Franck Scuotto

Interview Réalisateur freelance Le Lavandou 

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

Mon travail consiste à apporter aux entreprises qui ont un besoin en terme d'images, au niveau de la photographie ou de la vidéo, pour leurs brochures, leur site web, ou leurs réseaux sociaux, afin de créer du contenu qui soit en accord avec leurs communication, des images de qualité qui mettent leur entreprise en Valeur.

Que ce soit pour une entreprise dans le e-commerce par exemple et qui a besoin de packshot sur fond blanc, ou de photos de produits de présentation, de la photographie culinaire, ou encore qu'une entreprise créée ou participe à un événement et qu'elle a besoin d'un reportage photo, ou de créer une vidéo de présentation sur leurs réseaux sociaux, Facebook, Twitter, YouTube... Je me charge de sa réalisation afin de créer une vidéo dynamique, mettant en images et en mouvement les points clefs que cette entreprise désire mettre en avant...

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

Une partie de mes clients sont des domaines viticoles, qui ont à la fois besoin de photos de reportage, de photos de produits (nature morte) pour créer des images de qualité dans une ambiance spécifique ou pour de la photographie de packshot pour que leurs clients puissent commander leurs vins en ligne directement... Je travaille aussi avec des artisans, des boulangers, ...

J'aimerais beaucoup travailler avec des agences de communication, mais aussi de grandes entreprises afin de pouvoir capturer de beaux moments lors d'événements professionnels, des séminaires, que ce soit en photo ou en vidéo, tout dépend TOUJOURS du BESOIN du CLIENT, car j'aime COLLABORER.

Vision de mon métier : Quels sont les sujets ou préoccupations par rapport à ton métier qui te questionnent?

L'Une de mes questions les plus fondamentales que je me pose souvent, c'est... Comment, avec l'ENSEMBLE de mes compétences et connaissances (il faut savoir que je ne suis pas juste Photographe & Vidéaste, mais que je suis infographiste 2D et 3D de formation), je puis me rendre utile auprès des entreprises, sans pour autant avoir une seule étiquette « photographe » ou « vidéaste » ou « infographiste » qui me colle à la peau, alors qu'en réalité, je suis quelqu'un d'extrêmement créatif, d'extrêmement passionné par la recherche d'idées, et que mon travail ne consiste pas « simplement » à créer des photos, des vidéos, ou des objets 3D... Comment dépasser ce stade, et pouvoir mettre au sein d'une entreprise, au sein d'une équipe de travail, TOUTES mes Connaissances & Compétences, TOUT mon Savoir-Faire, TOUTE mon Inventivité, ma Créativité, mon Innovation, le Génie qui est en moi (je parle en toute modestie, je n'ai pas la prétention d'être « un » génie) de la meilleure façon pour en faire bénéficier une entreprise et l'aider à prospérer, à croître...?

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

De 2004 à 2007, j'ai étudié à Paris, chez Itecom Art Design, dans les métiers de l'infographie 2D et 3D, j'y ai abordé l'ensemble des métiers du graphisme... PAO, Dessin, Storyboard, Rough, Écriture de Scénario, Histoire de l'Art, Modélisation 3D, Effets Spéciaux, Création de Sites Web, Bref, la première année était une année « touche-à-tout » c'était une « Prépa' »... la deuxième et la troisième année étaient des années spécialisées sur le « Game Design » (plus généralement appelé l'infographie 3D), Modélisation, Animation, Textures, Éclairages, Effets Spéciaux, etc...

Après ça, je suis parti de 2008 à 2009 à Montréal, au Canada, au Campus Ubisoft, dans le secteur du jeu vidéo, dans une formation que je considèrais comme « être la dernière formation, celle qui clôturera mon apprentissage » de tout ce qui est 3D, avant de me lancer professionnellement.

Mais en réalité, je n'y ai pas appris grand chose, c'était plus moi qui apprenais aux autres élèves la 3D... Car pour eux, c'était une formation d'une seule année, et pour certains ils n'y avait jamais touché, alors que moi j'y touchais depuis 3 ans déjà... C'était une bonne année, mais elle ne m'a pas vraiment apporté de grands enseignements, de choses que je ne savais pas déjà...


Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

En réalité, j'ai l'impression que ma vie a été un cheminement, qui m'a mené petit à petit vers le monde de la réalisation vidéo, voire peut-être du cinéma, car quand j'avais 15 ans, je voulais travailler dans les effets spéciaux, et puis, après y avoir travaillé, je me suis rendu compte que ce qui me plaisait le plus c'était d'être « sur le terrain » pas juste derrière un pc à jouer avec de la modélisation 3D et des effets spéciaux... Ce qui me plaisait le plus c'est d'avoir l'oeil dans l'objectif, de filmer, de mettre en image ce que je vois... bien que créer des explosions d'objets, des effets spéciaux de feu, de fumée, etc. est très passionnant pour moi...


Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

Photoshop, Lightroom, Première,  3ds Max. Un peu illustrator, j'apprends... enfin, je ré-apprends...

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

La seule vraie référence que j'ai en matière d'image c'est la réalisatrice Nancy Meyers... Même si aujourd'hui je n'ai pas nécessairement l'occasion de toucher le monde du Cinéma. L'entrée dans la « vie active » à la fin de mes études (où on est davantage dans l'immobilisme quand on apprend, on est statique, assis sur une chaise) m'a fait courir dans tous les sens, et aujourd'hui je cherche ma place... malgré tout.

J'aime beaucoup les films, ils m'inspirent énormément, surtout ceux de Nancy Meyers, de belles histoires. Sinon, j'aime bien le magazine Management, il a tendance à m'apprendre pas mal de choses, sur l'Entrepreneuriat, l'innovation, les start-ups... New York m'inspire énormément... Je rêve même de pouvoir un jour y vivre... Et j'essaie chaque jour de trouver un moyen de m'en rapprocher le plus possible.