Julia Kerguelen

Interview Graphiste freelance Paris 

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

Mon activité est plutôt très variée... Pour faire simple, lorsqu'on vient me voir avec un projet, un besoin en communication qu'il s'agisse de pub, de com. corporate, de digitale ou d'un evenement, je vais d'abord identifier les besoins, les points forts du sujet sur lequel je dois communiquer puis je vais raconter une histoire... De là va naitre un concept avec une identité visuelle forte qui pourra se décliner sous toutes les formes (print, web, digital, tv, etc).

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

Je travaille principalemeent pour les agences de pub, com et d'evenementiel mais également directement avec certains annonceurs ou prestataires techniques. J'aime la diversité et suis ouvertes à toutes nouvelles formes de création artistique. J'aimerais pouvoir m'investir sur des projets plus culturels et/ou artistiques en evenementiel de type expérience immersive.

Vision de mon métier : Quels sont les sujets ou préoccupations par rapport à ton métier qui te questionnent?

Il faut toujours rester sur le qui vive et rester curieux pour perdurer je crois. Je me demande parfois comment et jusqu'où vont évoluer nos métiers puisque nous faisons partie des premières générations, je crois que c'est à nous de créer notre avenir et de façonner le métier avec éthique pour la suite.

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

Je suis autodidacte, au départ c'est davantage le métier qui m'a choisie que l'inverse… Puis j'ai croisé la route de passionnés, de graphistes de talent qui m'ont donné l'envie d'en savoir plus et de développer mon savoir-faire et mes compétences. Je suis une artiste dans l'âme je voulais être danseuse mais suite à une blessure qui m'a immobilisée toute 1 année j'ai renoncé et j'ai fait une formation de comédienne à Lyon. La vie d'artiste est pleine de sacrifices, à force de petits boulots et d'un gros ras le bol je me suis demandé ce que je serais capable de faire 8h par jour… "Bidouiller sur un ordi" fût ma première pensée, j'ai alors trouvé formation à Paris de "concepteur multimédia" en alternance mais il fallait passer un concours d'entrée et connaitre tous les logiciels. J'ai eu 2 mois pour apprendre Photoshop / Illustrator / Indesign et me constituer un book… J'ai juste travaillé tous les jours sans jamais douter. Quand j'y repense si j'avais su ce qu'était ce métier, j'aurais probablement paniqué et pensé que je n'en étais pas capable… Comme quoi… Il suffit parfois simplement de se jeter à l'eau sans se poser de question.

Je suis une touche à tout !! J'ai besoin de me renouveler, je ne supporte pas d'être coincée sur une seule et même tâche, ni dans un seul univers, métier… Selon moi la productivité nuit à la créativité, il faut donc à minima, pouvoir être stimulé intellectuellement / créativement parlant. L'avantage avec ce métier c'est qu'on n'a jamais fini d'apprendre avec l'évolution des technologies mais aussi qu'il y a toujours plus technique, plus créatif, plus talentueux que soi, ce qui pousse à se renouveler et à ne pas s'endormir sur ses acquis.

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

Personne et tout le monde à la fois... Je me nourris de mon quotidien, j'observe beaucoup tout ce qui m'entoure en permanence et m'en sert de source d'inspiration.

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

Principalement photoshop, illustrator, indesign mais aussi un peu de Final Cut Pro, Première, After effects, Nuke ou encore Dreamweaver ou Flash

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

Je m'inspire des arts de la scène, de l'humain, de la nature, de la poésie, des codes graphiques que je trouve dans la rue, avec un peu d'imagination tout devient un sujet d'inspiration