Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié
Avatar du membre
yosh
Rang 11
Rang 11
Messages : 5530
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par yosh » dim. 17 mai 2009 13:36

@mediapress : pour la 50eme fois JE T'EN SUPPLIE, arrête tes assertions qui ne font qu'induire les gens en erreur :
- non l'œuvre de collaboration ne te prive pas de tes droits
- Bien sûr que des textes existent pour obliger les patrons à augmenter les employer, ne serait-ce que pour que les salaires collent à l'inflation ou au cout de la vie. Pour info dans la pub pour un employé qualifié c'est 3% minium par an, pareil dans la syntec il me semble.

Avatar du membre
mediapress
Modérateur
Modérateur
Messages : 8354
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : Paris

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par mediapress » dim. 17 mai 2009 20:25

source le figaro

77% des PME prévoient d'augmenter leurs salariés
Cette revalorisation annuelle sera au moins égale au niveau de l'inflation, selon une étude du cabinet d'audit Grant Thornton.

Cette étude ravira de nombreux salariés… ou les laissera incrédules. Selon le cabinet Grant Thornton, «77% des dirigeants de PME français prévoient d'augmenter leurs salariés d'au moins le niveau de l'inflation.» A l'inverse, seuls 16% des chefs d'entreprise ne prévoient pas d'augmentation de salaire en 2009 et 7% estiment que cela dépendra des conditions macroéconomiques. Loin des mesures de gels de salaires annoncées par certaines entreprises. «Les dirigeants de PME ont conscience des conséquences de la difficulté à conserver, fidéliser ou attirer des collaborateurs de qualité, explique Jean-Jacques Pichon du cabinet Grant Thornton. Le recrutement des profils adéquats en 2008 leur a paru tellement ardu qu'ils ne veulent pas risquer de perdre leurs meilleurs éléments et d'être dans l'incapacité de les remplacer en cas de besoin.»

Cette hausse de salaire ne sera pourtant pas mirobolante. «Avec la baisse de l'inflation actuelle, une telle augmentation n'offrira pas de marge de manœuvre significative aux employés en termes de pouvoir d'achat», poursuit le cabinet. Même si ce n'est qu'un geste, au regard de la loi les entreprises n'ont pas l'obligation de revaloriser le salaire de leurs employés. Seules contraintes à respecter pour ces dernières : augmenter le Smic d'autant que l'inflation et respecter les grilles de salaires imposées par les conventions collectives signées dans les différents secteurs d'activité. «Dans l'absolu, on peut très bien imaginer que les entreprises gèlent le salaire des employés dont le revenu est supérieur au Smic ou supérieur au montant prévu par la convention collective pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, explique Me Céline Clairacq du cabinet Idavocats. Mais si la situation économique redevient positive, cela risque d'entraîner des tensions sociales.»



en aucun cas, il est indiqué que les 23% qui n'augmentent pas leurs salariés sont hors la loi... apparemment, c'est plus une décision pour garder leurs salariés que plutôt pour une voie légale...
je connais des gens qui n'ont pas eu d'augmentation de salaires, si tu as un texte de loi précisant que c'est obligatoire d'augmenter de 3%, je suis preneur, je lui transmettrai...

Message édité par : mediapress / 17-05-2009 20:34

Avatar du membre
yosh
Rang 11
Rang 11
Messages : 5530
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par yosh » dim. 17 mai 2009 21:37

au regard de la loi les entreprises n'ont pas l'obligation de revaloriser le salaire de leurs employés. Seules contraintes à respecter pour ces dernières : augmenter le Smic d'autant que l'inflation et respecter les grilles de salaires imposées par les conventions collectives signées dans les différents secteurs d'activité.
---

MAIS PAR PITIÉ LIS CE QUE TU COPIES/COLLES :paf :paf :paf

c'est pas compliqué quand même si ? Tu comptes refaire le coup à chaque fois comme avec les pénalités de retard ?

Do,nc comme dit par yamo et moi même : les textes que sont les conventions collectives prévoient une augmentation annuelle obligatoire selon le poste du salarié. Et bien souvent elle est du coup de la vie. Et comme indiqué pour la pub et syntec, qui couvrent pas mal de graphistes, c'est 3%

je connais des gens qui n'ont pas eu d'augmentation de salaires, si tu as un texte de loi précisant que c'est obligatoire d'augmenter de 3%, je suis preneur, je lui transmettrai...

