Page 1 sur 1

Décalage de découpe, combien faut-il prévoir ?

Posté : lun. 5 mai 2014 18:10
par dadada
Bonjour,
S'il vous plait, je voudrai me renseigner sur une petite forme de découpe de 55x20 mm, jusqu'à combien de mm peut-on considérer un décalage de découpe correcte, et en dessous de quel minimum un façonneur ne peut pas faire mieux ?
Merci.

Re: Décalage de découpe, combien faut-il prévoir ?

Posté : mar. 6 mai 2014 19:14
par dadada
Je ne sais pas si j'ai été assez explicite dans ma question ou vous avez besoin de plus de précisions ??
Merci.

Re: Décalage de découpe, combien faut-il prévoir ?

Posté : mar. 6 mai 2014 19:40
par mitch
Hello,

Le soucis c'est que la précision de découpe dépend beaucoup du matériel de l'imprimerie (et de l'imprimerie tout court).

Plutôt que de partir à l'aveugle tu devrais exprimer ton interrogation aux façonniers. Les "petites mains" des imprimeries sont de précieux conseils.

Re: Décalage de découpe, combien faut-il prévoir ?

Posté : jeu. 8 mai 2014 19:38
par dadada
mitch a écrit :Hello,

Le soucis c'est que la précision de découpe dépend beaucoup du matériel de l'imprimerie (et de l'imprimerie tout court).

Plutôt que de partir à l'aveugle tu devrais exprimer ton interrogation aux façonniers. Les "petites mains" des imprimeries sont de précieux conseils.
Merci pour la réponse, je pense que les façonniers me diront ce qu'ils leur arrange pour pas se casser la tête au repérage. je voudrai avoir juste un minimum et un maximum, une fourchette générale approximative.
Merci.

Re: Décalage de découpe, combien faut-il prévoir ?

Posté : ven. 9 mai 2014 12:20
par claude72
dadada a écrit :je voudrai avoir juste un minimum et un maximum, une fourchette générale approximative.
Minimum : normalement, la précision de repérage d'une presse typo (courament utilisée pour découper/rainer/numéroter) est de l'ordre du 1/10e de millimètre.

Maximum : ben y'en a pas... si tu tombes sur un branque ça peut être du grand n'importe quoi ! Mais comme les imprimeurs demandent en général 3 mm de bords-perdus, ça veut dire qu'ils considèrent qu'un décalage de 3 mm est acceptable...

Re: Décalage de découpe, combien faut-il prévoir ?

Posté : ven. 9 mai 2014 13:17
par Max44
En réalité, il y a un paquet de paramètres à prendre en compte qui peut créer un décalage.

Primo, chez l'imprimeur en fonction de la technique d'impression (sachant que le numérique est fortement déconseillé si tu as de la découpe, car aucune presse n'est capable de parfaitement bien repérer).
Seconde chose, si c'est imprimé en offset et si par le plus grand des hasards tu te retrouves avec une impression basculée en 1/12 et si (oui ça fait beaucoup de "si") l'imprimeur ne prends pas la peine d'équerrer le papier, bah là aussi tu peux te retrouver avec un petit (voir un gros) décalage.
Ensuite, chez le façonnier qui va devoir certainement refendre le papier, si le mec au massicot est un bouché et qu'il taque le papier comme un crado il peut également créer un décalage, puis enfin ... sur la platine ou le cylindre de découpe, effectivement si le type n'est pas consciencieux, il peut aussi te faire un décalage en calant ça forme à l'arrache.

Pour résumer je viens de te donner 4 ou 5 raisons qui peuvent faire que tu te retrouves un décalage lors de la découpe (et crois-moi il y en a d'autres), si ton imprimeur et ton façonnier cumulent l'ensemble des boulettes cité ci-dessus je peux t'assurer que tu n'auras pas une feuille découper parfaitement.

Après, c'est plus une histoire de choix de presta :)

PS : Je précise que j'ai déjà vu des imprimeurs ne pas équerrer le papier pour une bascule 1/12 et te retrouver avec un décalage de base compris entre 2 et 3mm ... pas mal non ?

Re: Décalage de découpe, combien faut-il prévoir ?

