Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing
Défouloir général, tous les sujets, toutes vos réactions .... n'hésitez pas donnez votre avis sur les sujets qui vous tiennent à cœur !
Avatar du membre
GraphikoPhil
Rang 7
Rang 7
Messages : 431
Enregistré le : sam. 9 nov. 2013 08:49
Localisation : Toulouse

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par GraphikoPhil » dim. 15 juin 2014 11:03

Bon, je n'avais pas encore lu l'article sur ASI et, à lire le post de Yamo, je m'attendais à pire que ça.

Là, l'article est gratuit pour 24h et on peut aller le lire sans que ASI fasse du fric sur le dos des graphistes :D

Au final, je trouve que l'article n'est pas si mauvais que ça. Bien sûr ce n'est pas un plaidoyer en notre faveur mais devions-nous nous y attendre ?

Le vrai match aura lieu face à Axelle Lemaire et c'est là qu'il faudra que nos revendications soient bien construites.

Et là je rejoins l'avis de Yamo qui est de dénoncer d'abord et surtout l'exploitation du travail gratuit (sur ces plates-formes mais pas que) :
- est-il normal de faire travailler 10, 50, 100 personnes pour ne rémunérer qu'une seule au final ?
- est-il normal de mettre en concurrence des agences ou des freelances lors d'Appels d'Offres non rémunérés (et qui se pratiquent aussi dans le secteur public) ?
- est-il normal qu'une entreprise fasse du chiffres d'affaires en margeant sur du travail gratuit et participatif ?

Ensuite, et dans la continuité, on pourrait aussi aborder le droit du travail :
- est-il normal de faire travailler des étudiants ou autres personnes non-déclarés ?

La concurrence déloyale et le tirage des prix vers le bas ne sont que des conséquences de tout cela.

Donc, dans les revendications, je pense qu'il faudrait demander purement et simplement l'interdiction des compétitions et autres concours de graphistes/agences qui sont organisés dans un but lucratif. En d'autres termes, interdire l'exploitation du travail gratuit et participatif si c'est pour faire de l'argent dessus.

Et je pense qu'il faut aussi proposer que les jeunes étudiants en graphisme soient sensibilisés au travail non-déclaré et aux effets pervers que l'exploitation de leur travail gratuit peut avoir sur toute une profession.

Voilà, j'ai fini ma réfléxion, je peux retourner au foot :D

Avatar du membre
STPo
Rang 8
Rang 8
Messages : 949
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par STPo » dim. 15 juin 2014 11:43

Pareil, je m'attendais à pire pour ASI, finalement oui c'est fouillis mais pas non plus très flatteur pour Creads & co.
GraphikoPhil a écrit : - est-il normal de faire travailler 10, 50, 100 personnes pour ne rémunérer qu'une seule au final ?
- est-il normal qu'une entreprise fasse du chiffres d'affaires en margeant sur du travail gratuit et participatif ?
- est-il normal de faire travailler des étudiants ou autres personnes non-déclarés ?
Remplace "normal" (on s'en fout, jugement moral hors-sujet) par "légal" (textes et jurisprudence existants) et je te suis. Je ne pense pas qu'avancer l'argument "éthique" (par définition subjectif) dans nos revendications soit un bon angle, j'ai peur que ça nous fasse entrer dans un dialogue de sourds avec Creads & co. et que ça ne fasse rien avancer (au contraire même). On sait que c'est dégueulasse ce qu'ils font, mais je ne pense pas qu'on gagnera avec ce type d'axe, le terrain est trop glissant. On risque de passer pour une bande de réacs corporatistes braqués sur leur modèle passéiste qui se liguent contre les wizz-buzz-start-up-innovation-2.0s de l'avenir "qui ont su s'adapter au monde d'aujourd'hui". Je repense à VTC vs taxis, évitons ce piège...
GraphikoPhil a écrit : - est-il normal de mettre en concurrence des agences ou des freelances lors d'Appels d'Offres non rémunérés (et qui se pratiquent aussi dans le secteur public) ?
Hors-sujet pour moi, c'est une décision commerciale et un pari pour les agences, qui ont une tréso faite pour encaisser ce genre de deal et paient leurs salariés quoi qu'il arrive.
Pour un freelance la question ne se pose pas : il fait des AO non-rémunérés = il meurt très vite. Perso il m'arrive de pratiquer un taro gagné/perdu, mais jamais du gratuit (comme tout le monde ici j'espère). Bref, on s'égare sur ce point.
Modifié en dernier par STPo le dim. 15 juin 2014 12:06, modifié 1 fois.

Avatar du membre
heybrgr
Rang 6
Rang 6
Messages : 181
Enregistré le : jeu. 12 juin 2014 12:42

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par heybrgr » dim. 15 juin 2014 12:38

Hello tout le monde,

Je reviens rapidement sur le projet de site : j'ai fait un Google doc avec un premier argumentaire.

Merci aux personnes intéressées de me donner leur mail en MP pour que je puisse leur partager le doc et que nous puissions en discuter !

Avatar du membre
GraphikoPhil
Rang 7
Rang 7
Messages : 431
Enregistré le : sam. 9 nov. 2013 08:49
Localisation : Toulouse

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par GraphikoPhil » dim. 15 juin 2014 12:40

Question aux admins : est-il possible de créer un sujet privé sur Kob-One ?

