Page 2 sur 4

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : ven. 22 août 2014 14:47
par toxik8
Honnêtement, je ne pense pas que tes 500 réalisations soient "vendables", il va te falloir choisir parmi les plus "complexes", les mieux "réalisées" et celles qui auront le plus de chances de se vendre.

Le prix dépend du format de l'œuvre, de la matière première (papier, toile, verre, métal…). Le but n'est pas de vendre à perte, tu dois pouvoir en tirer une marge pour en vivre. Il faut donc que tu calcul au plus juste tes tarifs. 50 euros pour une toile d'un paysage réaliste contre 50 euros pour une illustration format A4 qui consiste en du griffonage (mais qui se vendra quand même), ce n'est pas la même chose.

Et tu es seule maître pour ces décisions…

Edit: Pour info: Des artistes travaillant dans le graffiti et l'illustration qui sont peu connus ou du moins uniquement localement (dans la région et si on s'interresse à l'art et au graffiti en particulier), vendent des originaux encadrés, environ 100 à 150 euros pour un format A4.

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : ven. 22 août 2014 15:50
par Yamo
Pas besoin de devis pour une vente de travail fini.
C'est utile pour les travaux de commande.

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : lun. 25 août 2014 09:43
par lifecallyou
Bonjour,

Merci pour vos réponses, elles sont très utiles. J'ai bien réfléchi et je pense que je ne vais vendre que des originaux, car je tiens beaucoup au statut d'artiste. Mon idée de vendre des affiches imprimées en plusieurs exemplaires de mes illustrations n'est finalement pas adaptée car elle ne met pas assez en avant ce statut. Si je me mets à la place d'un acheteur, je préférerais acheter l'original signé qu'un artiste a réalisé plutôt qu'un imprimé (même si l'illustration a été crée par un artiste) qui existe en plusieurs exemplaires, je trouve que la création en elle-même perd de sa valeur.

Adapter les prix en pensant à se faire une marge est quelque chose d'important, merci de l'avoir précisé.

Est-il possible de vendre à des particuliers autant d'originaux que possible étant à la MDA?

L.C.Y

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : lun. 30 nov. 2015 12:43
par mag82
Bonjour, je poste ici mon message car le sujet m'intéresse grandement pour une commande un peu particulière !
Je suis illustratrice et je voudrais à titre très exceptionnel vendre une illustration numérique sous forme d'affiches. Ayant parcouru le forum j'allais abandonner, mais une amie m'a envoyé ce document de "a little market" qui specifie que oui, c'est tout à fait légal :

http://galerie.alittlemarket.com/galeri ... rcerie.pdf
Le pdf explique que en tant que particulier il y a une tolérance et il faut déclarer en revenu non commerciaux

Je jeu ai envoyé un mail et j'attend leur réponse mais vous, quelle est la votre ? Légal ou pas ???

Merci c'est un peu urgent pour moi et je patine je patine...

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : lun. 30 nov. 2015 13:13
par Yamo
Bon alors attention, parce que là on marche tout près du ravin.

Le vieux serpent de mer du "plafond magique de revenus en-dessous duquel on déclare pas" refait à nouveau son apparition, sous une forme juste un peu plus subtile que d'habitude.

Ce qu'explique le document lui-même n'est pas faux dans le principe : Oui, "seules" les activités dites professionnelles sont soumises à cotisation et imposition. Et "oui", c'est la régularité d'une activité qui en fait une activité professionnelle.

Mais attention :

1. D'une part cette tolérance n'est pas aussi large que le site veut bien le dire. En parlant de "chiffre d'affaire
relativement faible par mois", on implique qu'il y a au moins une vente par mois, et une vente par mois (ou plus) c'est clairement un revenu régulier. À vrai dire même 2 ou 3 ventes dans l'année c'est déjà considéré comme régulier.

Ce qu'il faut ben comprendre c'est que le montant des revenus ne compte pas, ça n'a rien à voir avec le fait qu'il soient faibles ou non, mais avec leur régularité. Quelqu'un qui monte une boutique sur ce site (ce qui est tout de même une démarche active de recherche de profit) et qui fait plusieurs ventes dans l'année, pourra difficilement faire valoir que cette activité n'est pas professionnelle. Et contrairement à ce qu'on a pu lire des tas de fois un peu partout pour justifier n'importe quoi, aucun "plafond", officiel ou officieux, ne circule dans les services des impôts qui dispenserait aux particuliers de cotiser et de déclarer (il y a une évolution prévue en ce sens pour les revenus tirés de l'économie dite de partage mais c'est un autre sujet et de toute façon c'est pas encore fait).

2. D'autre part, tu es illustratrice, c'est ton métier, tu es immatriculée comme telle. À partir du moment où tu vends des illustrations, que ce soit sous forme de fichier numérique ou d'impression, tu pratiques ton activité professionnelle et tu en tires des revenus professionnels.
Il est donc parfaitement exclu pour toi, qui est illustratrice professionnelle, de décider comme ça que "oh tiens, cette partie là de mon activité je la déclare pas parce que c'est pas du travail". En y réfléchissant un peu tu comprendras bien que c'est faux, et un éventuel inspecteur des impôts pensera pareil, c'est évident.

