Hugues Pietquin

Interview Graphiste freelance Jemeppe-sur-Sambre 

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

Je recherche activement du travail, en tant que graphiste print dans une agence.

Mes compétences sont larges et se complètent par de la photographie, de l'illustration, de la retouche photographie et du branding.

Je complète mes temps libres par la pratique de l'illustration.

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

Travailler avec des clients venant d'horizons les plus diverses et pouvoir s'imprégner au maximum de leurs diverses influences.

Vision de mon métier : Quels sont les sujets ou préoccupations par rapport à ton métier qui te questionnent?

La promotion et la reconnaissance du métier en tant que tel face aux clients et au grand public en général.
Le métier semble mal perçu de nos jours. Pour un logo par exemple, certains clients trouvent cela normal de proposer des tarifs dérisoires ou inexistants alors qu'un logo représente en un symbole toute l'identité de l'entreprise.

Je me positionne comme tel, en respectant la formation que j'ai suivi et par respect pour mes nombreux collègues.

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

J'ai fait une formation secondaire artistique dans une Athénée (semblable à un lycée chez nous, en Belgique) à Tamines, près de Charleroi. Pour ensuite les continuer en un Bac +3 en spécialisation print, à l'ESIAJ Namur.

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

J'ai en mémoire une phrase de M. Soichiro Honda, défunt président de la marque Honda : "La réussite se compose de 99% de ce que l'on peut appeler échecs." Il incarne pour moi un symbole de volonté.

Ma première rencontre avec le graphisme a démarré avec le sport automobile, la Formule 1 en particulier. Les livrées des différentes monoplaces, les sponsors et les logos qui les accompagnent, la décoration des casques de chaque pilote... Tout ceci a contribué a ma culture graphique.

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

J'utilise souvent le logiciel Illustrator.
InDesign et Photoshop complètent ma trousse à outils de graphiste print.

Je peux utiliser des techniques plus classiques comme l'encre de chine ou encore le papier-découpé.

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

Je prends de temps en temps Juxtapoz ou Be Street quand j'arrive à le trouver.
Les magazines parlant du tattoo, du street art et de l'automobile sont en général mes magazines préférés.

Je vois de nouvelles références via mon flux tumblr et les plates-formes FFFFOUND et Houhouhaha.

Je suis également un amateur de dessins animés qu'ils soient japonais, américains ou européens. J'ai néanmoins une préférence pour les dessins animés d'Hanna-Barbera et la japanimation des années 80-90.