Les 2 posts de yamo et moi avant si tu prenais les temps de les lire. (ou alors tu ne comprends pas ce que tu lis, je ne sais pas)

Avatar du membre
Yamo
Modérateur
Modérateur
Messages : 18493
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par Yamo » dim. 17 mai 2009 23:10

non mais c'est sûr, comment s'attendre à ce qu'il lise les les réponses qu'on se fait chier à lui donner quand il ne prend même pas soin de lire les siennes...

après bon comme à chaque fois qu'il essaie absolument de nous contredire il ne fait généralement que confirmer tout ce qu'on explique sans s'en rendre compte, à la limite c'est pas grave.


Message édité par : Yamo / 17-05-2009 23:14
Le livre pour les graphistes > www.profession-graphiste-independant.com
Le livre pour tous les créas > www.creatif-freelance.com

Avatar du membre
Yamo
Modérateur
Modérateur
Messages : 18493
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par Yamo » dim. 17 mai 2009 23:14

ah j'ai oublié :


"sacré mediapress"

( © Yamo 2007-2009 All rights reserved )
Le livre pour les graphistes > www.profession-graphiste-independant.com
Le livre pour tous les créas > www.creatif-freelance.com

Avatar du membre
yosh
Rang 11
Rang 11
Messages : 5530
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par yosh » dim. 17 mai 2009 23:52

nan mais le gars en plus il prends bien soin de mettre en gras la phrase juste avant. Moi je trouve que ça devient pénible, surtout que vu le nombre de message au compteur + le statu de modérateur, des gens qui lisent (eux aussi) en diagonales peuvent prendre ces infos pour argent comptant.

le truc c'est qu'à force ça fait carrément pas sérieux pour un forum pro :#

Avatar du membre
Beaulys
Rang 8
Rang 8
Messages : 1193
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : BESANCON

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par Beaulys » lun. 18 mai 2009 00:21

Je suggère l'insurrection et la vierge de fer.

properso
Rang 5
Rang 5
Messages : 143
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par properso » lun. 18 mai 2009 00:31

oui je ne sais pas qui a raison...

mais, quoiqu'il en soit, un patron qui décide de geler le salaire d'un de ses employés est un mauvais signe...
...pour la boîte ou pour son salarié...

quand vous claironnez tout haut que la société n'a pas le droit, ni le pouvoir de geler un salaire, alors que beaucoup de sociétés ont du gelé les salaires cette année à cause de la crise financière... certains salaires ont même été revus à la baisse (en accord avec les salariés) pour éviter les licenciements et fermetures de sociétés...

je pense que vous êtes encore un peu jeune pour affirmez autant de théorie mais aussi peu de pratique du terrain... La loi est ce qu'elle est, la mettre en pratique contre son propre patron est complètement utopique, ça serait certainement une mise à pied immédiate... (surtout que les sociétés de communication sont souvent des petites structures et les employés sont amenés à se côtoyer en harmonie tous les jours... (les sociétés de communication ou similaires ont souvent moins de 20-30 employés dans leur locaux, mises à part les grosses agences qui en comptent des centaines, voire des milliers).

Affirmer que le salarié peut bénéficier des augmentations de salaire contre l'avis de son patron, vos conseils ne sont pas si bons... (désolé, mais il faut le dire... ne serait-ce pour dizijn) avant de citer autant de textes de lois, regardez aussi ce qui est praticable ou non sur le terrain...

Message édité par : properso / 18-05-2009 00:33

Avatar du membre
Yamo
Modérateur
Modérateur
Messages : 18493
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : TOULOUSE

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par Yamo » lun. 18 mai 2009 03:44

hmm...

c'est super tout ce que tu racontes, properso, sauf que je ne sais pas de quels conseils tu parles. pas des miens en tout cas.

- on a jamais écrit (ni "claironné") que les sociétés n'ont ni le droit ni le pouvoir de geler des salaires, ni même de les baisser.
on a dit qu'elles étaient soumises aux minimums définis par leur convention collective, et donc conseillé à dizjin à tout hasard de vérifier si à ce niveau là il était dans les clous. après au dessus de ces minimums, les sociétés font bien ce qu'elles font, tout le monde l'a compris (sauf toi).
ça s'appelle une piste, pas une affirmation. une piste. comme quand quelqu'un vient demander des idées de pistes pour se sortir d'une situation compliquée. tiens d'ailleurs c'est exactement le cas de dizjin. extraordinaire.