Pour ces deux raisons, la première d'ordre général, et la seconde d'ordre spécifique, il me semble clair que tu ne peux pas effectuer ce genre de vente sans déclaration ni cotisation. Il te faut donc un statut le permettant, et ce statut n'est effectivement pas la MDA, qui interdit la vente de reproduction mécaniques/numériques quel que soit le nombre d'exemplaires (une impression c'est déjà une reproduction, on ne peut pas vendre ça avec un statut MDA).


Sur le document en lui-même, quelques remarques :

Je trouve que contrairement à beaucoup d'autres conneries qu'on peut lire sur Internet au sujet des revenus particuliers, celui-là fait un effort de documentation et de précisions. On voit bien que la vente par les amateurs étant leur cœur de métier, les gars de ce site ont pris la peine de se renseigner et savent de quoi ils parlent.

Néanmoins, leur intérêt est tout de même d'être le plus "large" possible et d'inciter le plus de monde possible (y compris des particuliers) à avoir recours à leurs services, et donc à interpréter la loi d'une façon très libérale.
En l'occurrence, si ce qu'ils disent sur les activités amateurs est exacte, je pense que beaucoup des gens qui ont ouvert une boutique sur leur portail ne rentrent pas dans cette case. Car ouvrir un magasin (fut-il en ligne) pour y vendre des produits, c'est déjà tout sauf une démarche amateur. Et si en plus on réalise bel et bien plusieurs ventes par an, on sort carrément du cadre.

Du coup, attention, leur analyse est clairement orientée dans le sens qui les arrange. Et d'ailleurs ils le confessent à demi-mot en se défaussant avec leur "chacun doit donc prendre ses responsabilités", sous-entendu ce sera pas la leur si vous avez des problèmes. Ça n'a rien de choquant en soi, mais il faut que chacun comprenne bien ce qui est dit (et ce qui n'est PAS dit) ici.

Pour aller plus loin sur cette question de la "facturation des particuliers", un billet synthétique >> http://www.mariejulien.com/?post/2007/1 ... aux-mythes" rel="nofollow

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : lun. 30 nov. 2015 21:53
par mag82
Ok, merci Yamo. Ca me semblait fou aussi ! Mais cette amie l'a vraiment pratiqué. Par contre elle n'avait aucun statut (ni AE ni AA).
Bref, j'abandonne, ce projet de vendre une affiche était exceptionnel et ça ne vaut pas le coup de me mettre dans la panade pour ça.

Merci en tout cas de cet réponse complète et je file étudier ton doc de plus près.

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : lun. 30 nov. 2015 22:02
par mag82
Canon l'article ! Merci pour cette explication claire. En soi je le savais déjà, mais cette histoire de "A little Market" m'a fait douté.

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : lun. 15 oct. 2018 14:13
par aurelie.evrard
Bonjour,

Je suis perdue, j'ai lu vos sujets sur la vente de reproduction d'illustrations et me suis renseignée pour l'instant auprès de l'URSAFF, qui me renvois auprès de la CMA (chambre des métiers et artisanats) car prestations de service liées à une prestation commerciale. J'ai déjà eu cette expérience pas très agréable, dûes aux fortes charges et au RSI.
Je suis actuellement inscrite à la MDA, en tant que graphiste indépendante et des illustrations que j'ai faites plaisent à certains de mes clients et les veulent en format affiches imprimées. Et je souhaiterai aussi en vendre chez les commerçants de ma région.

Merci

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : lun. 15 oct. 2018 14:33
par Yamo
Bonjour Aurélie.

Quelle est ta question ?

Re: Vente de reproduction d'illustrations

Posté : mer. 9 janv. 2019 18:21
par BestiaireMultivers
Bonjour et bonne année 2019 !

J'espère poser ma question au bon endroit... :shy:

Je souhaite également (essayer de) vivre de la vente de reproductions de mes peintures (techniques tradi, aquarelles/gouache/encre).
Malgré une formation BGE fin 2018, je n'ai toujours pas de réponse claire concernant le statut que je dois adopter (micro-entreprise ou MDA...).

Mon projet est de numériser mes originaux pour en vendre des reproductions :
- une "gamme" via le site RedBubble,
- une seconde gamme d'impressions de belles qualités éditées exclusivement par mes soins, at home with mes 10 p'tits doigts (lorsque j'aurais l'imprimante adéquate)...
Je ne souhaite pas vendre les originaux (pour l'instant).

Pouvez-vous me confirmer que dans les deux cas, je ne dépend pas de la MDA et peux créer ma micro-entreprise ?

Je doute surtout pour RedBubble, est-ce que les revenus qui en découlent sont considérés comme des "droits d'auteur"...?
Au vu de ce qui a été dit précédemment dans ce sujet, vous semblez confirmer que les revenus de reproductions via des plates formes e-commerce ne rentre pas dans le cadre de la MDA. Ai-je bien compris ?

Je me demande si je pourrais être micro-entrepreneure avec une partie de mes revenus en libéral (RedBubble) et l'autre en artisanal (édition de cartes postales, marques-pages et repro d'art made in chez-moi) ?

Plus je cherche sur le net, plus je doute...
Pourriez-vous m'éclairer s'il vous plait ? :)

PS : J'ai également sous le coude, pour le long terme, une idée de jeu de carte (sur la base du jeu de 7 familles) qui utiliserait mes illustrations : je présume que dans ce cas là par contre, cela serait comme l'édition d'un art-book et je devrais au préalable rejoindre la MDA en plus de ma micro ?

Merci de m'avoir lu :wink: