Page 1 sur 1

Mise au rebut des immobilisations

Posté : mar. 14 janv. 2020 17:25
par Ziell
Bonjour à toutes et à tous,

J’ai appris récemment qu’une immobilisation pour une entreprise (même individuelle) ne se résumait pas à une charge que l’on répartit sur X années dans sa comptabilité, mais qu’au contraire elle rejoignait « l’actif » de l’entreprise, et qu’en cas de vente il fallait l’en sortir comme lorsqu'on réalisait une vente (et ce qu'elle soit totalement immobilisée ou non).

Cela m'amène à deux questions :
  • - J’ai du mal à saisir le principe de « mise au rebut », dont je lis qu'elle, en revanche, n’aurait pas d’impact sur le résultat de l'entreprise. De ce que j’en crois comprendre, une mise au rebus concerne un matériel cassé, jeté, perdu, volé ou donné sans contrepartie, ce qui signifie que sa valeur est nulle au moment de sa sortie de l’actif de ma société et que donc elle n’est pas une charge et n’aura pas d’impact sur mon résultat, est-ce correct ?
    - Je veux bien croire en l’honnêteté de tout-un-chacun, mais si c’est si simple que cela : qu’est-ce qui retient le tout-venant de déclarer comme cassé-jeté ou perdu des appareils qu’il/elle a revendu à un particulier sous le manteau ? (Je suis peut-être naïf :-) )