Page 1 sur 1

Retour d’expérience sur les mésaventures du métier d’illustrateur, votre avis serait le bienvenu !

Publié : mer. 5 déc. 2018 11:56
par Albany
Voilà : une auteure me contacte pour un gros travail d’illustration (une soixantaine). Les essais d’illustration que je lui propose sont concluants, elle propose une collaboration avec moi à son éditeur (avec qui j’ai déjà travaillé ) et qui accepte aussi. Un (vrai!) contrat nous est envoyé, nous le négocions, quelques modifications sont acceptées et il ne reste plus qu’à le signer.
Entre temps l’auteur refuse que j’ai des contacts directs avec l’éditeur, ça devient son obsession.
Elle me renvoie un contrat « sous seing privé » dont je joins le texte ci-dessous, et qui surajoute des éléments (d’autres illustrations entre autre) non compris dans le contrat avec l’éditeur.
Je suis un peu interloquée et demande son avis à l’éditeur, qui me répond que son contrat suffit, et qu’en effet je n’ai pas à signer un contrat « sous seing privé » avec l’auteure…
Et donc, comme j’indique à l’auteure que je ne signerai pas ce contrat « sous seing privé » avec elle, et bien, elle rompt la collaboration et demande à l’éditeur à être mise en contact avec un autre illustrateur. Ben voyons !
Et voilà des extraits du contrat entre elle et moi qu’elle m’a demandé de signer. L’auriez-vous accepté ? Ai-je eu tord de le refuser ? Il m’a fait l’effet d’un carcan !

CONTRAT SOUS SEING PRIVE
Entre les soussignés,
IL A été CONVENU CE QUI SUIT :
ARTICLE 1 - Organisation

L'auteure est à l’origine du projet, elle a proposé une collaboration à l’illustratrice.
L’auteure a pris contact avec les éditions (...) et est le leader du projet, donc l’interlocutrice privilégiée de l’éditeur hormis pour les questions relatives aux droits de l’illustratrice.
Dans le cadre du présent contrat, son rôle est reconnu et accepté par l’illustratrice.
ARTICLE 2 - GARANTIES DONNÉES PAR L'AUTEURE

L'Auteure s’engage à fournir les textes à l’illustratrice avant (...). Si possible, l’auteure s’engage à fournir les textes les uns après les autres au fur et à mesure de l’écriture. (...)
Chacune des cartes comportera des indications de ton, d’ambiance, de typologie de représentations, pour la création graphique de l’image. La taille des cartes est validée par l’auteure sur proposition de l’illustratrice.
L’auteure valide le choix des images et de la couverture.

ARTICLE 3 - GARANTIES DONNÉES PAR L'ILLUSTRATRICE
L’illustratrice s’engage à fournir deux images différentes par illustration, chacune prendra en compte les indications de l’auteure.
Une fois les illustrations créées des ajustements seront discutés sur chacune en bonne intelligence et toujours au service du texte pour harmoniser l’ensemble du point de vue des couleurs, des tons, des représentations, des finitions, donc des modifications seront susceptibles d’être à apportées sur certaines des illustrations. (...)
L’illustratrice proposera deux essais de couverture. Le choix définitif sera validé avec l’éditeur.
L’illustratrice fournira des petits motifs de liens entre les chapitres ou cul de lampe pour illustrer le livret.
L’illustratrice s’engage à fournir l’ensemble (...)des éléments précités avant .
ETC. ETC.

Re: Retour d’expérience sur les mésaventures du métier d’illustrateur, votre avis serait le bienvenu !

Publié : mer. 5 déc. 2018 12:09
par Yamo
Bonjour,

Je ne dis pas que ça n'existe pas, mais je n'ai pour ma part jamais entendu parler d'un contrat entre co-auteurs dans le cadre d'une œuvre éditée. Normalement, le contrat d'édition est suffisant pour fixer les droits et obligations de chacun.

Peut-être cette auteure a-t-elle eu de mauvaises expériences dans le passé, mais ce n'est pas à toi d'en faire les frais. Au-dela de ça, une collaboration artistique suppose du respect et surtout de la confiance. Si vous en êtes déjà là avant-même d'avoir commencé (enfin si elle en est déjà là) ça n'augure franchement rien de bon pour la suite...

J'imagine que ça doit être très chiant de "rater" un projet important comme celui-ci, mais je n'aurais probablement pas signé un tel contrat moi non plus, c'est trop dangereux. À ta place, j'essaierai une dernière fois de discuter avec cette auteure pour lui expliquer ton point de vue et lui proposer une façon plus "normale" de travailler, mais si c'est mort alors tant pis...

Par contre si ça en reste la, il faudra bien veiller à ce que rien de ton travail (c'est à dire, rien de l'interprétation graphique que tu as fait de ses écrits) ne se retrouve dans les illustrations finales. N'hésite pas à prévenir l'auteure que tu seras très vigilante sur ce point. Tu l'as déjà aidée à signer un contrat d'édition avant de te faire jeter pour des raisons fantaisistes, il est hors de question que ton travail soit exploité par-dessus le marché, même si c'est juste une inspiration.

Re: Retour d’expérience sur les mésaventures du métier d’illustrateur, votre avis serait le bienvenu !

