Page 1 sur 1

MDA + ME : Est-ce vraiment intéressant ?

Posté : mer. 27 nov. 2019 08:14
par Amerloc in Paris
Bonjour à tous,

Je viens d'arriver sur le forum (#bigfan) et j'aurais besoin de votre aide. En étant américain, je suis en train de couler en face de tout ce qui est administratif des indépendants, et ceci sans avoir commencé à facturer ! Au moins ça fait du bien de voir que même les français subissent les mêmes sujets que moi. ;)

Je suis à la recherche des infos / retours d'expérience des personnes qui ont cumulé les deux activités de ME + MDA (autrement appelé "une adjonction d'activité" ... Merci au fameux livre rose écrit par Moya / Delamarre).

Est-ce vraiment intéressant de cumuler les deux activités vis à vis le cauchemar administratif que ça doit créer ?

Je suis actuellement inscrit à la MDA (pas encore commencé à travailler) mais je me pose la question par rapport à la ME car les activités d'artiste-auteur sont trop restreintes pour ce que je fais.

La grosse question : Est-ce que j'essaie de cumuler les deux ou est-ce que je passe exclusivement à la Micro-Entreprise pour faciliter ma vie tant que je n'ai pas encore commencé à utiliser mon statut Maison des artistes ?

Merci mille fois !

Re: MDA + ME : Est-ce vraiment intéressant ?

Posté : mer. 27 nov. 2019 11:34
par doodoo777
hello l'amerloc ! :D
si tu penses ne pas dépasser le seuil de l'auto entrepreneur (70k de Chiffre d'affaire), je te conseille de ne prendre qu'un statut de AE . Surtout qu'en micro entrepreneur tu as un champs d'action plus large. Dans tous les cas, si tu dépasses les 70k en cumulant mda et AE, tu ne pourras pas rester en AE, mais tu devras te mettre soit en eurl ou soit à la MDA en bnc réel.
bon courage avec la complexité française... :)

Re: MDA + ME : Est-ce vraiment intéressant ?

Posté : jeu. 28 nov. 2019 07:42
par Yamo
Attention, pour le plafond ça dépend : si ton AE déclare des revenus de type BNC (prestations de services) alors oui ils se cumulent et ne doivent pas dépasser 70 000 €.
Par contre si tu crées une activité AE pour déclarer des BIC (commerce) alors ces revenus seront soumis à leur propre plafond de 170 000 €.

Bref, non c'est pas si compliqué en vérité, mais si tu as peur alors oui tu peux choisir de tout passer en AE.

Re: MDA + ME : Est-ce vraiment intéressant ?

Posté : mar. 3 déc. 2019 15:55
par Luis
Bonjour à tous.
J'ai un doute là, il me semble qu'en passant par la MDA, on a quand le statut de micro-entreprise, non ?

Re: MDA + ME : Est-ce vraiment intéressant ?

Posté : mar. 3 déc. 2019 16:02
par Yamo
Non.

La micro-entreprise c'est un statut particulier, distinct de celui des auteurs. Entre autres spécificités, il est assis sur le régime micro-fiscal (on déclare son brut et les impôts font un abattement).
Les auteurs ont un autre régime, et peuvent, fiscalement, être en micro-fiscal ou en déclaration contrôlée.

Re: MDA + ME : Est-ce vraiment intéressant ?

Posté : jeu. 5 déc. 2019 00:22
par imi
Amerloc in Paris a écrit :
mer. 27 nov. 2019 08:14
Est-ce vraiment intéressant de cumuler les deux activités vis à vis le cauchemar administratif que ça doit créer ?
Pour avoir tester ce combo il y a quelques années.... euh oui j'ai vite arrêter :cry:

Re: MDA + ME : Est-ce vraiment intéressant ?

Posté : mer. 24 juin 2020 09:26
par mag82
Bonjour, je relance le sujet :

Artiste auteur depuis 2012, je pense être obligée de créer un statut d'auto-entrepreneur pour pouvoir donner des cours d'arts plastiques 9h par semaine dès septembre. Quelqu'un ici m'a dit que l'on pouvait faire cela sous le statut d'artiste auteur. Pourriez-vous me confirmer cette info ? Parce que cela m'arrangerait beaucoup... Merci !

Et s'il faut qd même ouvrir un statut d'auto-entrepreneur, quel est l'intitulé du poste ? Est-ce que ça dépend d'une activité artisanale ou libérale ? BIC ou BNC ?

Bonne journée

Re: MDA + ME : Est-ce vraiment intéressant ?

Posté : mer. 24 juin 2020 12:37
par mag82
Voici les infos que j'ai trouvées ici : Source : http://www.secu-artistes-auteurs.fr/plu ... s%2C%20etc.

Revenus accessoires artistes auteurs : Droit de facturer entre 40 et 50 journées d'atelier/an c’est à dire

• 3 ateliers artistiques (5 séances d’une journée maximum = 1 atelier) ou 5 ateliers dans les organismes socio-éducatifs (les associations agissant pour leur compte).
• 5 ateliers artistiques organisés par des associations (1 atelier = 5 séances d’une journée maximum)

Les revenus accessoires ne peuvent pas dépasser 80% du seuil d’affiliation soit 7114€ en 2018

Les revenus accessoires ne peuvent pas dépasser 50 des revenus artistiques globaux les 3 dernières années.

Voilà, si cela peut aider quelqu'un qui se pose la même question que moi.