Interview freelance

Mon travail : Pourrais-tu nous expliquer en quelques mots quelle est ton activité?

Je suis photographe freelance à Bruxelles.

Mes clients, mes projets : Quel est le type de client pour lequel tu travailles le plus aujourd’hui ? Pour quels nouveaux clients souhaiterais-tu travailler ?

Je travaille depuis mai 2019 pour l'agence Reporters (Bruxelles).

Je réalise également des photographies d'évènements pour Greenpeace (manifestation pour le climat), Alter Brussels (Nocturne des Musées), European Federalists (manifestation contre la montée du populisme en Europe), entre autres clients.

J'aimerais travailler dans différents secteurs: dans la mode d'une part, pour des ONG ou des organes de presse d'autre part. Et pourquoi pas expérimenter dans le monde de la photographie culinaire, qui me semble assez réfractaire à la nouveauté en termes de communication visuelle!

Ma formation : Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ? Quels sont les spécificités de ta formation ?

J'ai fait différentes choses depuis la fin de mes études: travailler dans un restaurant, enseigner le français aux étrangers en Italie et en Belgique, participer à différentes organisations sociales et écologiques en tant que volontaire, en plus de travailler comme photographe.

Etant autodidacte j'aurai toujours quelque chose de nouveau à apprendre, mais j'apprécie également de pouvoir apporter à mes clients un style nouveau et atypique, bien loin des règles en vigueur chez les photographes de formation. De plus, le fait d'avoir étudié le graphisme puis le cinéma m'a permis de développer mon propre style et de m'affranchir de tout ce qui fait la photographie aujourd'hui.

Je suis spécialisée dans les genres du portrait, du reportage, des évènements publics et privés, ainsi que la photographie de rue.

Mes références : Quels sont pour toi les référents de ton métier, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

William Klein, le plus grand! J'aime aussi, en vrac: Helmut Newton, mais ce n'est très original; Albert Watson; Sara Munari; Alexandra Boulat, pour son travail de la couleur; Peter Bauza.

Je m'inspire aussi des films des années 40/50 pour le travail de la lumière et du noir et blanc. Ou de certains graphistes célèbres, en raison de leur travail sur la composition et l'association des couleurs et des élèments. Ces derniers me semblent plus intéressants à ce niveau-là que beaucoup de photographes connus.

Mes outils : Quels sont les logiciels et matériels que tu utilises le plus souvent ?

Photoshop essentiellement. Je m'initie à Lightroom depuis peu.

Mes sources, ma culture : Le ou les sites sur lesquels tu vas régulièrement, les magazines que tu lis, les lieux et images qui t’inspirent…

Lens Culture, le magazine français Photo, Polka Magazine. Je vais autant que possible voir des expositions (pas que de photographie!) et chercher de l'inspiration dans le monde réel. Je n'aime pas passer trop de temps en ligne, le monde virtuel ça fait perdre la notion du temps et de la réalité!