Page 1 sur 5

Travail spéculatif : compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & les représentants des créatifs professionnels

Posté : mar. 22 juil. 2014 16:53
par kob
Je souhaite, dans un premier temps, remercier Madame La Ministre, Axelle Lemaire, et ses conseillers de nous avoir accordé une entrevue aussi longue.
La réunion d’hier, lundi 21 juillet, a en effet duré 2 heures et s'est même continuée ensuite de manière informelle avec certains intervenants.
Depuis 10 ans que l'on parle de ces questions de “perverted crowdsourcing créatif” sur nos blogs, forums, livres… c'est la première fois qu'un politique de ce rang tend l'oreille pour écouter notre point de vue.

Voici très concrêtement le compte rendu chronologique de l’entrevue :
A Bercy nous avons salué les différents participants de cette réunion coté «créatifs» avant l’arrivée d’Axelle Lemaire et de ses conseillers.
Etaient présents :
Julien Moya - Julien Dubedout - Baptiste Fluzin - Philippe Gélas - Julien Clément - Sébastien Verdevoye - Sébastien Drouin - Geoffrey Dorne – Guillaume Belin De Chantemele – Nöelle Bayard – Arnaud Garcia
A cette liste d’invités qui nous avait été transmise nous avons découvert sur place la présence de deux personnes supplémentaires Ruedi Baur (son nom vous dira surement quelque chose :lol: ) et Jean Louis Frechin

La réunion a démarré par une prise de parole d'Axelle Lemaire qui a souhaité jouer carte sur table.
Sans langue de bois, elle nous a expliqué comment elle avait vécu cet événement et les réactions suscitées.
On a pu avoir la claire confirmation qu'elle avait dès le départ comme objectif de mettre en avant 4 startup dans des domaines d’activités bien différents.
La mise en avant de ces entreprises étant liée principalement au fait que ces sociétés avaient levé des fonds auprès d'investisseurs et qu’elles communiquaient sur une politique d’embauche de salariés.
Elle nous a précisé que ces propos sur la France qui gagne était exclusivement réservés sur ces deux sujets « levée de fond / embauche «
A aucun moment elle n’a eu le temps d’étudier plus en profondeur le business modèle et en tout cas ces propos ne s’appliquait pas du tout à ce dernier.
Les propos qu'elle a tenu ce jour-là semblent avoir été sortis de leur contexte afin de créer une grosse opération de communication offensive.
Cela a clairement mis mal à l'aise Madame la Ministre.
Cette réunion étant clairement programmée pour lever ce gros malentendu.

Suite à cette mise dans le contexte, Axelle Lemaire nous a laissé nous présenter les uns après les autres dans un tour de table où chacun a pu exposer qui il était succintement et la raison de sa présence.
Dés ce premier tour de table, des échanges ont débutés sur le fond du dossier.
Axelle Lemaire a souhaité mieux comprendre pourquoi elle se retrouvait avec autant d’interlocuteurs différents en face d’elle et pas juste un syndicat.
Comme nous avions convenu que ça n’était ni le lieu ni le moment d’évoquer ces questions de représentativité nous avons fait en sorte de recentrer le débat et les discussions sur le travail gratuit qui était le cœur du sujet et le point de ralliement des 7000 signatures.

Comme les discussions commençaient a se diriger vers les sujets évoqués dans la lettre et le dossier, Axelle Lemaire nous a demandé que l’un d’entre nous lui en fasse la présentation.
On a donc commencé la présentation du dossier. Assez vite la réunion a évolué sur un système de question/réponse.
Chaque personne autour de la table est intervenue en fonction de ses affinités avec le sujet (droit, qualité, éthique) pour préciser à Madame la Ministre en quoi ses pratiques étaient condamnables.
La discussion à majoritairement tourné autour des questions que soulèvent ses modèles en terme de droit social / droit du travail.
Après avoir écouté nos arguments, elle nous a expliqué être très sensible aux enjeux européens et internationaux du numérique. Par rapport a notre problématique, sa vision est internationale et elle essaye donc de voir et raisonner à ce niveau-là.

Si on veut tirer des enseignements de cette entrevue par rapport a notre lettre « Non à l'exploitation du #travailgratuit en France » il faut savoir que sans jurisprudence sur le sujet du « travail gratuit » , c’est notre interprétation du droit qui nous fait utiliser ce terme et que en gros quelqu’un d’autre peut avoir une autre interprétation.
La conséquence est que tant que personne n’attaquera en justice, il n’y aura aucune chance pour que le terme de « travail gratuit » ne puisse être utilisé ou prononcé par un membre de l’administration ou gouvernement.
Axelle Lemaire ne peut donc pas condamner quelque chose qui n’existe pas – au sens juridiquement prouvé.
Il faut donc que l’on se regroupe / structure sous une bannière commune qui pourrait être l’Asso des Métiers Graphiques ou autre groupement. L’objectif : devenir visible, être un vrai interlocuteur pour le gouvernement et agir en justice sur les différents points précis et identifiés.
L’objectif principal à ce moment-là étant d’obtenir une jurisprudence, c’est-à-dire le jugement d’une affaire étant allé a son terme avec un jugement favorable.
A ce moment là uniquement l’état pourra s’adosser à ce jugement pour le faire respecter de manière généralisée.
Axelle Lemaire a terminé son entrevue en nous expliquant qu’elle avait contacté, à titre consultatif, un service juridique spécialisé du Ministère qui était intéressé pour nous rencontrer et discuter des différents points juridiques avant la moindre action en justice.
Elle nous a aussi précisé que le Ministère de la Culture et Communication d’Aurélie Filippetti serait pour nous un très bon interlocuteur car ils travaillent actuellement sur des problématiques liées au Design auxquelles on pourrait participer.