Avatar du membre
GraphikoPhil
Rang 7
Rang 7
Messages : 431
Enregistré le : sam. 9 nov. 2013 08:49
Localisation : Toulouse

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par GraphikoPhil » dim. 15 juin 2014 13:07

STPo a écrit :Remplace "normal" (on s'en fout, jugement moral hors-sujet) par "légal" (textes et jurisprudence existants) et je te suis. Je ne pense pas qu'avancer l'argument "éthique" (par définition subjectif) dans nos revendications soit un bon angle, j'ai peur que ça nous fasse entrer dans un dialogue de sourds avec Creads & co. et que ça ne fasse rien avancer (au contraire même). On sait que c'est dégueulasse ce qu'ils font, mais je ne pense pas qu'on gagnera avec ce type d'axe, le terrain est trop glissant. On risque de passer pour une bande de réacs corporatistes braqués sur leur modèle passéiste qui se liguent contre les wizz-buzz-start-up-innovation-2.0s de l'avenir "qui ont su s'adapter au monde d'aujourd'hui". Je repense à VTC vs taxis, évitons ce piège...
Oui c'est vrai tu as entièrement raison.
STPo a écrit :
GraphikoPhil a écrit : - est-il normal de mettre en concurrence des agences ou des freelances lors d'Appels d'Offres non rémunérés (et qui se pratiquent aussi dans le secteur public) ?
Hors-sujet pour moi, c'est une décision commerciale et un pari pour les agences, qui ont une tréso faite pour encaisser ce genre de deal et paient leurs salariés quoi qu'il arrive.
Pour un freelance la question ne se pose pas : il fait des AO non-rémunérés = il meurt très vite. Perso il m'arrive de pratiquer un taro gagné/perdu, mais jamais du gratuit (comme tout le monde ici j'espère). Bref, on s'égare sur ce point.
Oui c'est hors-sujet, c'est vrai. Mais, pour moi ça reste du travail gratuit.

Et, malheureusement, il n'y a que dans notre profession qu'on voit ce genre de choses. D'ailleurs, puisque certaines administrations et pouvoirs publics ont déjà eu recours à ces AO non-rémunérés, on en arrive à une question de fond : quelle considération pour nos métiers créatifs ? Etre condamnés à travailler gratuitement pour espérer décrocher des contrats ?

Puisque l'union fait la force, l'idéal serait que les agences nous rejoignent dans ce combat.

Mais quand on voit par exemple le tweet de l'agence Tw*n*n et leurs e-mails que certains d'entre-nous ont reçu cette semaine, on peut s'attendre à ce qu'on soit seul dans la bataille :cry:

Alors, dans ce cas, oui tu as raison, il faudra se concentrer uniquement à combattre l'exploitation du travail gratuit sur les plates-formes de perverted crowdsourcing. :yush:

Avatar du membre
kob
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 1695
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : Lyon

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par kob » dim. 15 juin 2014 13:24

GraphikoPhil a écrit :Question aux admins : est-il possible de créer un sujet privé sur Kob-One ?
On peut créer un forum privé avec phpbb en effet

Avatar du membre
STPo
Rang 8
Rang 8
Messages : 949
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par STPo » dim. 15 juin 2014 13:33

@GraphikoPhil
Je suis d'accord avec toi, et certaines agences ont cessé de répondre aux appels d'offre non-rémunérés d'ailleurs. Je me souviens d'une compétition de grande envergure dont les postulants avaient claqué la porte dernièrement, j'ai oublié laquelle. Plusieurs actions ont déjà été menées contre ce phénomène (je pense notamment au "compétition = rémunération" il y a déjà quelques années). C'est un combat légitime, mais encore une fois je crois que ça polluera notre discours ici.

Avatar du membre
SyphX
Rang 6
Rang 6
Messages : 182
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : Marseille

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par SyphX » dim. 15 juin 2014 13:59

Je ne sais pas si l'info a été partagée mais Julien Méchin a fait l'objet d'une ITW sur BFM Business : http://www.boursorama.com/actualites/ch ... aaf8d69507 (à partir de 4'40").

Je vais m'empresser de lire ça !

Avatar du membre
GraphikoPhil
Rang 7
Rang 7
Messages : 431
Enregistré le : sam. 9 nov. 2013 08:49
Localisation : Toulouse

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par GraphikoPhil » dim. 15 juin 2014 14:18

kob a écrit :
GraphikoPhil a écrit :Question aux admins : est-il possible de créer un sujet privé sur Kob-One ?
On peut créer un forum privé avec phpbb en effet
Ok, dans ce cas, pourquoi ne pas créer un sujet/forum dédié aux actions à mener ?

Avec la possibilité pour tous les kobiens d'y participer, après demande d'accès auprès d'un admin.

Avatar du membre
Takt
Rang 9
Rang 9
Messages : 1653
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Re: Quand la secrétaire d'État encense une boîte de perverted crowdsourcing

Message par Takt » lun. 16 juin 2014 06:02

Yamo a écrit :je suis pour qu'on mette en place un site d'information, clair, simple et très visuel, je vais y réfléchir.
Je penses effectivement que c'est ce qu'il nous manque.
Le seul moyen de dire tout haut ce que nous pensons de ces plateformes, sans que ce ne soit déformé par les media.

En tout cas, nos différentes interventions se font remarquer, et ça c'est déjà pas mal.

Répondre
Suivez-nous sur
close
Me connecter

Avec mon compte :

Ou via mon compte kobOne :