Page 1 sur 1

Re: Réserve de blanc ?

Posté : lun. 3 nov. 2014 12:25
par Fremo
Bonjour archene,
archene a écrit :Je dois imprimer des étiquettes transparentes avec un rond de couleur pantone, qui seront coller sur un fond gris foncé métallisé.
Le problème est que le pantone ne ressort pas du tout de la couleur souhaitée à cause du fond.
Quelques questions :

- as-tu déjà fait un test d'impression pour arriver à cette conclusion ?
- ou bien la couleur du Pantone est-elle déjà proche de celle du fond gris ?
archene a écrit :Faut-il une réserve de blanc derrière le pantone afin d'être sûr du rendu de la couleur ?
Une surimpression ? Ou faut-il juste demander à l'imprimeur de s'en occuper ?
Dans ton cas précis, si tu veux faire un soutien de blanc sous ton Pantone, il va a priori te falloir passer par une autre technique que l'offset dont les encres sont trop transparentes.

Dans tous les cas il vaut mieux établir un dialogue avec la société qui va prendre en charge la fabrication de ton produit.
Elle seule est à même de te dire ce qu'elle peut et ne peut pas faire et pourra t'orienter, le cas échéant, vers un prestataire plus spécialisé.

Re: Réserve de blanc ?

Posté : lun. 3 nov. 2014 21:07
par claude72
Fremo a écrit :Dans ton cas précis, si tu veux faire un soutien de blanc sous ton Pantone, il va a priori te falloir passer par une autre technique que l'offset dont les encres sont trop transparentes.
Le "blanc couvrant" utilisé en offset est quand-même assez peu transparent quand il est bien encré !

Et pour qu'il soit un peu plus opaque, il est possible d'en mettre 2 couches (c'est dire faire deux passages).

Re: Réserve de blanc ?

Posté : lun. 3 nov. 2014 22:42
par Fremo
Salut claude72,
claude72 a écrit :
Fremo a écrit :Dans ton cas précis, si tu veux faire un soutien de blanc sous ton Pantone, il va a priori te falloir passer par une autre technique que l'offset dont les encres sont trop transparentes.
Le "blanc couvrant" utilisé en offset est quand-même assez peu transparent quand il est bien encré !
C'est pour ça que j'ai pris la peine de préciser a priori. ;)
claude72 a écrit :Et pour qu'il soit un peu plus opaque, il est possible d'en mettre 2 couches (c'est dire faire deux passages).
Oui, après ça dépend de l'imprimeur sur lequel tu tombes...

Il y a celui, comme toi probablement, qui va prévenir d'entrée le client que deux, voire trois passages, seront même peut-être nécessaires pour obtenir le rendu escompté et lui chiffrer explicitement ce que ça risque de lui coûter en plus.

Mais il y a aussi très souvent celui qui n'a pas de temps (ni d'argent, croit-il) à perdre et qui fait uniquement ce qui est prévu et tant pis si le résultat n'est pas totalement convaincant...

Et puis il reste encore quelques rares imprimeurs, amoureux de leur boulot, qui vont même faire un troisième passage s'ils se rendent compte que les deux qu'ils ont conseillés contractuellement ne sont pas encore suffisants.

C'est pour ça que je préconise toujours de privilégier le dialogue avec les imprimeurs afin d'essayer de choisir celui qui semblera le plus compétent pour lui confier son projet.
:)

Re: Réserve de blanc ?

Posté : mar. 4 nov. 2014 23:11
par claude72
Salut Fremo
Fremo a écrit :Il y a celui, comme toi probablement, qui va prévenir d'entrée le client que deux, voire trois passages, seront même peut-être nécessaires pour obtenir le rendu escompté et lui chiffrer explicitement ce que ça risque de lui coûter en plus.
Effectivement, je prévenais. ;)

C'est pour ça que je préconise toujours de privilégier le dialogue avec les imprimeurs...
Absolument... alors pour que ceux qui (contrairement à toi) ne sont pas familiers avec le fonctionnement d'une imprimerie puissent discuter avec l'imprimeur, et puissent éviter de se faire surfacturer le 2e passage par un imprimeur peu scrupuleux, je précise que dans ce cas particulier le surcoût du 2e passage est très limité, puisqu'il "suffit" de repasser les feuilles une 2e fois dans la presse, après un petit séchage quand-même (et donc un lavage de blanchet), avec la même encre, la même plaque, le même repérage et le même réglage d'encrier : donc pour la facturation ce n'est qu'un doublement des tours-machine, sans calage supplémentaire.