Posté : sam. 10 mai 2014 11:43
par marroon
Salut Max,

Qu'est-ce que tu appelles "équerrer le papier" ? Je connais pas ce terme...

Re: Décalage de découpe, combien faut-il prévoir ?

Posté : dim. 11 mai 2014 13:57
par claude72
marroon a écrit :Qu'est-ce que tu appelles "équerrer le papier" ?
Recouper le papier proprement au massicot avant le tirage pour partir avec un papier bien droit, bien d'équerre, dont toutes les feuilles font exactement la même dimension et ont des bords bien nets.

Sur une bascule in-8 (ou "gauche-droite") ce n'est pas très grave, car après le retournement du papier le conducteur change de côté de rectificateur, donc pour les deux passages recto/verso le papier est positionné sur les deux mêmes bords sur les taquets frontaux et sur le rectif latéral (généralement côte "service" au 1er passage (recto) et côté "moteur" au 2e passage (verso))...

... par contre dans le cas d'une bascule in-12 (ou "avant-arrière"), le papier reste sur le même rectificateur latéral, mais il est positionné sur les taquets frontaux sur le bord avant au 1er passage (recto), puis sur le bord-arrière-qui-est-devenu-le-nouveau-bord-avant-après-retournement-de-la-pile pour le 2e passage (verso)... et donc si les feuilles ne font pas exactement la même longueur alors au 2e passage elles ne se positionnent pas exactement pareil par rapport à l'impression du 1er passage.

Parceque il faut savoir que les rames de papier sont fabriquées à partir de bobines de papier de la largeur voulue qui coupées feuille-par-feuille à la longueur voulue, et selon le sens des fibres voulu) : par exemple, une palette de 70x100 cm fibres en long (ou "petit côté travers") est fabriquée à partir de bobines de 70 cm de largeur de laize coupée tous les 1 mètre...
... et pour que ça aille plus vite, les papetiers fabriquent les palettes en déroulant ensemble (2 ou) 3 bobines, et donc si les 3 bobines n'ont pas exactement la même largeur de laize et/ou si les couteaux de chacune des bobines ne sont pas réglés pile-poil à la même longueur de coupe, les feuilles de la palette ont des tailles différentes par "cycle" de (2 ou) 3 feuilles... et si en plus les couteaux ne sont pas bien affûtés alors les bords ne sont pas nets, effilochés, voire un peu pliés, ce qui nuit au bon repérage.

(j'ai bien vu ça un jour sur une palette-cube de papier : la palette avait été faite à partir de 3 bobines différentes avec les 3 couteaux (mal) réglés différemment, et donc les feuilles avaient 1 mm de différence en longueur, avec un cycle de 3 feuilles, genre 64,9-65,0-65,1-64,9-65,0-65,1-etc. sur toute la hauteur d'une palette-cube de 1,2 m de hauteur !!!)

Re: Décalage de découpe, combien faut-il prévoir ?

Posté : dim. 11 mai 2014 14:16
par claude72
Max44 a écrit :Primo, chez l'imprimeur en fonction de la technique d'impression (sachant que le numérique est fortement déconseillé si tu as de la découpe, car aucune presse n'est capable de parfaitement bien repérer).
On parle d'imprimerie, pas de repro-copie :D

Sérieusement, tu as raison pour la plupart des imprimantes laser qu'utilisent la plupart des repro-copieurs qui se sont pompeusement rebaptisés "imprimeurs numériques"...

... mais les "vraies" presses offset numériques, celles qui ont un vrai blanchet en caoutchouc entre le cylindre photosensible et le papier ont un vrai repérage de la feuille.

(avec parfois même un vrai margeur à nappe : c'est par exemple une des options disponibles sur la Kodak Nexpress)


Ensuite, chez le façonnier qui va devoir certainement refendre le papier, si le mec au massicot est un bouché et qu'il taque le papier comme un crado...
... ou qu'il se trompe d'angle de marge... ou si l'angle de marge n'a pas été marqué...


(l'angle de marge matérialise les 2 côtés du papier qui ont été utilisés pour le repérage dans la machine : un côté sur les taquets frontaux, l'autre côté sur le rectificateur latéral... les conducteurs les matérialisent par deux traits au marqueurs à l'angle de ces 2 côtés de repérage, généralement juste après avoir sorti la pile imprimée de la presse)