La réunion s’est donc terminé sur ces différents points. Axelle Lemaire est alors partie à une autre réunion et de notre côté on est allé débriefer avec Baptise, les deux Julien, Philippe et Guillaume.
Nous ont ensuite rejoint deux conseillers d’Axelle Lemaire avec qui nous avons pu continuer de discuter de manière informelle autour d’un verre.
Nous avons pu développer un peu plus longuement nos arguments et avoir vraiment de très bons échanges.
A ce propos, je les remercie pour leur simplicité de contact et de communication.

Voilà personnellement ce que je retire de cette réunion : nous devons encore affiner nos arguments et gagner en impact.
Surtout si l’on souhaite avoir un vrai soutien de l’état sur les questions précises du droit du travail, il faudra rapidement que cela passe par une attaque frontale en justice.
Après il est tout a fait envisageable de passer par d’autres moyens ou types d’actions pour faire parler des deux autres sujets que sont l’éthique et la qualité.
Le point du « droit » a été un de nos axes majeurs. Peut-être devons-nous aussi agir sur le point “éthique” qui aura surement un pouvoir de persuasion / efficacité plus fort ?
Les prochaines semaines et mois seront importants pour coordonner les envies et efforts de chacun.

Nous n’avons pas actuellement encore décidé du type d’action que l’on souhaite particulièrement mettre en place mais nous ne manquerons pas d'en discuter pour trouver le meilleur moyen d'avancer.

Ps : j’ai surement oublié des choses dites lors de cette réunion et de nos différents échanges , n’hesitez pas a aller voir les compte rendu des autres participants et sinon posez vos questions ici , sur le blog des Graphisteries , de Kaes, de Geoffrey, sur Twitter , sur les groupes Facebook

Re: Compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & Créatifs

Posté : mar. 22 juil. 2014 17:13
par heybrgr
Merci Julien pour ton compte rendu ! Et merci à tous ceux qui étaient à la réunion hier d'avoir défendu notre mouvement (notamment ceux qui venaient de loin) !

C'était à prévoir, il n'y aura ni déclaration, ni action directe de la part du gouvernement. C'est quand même bien que la discussion soit maintenant ouverte, à un niveau jamais atteint auparavant.

L'association Métiers Graphiques me semble parfaitement appropriée pour nous regrouper de manière officielle. Reste à voir si une action en justice a des chances d'aboutir ou si on se cassera les dents...

Visiblement la question de la qualité a beaucoup été évoquée. C'est un point intéressant mais qui s'adresse avant tout aux clients de ces agences. D'expérience, on a pu voir que ce n'était pas évident d'éduquer le grand public...

Le débat a été amorcé, ne le laissons pas tomber dans l'oubli et continuons à avancer.

Re: Compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & Créatifs

Posté : mar. 22 juil. 2014 17:15
par DidavM
Merci pour ce CR, j'attends celui des autres participants aussi :)

Re: Compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & Créatifs

Posté : mar. 22 juil. 2014 17:18
par K-you-Studio
Super merci pour le compte-rendu que j'ai attendu toute la journée :D

La discussion est ouverte c'est bien. Après je trouve qu'orienter le débat est juste, mais la qualité OK mais tout le monde n'est pas Ruedi Baur et je pense que les très bons ne souffrent pas trop de cette concurrence comparé au petit mec qui commence et doit se faire connaître.

La position de certains présent est à mon sens un peu limite non? Je le prend assez mal en tout cas, mais j'étais pas là alors je me prononce pas plus.

J'ai hâte de savoir ce qu'on peut faire pour aider et faire avancer ce mouvement. Si besoin d'une structure etc il va falloir se lancer :)

Re: Compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & Créatifs

Posté : mar. 22 juil. 2014 17:20
par Takt
Super, merci pour ce topo.

Donc pour passer à la vitesse supérieure, il va falloir passer devant les tribunaux. C'est ça ?

Et qu'est-ce qu'il s'est passé avec l'AFD ?

Re: Compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & Créatifs

Posté : mar. 22 juil. 2014 17:23
par pample
Donc pour passer à la vitesse supérieure, il va falloir passer devant les tribunaux. C'est ça ?
Exactement là où on était arrivé à la fin de métiers-graphiques.
Ce qui paraissait un peu chaud donc à l'époque.
Axelle Lemaire a terminé son entrevue en nous expliquant qu’elle avait contacté, à titre consultatif, un service juridique spécialisé du Ministère qui était intéressé pour nous rencontrer et discuter des différents points juridiques avant la moindre action en justice.
Elle nous a aussi précisé que le Ministère de la Culture et Communication d’Aurélie Filippetti serait pour nous un très bon interlocuteur car ils travaillent actuellement sur des problématiques liées au Design auxquelles on pourrait participer.
Donc ca c'est très bien. Pas de dates concrètes ?

Re: Compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & Créatifs

Posté : mar. 22 juil. 2014 17:29
par kob
pample a écrit :
Donc ca c'est très bien. Pas de dates concrètes ?
Courant septembre le temps que tout le monde rentre de congés

Re: Compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & Créatifs

Posté : mar. 22 juil. 2014 17:43
par SyphX
Merci pour ce compte-rendu !

Métiers Graphiques me semble être un bon compromis afin qu'on soit représenté "légalement" :-)

Re: Compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & Créatifs

Posté : mar. 22 juil. 2014 17:53
par neografix
Un grand merci à tous pour votre engagement! Le combat continue!

Re: Compte rendu de la rencontre du 21 Juillet avec Madame la Ministre Axelle Lemaire & Créatifs

Posté : mar. 22 juil. 2014 17:57
par sylvainR
Un grand merci à chacun d'entre vous !!! Et pour vos infos sur la rencontre.