Publié : mer. 5 déc. 2018 15:48
par alyzarin
Et l'éditeur ? Il dit quoi ? Il accepte de rompre le contrat avec toi ? Et lui il est ok avec le contenu du contrat privé (qui stipule bien que l'auteur décide de tout à la place de l'éditeur) ?
qui te rémunère la charge de travail en plus (toutes les illustrations en double ?? )

Re: Retour d’expérience sur les mésaventures du métier d’illustrateur, votre avis serait le bienvenu !

Publié : mer. 5 déc. 2018 19:06
par Lucos-
Albany a écrit :L’auriez-vous accepté ?
Non !
Ai-je eu tord de le refuser ?
Non !

Une collaboration sur une longue durée avec quelqu'un d'aussi "caractérielle" va s'avérer être un véritable enfer...
À fuir !

Re: Retour d’expérience sur les mésaventures du métier d’illustrateur, votre avis serait le bienvenu !

Publié : jeu. 6 déc. 2018 14:05
par Albany
:) Merci de vos réactions, j’avais été un peu choquée par l’action brutale de l’auteure et la perte d’un bon contrat, et vos retours m'ont aidée. Yamo, ton implication à donner des réponses qui aident à prendre du recul et à réfléchir autrement contribue à donner (à mon humble avis une belle qualité à ce forum.
Concernant l’auteure, je sais simplement que c’est la première fois qu’elle travaille avec un illustrateur, et que c’est l’éditeur qui a souhaité travailler avec elle. Elle m'avait contactée par une relation commune. Je vais suivre tes conseils de vigilance quant aux illustrations finalisées à titre d’essai. Après avoir une dernière fois appelé l’auteure pour essayer d’en rediscuter, j’ai lâché l’affaire, tant j’ai eu l’impression d’un dialogue de sourd. Pour résumer, c’est : tu ne veux pas signer ? Je ne veux plus de toi. Peut-être est-elle une personne qui pète de trouille quand elle ne peut pas tout contrôler…
Pour te répondre Alyzarin, je ne sais pas encore comment l’éditeur va se positionner avec une auteure qui rompt un contrat pratiquement signé, alors qu'il nous a écrit qu’un contrat sous seing privé entre elle et moi n’avait pas lieu d’être. Je vais attendre quelques jours avant de le recontacter pour essayer de connaître son positionnement final. Pas sûr qu’il réponde…

Oui Lucos ! Mais je suis tenace et j’ai eu du mal à fuir et à lâcher un bon contrat! Dans mon expérience passée, il y a eu parfois des moments un peu conflictuels lors de collaborations avec des auteurs, mais le plaisir de monter un projet dont on sait qu’il verra le jour, la confiance et le respect réciproques ont toujours permis de trouver des compromis pas toujours faciles, mais constructifs. Bonne journée :P

Re: Retour d’expérience sur les mésaventures du métier d’illustrateur, votre avis serait le bienvenu !

Publié : sam. 8 déc. 2018 19:07
par alyzarin
j'imagine bien le plan galère avec ces 2 contrats. T'imagines l'auteur qui te demande un truc et l'éditeur qui veut l'inverse...
L'auteur est particulièrement connue ? ou talentueuse pour pouvoir imposer cette méthode de travail (et de validation) à un éditeur ?

Re: Retour d’expérience sur les mésaventures du métier d’illustrateur, votre avis serait le bienvenu !

Publié : dim. 9 déc. 2018 11:34
par Albany
Plan galère, c’est bien le terme ! :lol: Avez-vous déjà entendu parler de ce genre de chose ? Je n’ai rien vu de ce genre sur le forum. L'éditeur nous laissait monter le projet très librement, sans s'en mêler sauf réajustements techniques à la fin. Pour ma part, je pense que c’est important de s'entendre pour les illustrations (par exemple nombre de propositions, de réajustements…), que ce n’est pas toujours simple, mais qu’on peut trouver des manières de travailler qui soient constructives. Là, c’était mal parti !
Je vais vous tenir au courant de l’évolution, j’attends des infos précises… En tout cas, l’éditeur m’a signifié clairement son soutien. L’auteure a une toute petite notoriété dans son domaine, disons que ce qu’elle propose est prometteur. Mais en effet on peut se demander si elle ne se la « pète » pas un peu (ou de trouille, peut-être?) :?: :)

Re: Retour d’expérience sur les mésaventures du métier d’illustrateur, votre avis serait le bienvenu !

Publié : dim. 9 déc. 2018 11:48
par alyzarin
Jamais entendu parler de ça. Et puis l'édition c'est quand même un domaine ou l'éditeur est roi c'est lui qui propose et impose ses tarifs par exemple. C'est aussi lui qui valide ou pas le texte ou les illustrations. Je ne vois pas vu la position de faiblesse des auteurs dans ce domaine, comment un auteur pourrait imposer ça à l'éditeur. Bon en même temps, l'idée c'était de signer ce contrat dans le dos de l'éditeur pour que l'auteur garde la main mise sur tout le travail de créa. Mais les 2 contrats sont contradictoires, un illustrateur qui signe ça se met dans une situation délicate pour ne pas dire dans la merde.
ça ne se passe jamais comme ça, soit le projet est fait à 2 avec un auteur et un illustrateur sur une base de confiance, puis soumis à un éditeur qui propose (ou pas) des changements à apporter. soit l'éditeur choisi un auteur et un illustrateur qui ne se connaissent pas (et ne seront pas forcément en contact).