce qu'une communauté groupé autour d'un logiciel peut faire (je parle de blender, pour la 3D là) je suis très optimiste. De plus en plus de prod 3D sont fait avec blender.
Je ne vois aucune raison de ne pas espéré le même développement pour les logs 2D. Regardez Krita, il est étonnant.
le chemin se trace en marchant.

bejj
Rang 4
Rang 4
Messages : 54
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par bejj » ven. 10 févr. 2012 12:35

CityZen a écrit : Et d'après ce que j'en ai entendu dire, ils t'appellent pas en te disant «Bonjour, c'est Adobe, vous avez des logiciels piratés ?», mais plutôt comme :
«Bonjour, on aimerait travailler avec vous, vous utilisez quoi comme logiciels ?
(toi, tout fier) — Photoshop CS 5.5 bien sûr !
— Votre numéro de série s'il vous plaît»
(et là, bing !)
En quoi es-tu obligé de leur répondre ? :D
Si je t'appelle pour travailler avec toi, et que je te demande ton numéro de série, tu vas me le donner ?
Pourquoi devrait-on donner son numéro de série à un interlocuteur téléphonique inconnu ?

Bon je pense que c'est moi mais je crois que j'ai pas bien compris ta démonstration là...

Avatar du membre
Transat
Rang 5
Rang 5
Messages : 102
Enregistré le : mar. 1 nov. 2011 11:55
Localisation : Pantin

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par Transat » ven. 10 févr. 2012 13:35

Ça dépend dans quoi notre ami bosse, mais même Photoshop seul, ça me paraît insuffisant…
Webdesign. Inkscape pour le dessin et la maquette, Gimp pour les photos. Moi, c'est au logiciel couteau-suisse que je ne crois pas. Et c'est vrai, Photoshop ne fait pas tout, en tous cas pas la mise en page (même si les webdesigners s'en servent beaucoup pour en faire).
Les autres personnes ne l'ont pas ? elles ont juste à le télécharger pour l'avoir.
C'est un bon argument, ça, tiens. Je le ressortirai à l'occasion.
on est là pour bosser, pas pour résoudre des conflits de portabilité de formats.
Je répondrai que c'est aussi à cause de déconvenues en matière de compatibilité entre différentes versions d'un même soft Adobe que je suis passé au libre. Carrément un scandale pour un logiciel aussi cher.

Je crois que la volonté de passer au libre (et gratuit) se heurte principalement à la nécessité d'apprendre. Perso, j'ai décidé de ne pas attendre d'être à la retraite pour m'y mettre. T'es jeune, formés aux bases des logiciels d'infographie? Ajoute une corde à ton arc, tu ne le regretteras pas.

Merci @STPo pour le lien, tu es le Voltaire de ce vieux débat.

Avatar du membre
STPo
Rang 8
Rang 8
Messages : 949
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par STPo » ven. 10 févr. 2012 13:48

Transat a écrit :Je crois que la volonté de passer au libre (et gratuit) se heurte principalement à la nécessité d'apprendre.
Pas du tout d'accord, c'est principalement un problème de contexte pour moi : mes clients, leurs développeurs, leurs intégrateurs, leurs graphistes ont TOUS Photoshop. Fournir au client un fichier à un format mal lu par Photoshop ce n'est ni plus ni moins qu'un suicide commercial, c'est l'assurance que je serai catalogué comme "ce hippie qui bosse avec des softs bizarres et qui fournit des fichiers corrompus" et qu'on ne me rappellera pas.

Je suis le premier à dire que c'est injuste et dommage, mais en tant qu'indépendant qui travaille quasi-exclusivement avec des grosses agences verrouillées chez Adobe avec une inertie de pachyderme, c'est un risque que je ne prendrai pas.

Avatar du membre
Transat
Rang 5
Rang 5
Messages : 102
Enregistré le : mar. 1 nov. 2011 11:55
Localisation : Pantin

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par Transat » ven. 10 févr. 2012 14:07

en tant qu'indépendant qui travaille quasi-exclusivement avec des grosses agences verrouillées chez Adobe avec une inertie de pachyderme, c'est un risque que je ne prendrai pas.
Admettons. C'est d'autant plus dommage qu'il me semble qu'en matière d'intégration il n'est pas souvent nécessaire d'avoir la main sur les calques, mais je n'ai pas ton expérience.

En tous cas, si moi, graphiste print, envoie autre chose à un imprimeur qu'un PDF ou autre fichier aplati, c'est moi qui vais passer pour un hippie. Donc le soft qui a servi à la créa, quelque part, on s'en tamponne.

Avatar du membre
STPo
Rang 8
Rang 8
Messages : 949
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par STPo » ven. 10 févr. 2012 14:33

Transat a écrit :Admettons. C'est d'autant plus dommage qu'il me semble qu'en matière d'intégration il n'est pas souvent nécessaire d'avoir la main sur les calques, mais je n'ai pas ton expérience.
Oh que si c'est nécessaire, l'intégrateur passe son temps à dépiler des dossiers de calques pour isoler un fond, aplatir 3 effets, sélectionner un texte, etc. Sans parler des objets dynamiques et autres compositions de calques sur lesquels il est impératif d'avoir la main...
Transat a écrit :En tous cas, si moi, graphiste print, envoie autre chose à un imprimeur qu'un PDF ou autre fichier aplati, c'est moi qui vais passer pour un hippie. Donc le soft qui a servi à la créa, quelque part, on s'en tamponne.
C'est toute la différence, et c'est tant mieux pour le print en effet car ça laisse une grande liberté dans le choix de ses outils. En revanche un graphiste web, il fournit un document de travail (une créa web ne reste jamais qu'une intention, du moins si elle est prévue en CSS), document qui doit rester excessivement souple et décomposable. Aucun client n'accepterait un JPG pour intégrer une créa.
Le PSD est incontournable car il permet tout cela et parce que c'est, qu'on le veuille ou non, le format le plus répandu et donc garant de l'intégrité de ladite créa quand on se la passe d'un presta à l'autre.

PRCI
Rang 8
Rang 8
Messages : 769
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : Neuilly-sur-Seine

Re: Travailler en freelance avec un PS craqué, un risque ?

Message par PRCI » ven. 10 févr. 2012 16:33

STPo a écrit :
Transat a écrit :Admettons. C'est d'autant plus dommage qu'il me semble qu'en matière d'intégration il n'est pas souvent nécessaire d'avoir la main sur les calques, mais je n'ai pas ton expérience.
Oh que si c'est nécessaire, l'intégrateur passe son temps à dépiler des dossiers de calques pour isoler un fond, aplatir 3 effets, sélectionner un texte, etc. Sans parler des objets dynamiques et autres compositions de calques sur lesquels il est impératif d'avoir la main...
Je confirme les propos de STPo.
STPo a écrit :Aucun client n'accepterait un JPG pour intégrer une créa.
Le format JPG est à réserver à la fourniture d'aperçus graphiques, soit pour la validation des choix graphiques soit pour permettre à un intégrateur d'évaluer la durée nécessaire à l'intégration.
STPo a écrit :Le PSD est incontournable car il permet tout cela et parce que c'est, qu'on le veuille ou non, le format le plus répandu et donc garant de l'intégrité de ladite créa quand on se la passe d'un presta à l'autre.
Il y a, certes, le format PSD ; mais, il y a également le format PNG qu'utilise Fireworks pour l'enregistrement d'un fichier avec calques. Or, certains graphistes utilisent de préférence Fireworks (j'ai déjà dit qu'à deux reprises, j'ai effectué de l'intégration en partant sur des maquettes créées avec Fireworks).

Répondre
Suivez-nous sur
close
Me connecter

Avec mon compte :

Ou via mon compte kobOne :