Page 1 sur 1

photographe itinerant

Posté : lun. 26 févr. 2018 21:35
par aït.belkacem
Je suis sur un projet d'aller tirer le portrait des gens chez eux dans leur village un peu comme le boulanger faisant sa tournée en campagne.
L'idée est de s'installer avec ou sans éclairage sur la place du village, d'installer un fauteuil, un tabouret etc
Chacun étant libre de venir s’asseoir ou non
Pour cela, mon statut d'artiste d'auteur agessa est-il suffisant ?
Quelles pourraient être les contraintes administratives ?
Merci d'avance

Re: photographe itinerant

Posté : mer. 28 févr. 2018 14:47
par lkjc
Tres sympa ce projet.
Ton statut est suffisant. Par contre, il te faut une autorisation écrite de CHAQUE personne prise en photo pour utiliser les images. Il te faut également l'autorisation des parents pour les mineurs
tu trouveras les formulaires ici :
http://eduscol.education.fr/internet-re ... utils.html

Re: photographe itinerant

Posté : ven. 23 mars 2018 17:04
par aït.belkacem
Bonjour lkjc
Merci pour le lien mais je connais la législation en matière du droit d'image et droit d'auteur bien sûr
Ma question portait davantage sur le fait d’être itinérant et m'installer sur l'espace public librement ou pas...
Aux dernières nouvelles et selon des informations plus ou moins juste, je crois savoir qu'il faut une sorte de "patente" ou quelque chose comme ça pour une libre circulation de l'activité. C'est pas très clair, je l'admets mais en France rien n'est clair, ou disons tout est compliqué :)
J'aurais voulu un échange avec un photographe qui pratique ce genre de projet mais pour l'instant je n'ai rien trouvé
Encore merci
A suivre
Enfin j'espere

Re: photographe itinerant

Posté : ven. 23 mars 2018 17:37
par lkjc
Imaginons que tu te poses sur la place du village avec une chaise et un fond blanc, je dirai qu'il te faut juste une autorisation administrative de la mairie... mais bon, c'est la France donc....
Je serai toi je me renseignerai dans une gendarmerie et une mairie

Re: photographe itinerant

Posté : ven. 23 mars 2018 18:08
par aït.belkacem
Merci à toi
Oui en effet il va falloir voir ça de plus prés.
Encore merci
Affaire à suivre...
lkjc a écrit :Imaginons que tu te poses sur la place du village avec une chaise et un fond blanc, je dirai qu'il te faut juste une autorisation administrative de la mairie... mais bon, c'est la France donc....
Je serai toi je me renseignerai dans une gendarmerie et une mairie

Re: photographe itinerant

Posté : ven. 23 mars 2018 20:11
par ima_jeu
Bonjour,

il est très probable que l'utilisation de l'espace public aux fins de photographie s'apparente aux conditions prévues pour le tournage de film.
Souvent, la prise de vue, quand elle dure peu de temps et ne nécessite pas l'installation d'un dispositif encombrant, semble tolérée sans autorisation. À voir au cas par cas.
L'autorité de référence sera le maire, auquel il vaut mieux s'adresser en premier lieu.
On trouve mention sur le net de nombreux arrêtés municipaux d'autorisation. Ils peuvent donner des pistes pour savoir à quoi s'attendre.
Dans les villes très touristiques ou particulièrement pittoresque, il peut y avoir un service chargé de traiter ces demandes, ou des formulaires tout prêts, comme dans cet exemple.

Re: photographe itinerant

Posté : mar. 10 avr. 2018 08:25
par Alain Lefèvre
Merci à ima_jeu pour sont excellente réponse!

Il y a beaucoup de photographes qui font des portraits ou des mariages qui ne demandent pas d'autorisation lorsqu'ils font des shootings dans un espace public comme un jardin, un square etc...

Je pense que cette réglementation s'applique lorsque que l'on facture directement sur place (vente de boissons, alimentaire, souvenirs...) mais si on ne fait que réaliser des prestations de shootings et que l'on facture ailleurs, on doit pouvoir le faire sans déclaration. Simple avis.

Re: photographe itinerant

Posté : jeu. 12 avr. 2018 09:25
par aït.belkacem
Merci " ima_jeu "
c'est rigolo, le lien renvoie sur le site de la ville où j'habite

> Alain Lefèvre oui en effet, en mariage, les photographes se cassent pas tant la tête
donc je vais faire pareil je pense
Car je ne me vois pas demander une autorisation dans chaque village, dans chaque lieu, 10 jours avant, ne sachant pas la météo qu'il y aura le jour J
Tout cela manquerait de spontanéité, d’étonnement, de surprise

Merci à tous pour vos propositions