- on a jamais dit ni même insinué qu'un salarié peut bénéficier d'augmentations de salaire "contre l'avis" de son patron, ce qui est parfaitement ridicule. on a juste signifié (je le répète, ça semble nécessaire) qu'il était obligé de conformer son avis aux minimums de la convention collective, ce qui est parfaitement vrai. y compris dans la "réalité du terrain" puisque les conventions collectives ont justement cette vocation, et, non, ne comptent pas pour du beurre. et si on a abordé le sujet d'ailleurs, c'est en réponse à mediapress qui apparemment ne savait pas que les CC servaient aussi à ça.

- pour le reste et ton histoire d'utopie contre mise à pied, outre les conventions collectives il y a un truc qui s'appelle les prud'hommes et qui ne relève pas non plus de la théorie.
ça si tu as compris ce que je viens d'expliquer plus haut ça s'appelle aussi une piste


"désolé, mais il faut le dire... ne serait-ce pour dizijn"
je pense que dizjin depuis le départ se montre (lui) assez avisé pour comprendre ce qu'on lui dit et prendre nos avis pour ce qu'ils sont.
je doute qu'il arrive demain au bureau et menace son patron à l'arme blanche juste parce que 2-3 graphistes sur un forum lui auront dit qu'il a peut-être des moyens de pression.

en l'occurrence, et pour la troisième fois, je lui ai juste conseillé de vérifier ce que sa CC dit à propos des salaires. ça ne me semble pas être un si mauvais conseil, surtout quand il nous dit (et ça on l'y a pas poussé) qu'il envisage peut-être un recours en justice si rien n'avance.
c'est en tout cas un moins mauvais conseil que de se borner comme un vieux corbeau sur sa branche à dire que c'est de l'utopie de se battre pour être mieux payé.


[HS]
quant à mon âge, outre le fait que ne t'en déplaise il soit largement suffisant pour savoir de quoi je parle (quel est l'âge à partir du quel on a le droit de s'exprimer chez toi ? 70 ans ?), que ça n'ait rien à voir avec le pâté et que ce jugement de valeur soit parfaitement ridicule et déplacé, il n'empêche pas mon petit doigt de me dire que mon "expérience du terrain" n'a rien à envier à la tienne.
elle me permet en tout cas aujourd'hui d'être capable de comprendre ce que me disent mes interlocuteurs, là où ça semble moins évident chez toi.

alors désolé pour le ton cassant, mais les bêtises sur l'âge de tel ou tel, surtout quand c'est pour enfoncer des portes ouvertes (les patrons commandent, ça alors quel scoop), j'ai vu assez de "vieux" nazes largués se réfugier derrière en croyant que ça suffisait pour ne pas m'en laisser compter. ;-)
[/HS]


Message édité par : Yamo / 18-05-2009 04:08
Le livre pour les graphistes > www.profession-graphiste-independant.com
Le livre pour tous les créas > www.creatif-freelance.com

properso
Rang 5
Rang 5
Messages : 143
Enregistré le : mer. 20 oct. 2010 10:55
Localisation : PARIS

Faire valoir ses droits d'auteur en tant que salarié

Message par properso » lun. 18 mai 2009 08:49

je vois que tu n'as pas lu mon message non plus... tu continue à parler de conventions collectives et de prud'hommes, je vois que tu ressors encore tes théories... c'est surtout ça qui me fait penser que tu ne donnes pas de solution mais des solutions scolaires et non la pratique du terrain (il ne me semble pas avoir lu que dizijn veuille quitter son poste de travail, ni se mettre en conflit avec son patron, il n'a fait que prononcer une demande auprès de ses employeurs qui lui a été refusé de manière peu cavalière, soit, mais, assez claire de toute façon). Alors, parler de conventions collectives à ce niveau, ou même évoquer les prud'hommes est complètement disproportionnés en réel sans une mise à pied...

je ne veux faire débat, ici, j'ai juste dit ce que j'avais à dire, mais en conclusion, il faut savoir agir avec discernement, chaque cas est différent ainsi que chaque solution (ou non solution) et non pas toujours faire référence à des textes de lois ou des conventions collectives qui dans ce sujet ne seront pas applicables... Les prud'hommes existent bien, et donneront certainement tort à l'employeur mais également, avec une mise à pied du salarié... (tu apprendras (avec l'expérience) que dans la majorité des cas, un patron préfère se débarrasser de son employé, quitte à payer ce qu'il faut, qu'en avoir un qui lui tienne tête...)

Répondre
Suivez-nous sur
close
Me connecter

Avec mon compte :

Ou via mon compte kobOne :